La politique fiscale pro start-up plus efficace au Royaume-Uni qu’en France

Si l’impôt sur les sociétés est plus faible en France pour les très petites entreprises, le Royaume-Uni se montre plus attractif que l’Hexagone pour les start-up notamment grâce à la légèreté de sa taxe sur les plus-values de cession et ses niches fiscales confortables pour les business angels. A lire sur l’Usine Digitale.