Européenne 2014 : les effets du mode de scrutin

Effets du scrutin de liste à la plus forte moyenne par circonscription, de la dispersion des listes et de l’abstention.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Vote élection (présidentielle 2007 en France) (Crédits : Rama, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Européenne 2014 : les effets du mode de scrutin

Publié le 28 mai 2014
- A +

Par Jean-Pierre Auffret.

Election_MG_3455-1024x682Il n’est pas très significatif de rapporter les résultats à la population, celle-ci n’étant qu’estimée et avec trois ans de décalage.

74 sièges pour 46.555.253 inscrits soit en moyenne un siège pour 629.125 inscrits. Mais la répartition des sièges par circonscription donne un siège pour :

  • 540.001 inscrits en Île-de-France (et Hors-France), 14% au-dessous de la moyenne,
  • 594.123 inscrits en Outre-Mer (mais 3 sections),
  • 705.964 inscrits dans l’Ouest, 12% au-dessus de la moyenne.

74 sièges pour 18.955.636 suffrages exprimés soit en moyenne un siège pour 256.157 suffrages exprimés. Mais la répartition des sièges par circonscription donne un siège pour :

  • 204.373 suffrages exprimés en Île-de-France (et Hors-France),
  • 95.074 suffrages exprimés en Outre-Mer (mais 3 sections),
  • 294.549 suffrages exprimés dans le Massif central et le Centre.

Globalement 24,00% des suffrages exprimés se sont portés sur des listes qui n’ont pas eu d’élu. Mais 53,99% en Outre-Mer (19 listes pour 3 sièges, mais 3 sections), 38,62% dans le Massif central et le Centre (25 listes pour 5 sièges) et 19,33% dans le Nord-Ouest (22 listes pour 10 sièges).

Pour la circonscription d’Outre-Mer (section Océan indien), il a été possible d’obtenir un siège avec 52.033 voix.
L’UMP obtient un siège avec 76.118 voix en Outre-Mer (section Pacifique), mais avec 157.457 dans le Massif central-Centre et 272.147 dans le Sud-Ouest.
Le PS obtient un siège avec 55.118 voix Outre-Mer (section Atlantique), mais avec 145.740 en Île-de-France (et Hors-France) et 321.312 dans l’Est.
Le FN obtient un siège avec 173.662 voix en Île-de-France (et Hors-France), mais avec 263.001 dans l’Ouest.

Avec les voix de 10,06% du corps électoral (24,70% des suffrages exprimés), le FN obtient 32,43% des sièges français au Parlement européen. Totalement différent de l’élection législative 2012.
Pour l’UMP, 8,47% du corps électoral (20,80% des suffrages) donnent 27,03 % des sièges.
Pour le PS, 5,69% du corps électoral (13,98% des suffrages) donnent 17,57% des sièges.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • L’article qu’on a vu nulle part dans les grands médias, et dont on avait grand besoin.
    merci. Ça donne envie du même en plus grand.
    Le FN a 31% de siège de plus que ce qu’il représente en suffrages exprimés. L’UMP 30% et le PS 26 %.

  • Effectivement, cet article est indispensable.

    En résumé : le PS qui détient la plupart des leviers officiels et officieux des pouvoirs (exécutif, législatif, judiciaire), représente 5,7% des Français, soit un niveau d’adhésion populaire inférieur à n’importe quelle dictature passée, présente et à venir. Même les soviets faisaient mieux, c’est dire.

    La France, une démocratie ? Non, une dictature socialiste qui ne fait plus illusion ! Nous avons sous les yeux l’explication de l’effondrement prochain du pouvoir actuel.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Alex Korbel.

Imaginez un instant que l’Assemblée nationale française siège à Paris la plupart du temps, sauf une semaine par mois où elle serait convoquée à Bordeaux. L’administration de l’Assemblée nationale aurait ses locaux à Poitiers, les sommets ministériels seraient régulièrement organisés de façon éparpillée un peu partout en France, la Cour constitutionnelle et la Cour des comptes se réuniraient à Rouen, la Banque publique d’investissement serait à Bastia et la Banque de France aurait son siège à Toulouse.

Incommode ... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Alexander Skouras, AtlasNetwork.org.

Dans la mythologie grecque, la boîte de Pandore était un réceptacle contenant le Mal. Le 25 mai les européens sont allés aux urnes et ont ouvert la boîte de Pandore électorale, qui contenait un mal que l’on pensait oublié depuis longtemps : un parti national socialiste.

Selon le décompte des voix, trois représentants d’Aube dorée en Grèce ont été élus au Parlement européen. Beaucoup d’Européens ne feront pas immédiatement la connexion, mais bientôt ces membres du groupe politique ... Poursuivre la lecture

Par Loïs Henry.

Les résultats des élections européennes sont interprétés comme relevant de la catastrophe. Chacun y va de son grain de sel en réaction à la montée du FN : les Français rejettent la politique, Hollande doit démissionner, c’est un séisme, un coup de tonnerre, une stupéfaction. Pire, voilà que certains organisent des "marches républicaines" contre le "FHaine". On se demande parfois si celui-ci n’aurait pas fait un coup d’État. Enfin, ceux qui réalisent de petits chefs d’œuvre nous rappellent à « notre Histoire » : un peu d... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles