Le nouveau gouvernement ne convainc pas les Français

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le nouveau gouvernement ne convainc pas les Français

Publié le 5 avril 2014
- A +

Par Alexis Vintray.

SondageSelon un récent sondage réalisé pour I<télé-CQFD et « Le Parisien – Aujourd’hui en France » sur le nouveau gouvernement, celui-ci ne convainc pas les Français, en particulier sur sa capacité à mener une meilleure politique.

69% estiment ainsi que le nouveau gouvernement mènera la même politique que l’ancien. Petite « consolation pour le gouvernement, chez ceux qui pensent que cela changera, 26% estiment que la politique sera meilleure, soit six fois plus que ceux qui estiment qu’elle sera moins bonne (4%) » note Céline Bracq, directrice de BVA Opinion.

img contrepoints206Le large consensus sur l’absence de changement de politique est une réponse sans surprise, au vu de l’absence de renouvellement dans les idées, avec au contraire le renforcement d’une aile gauche rétrograde du PS (Arnaud Montebourg ou Benoit Hamon). De même, seules deux nouvelles têtes rejoignent le gouvernement. Les Français ne s’y trompent pas, puisque seuls 19% sont d’avis que le nouveau gouvernement emmené par Manuel Valls est « renouvelé », 24% qu’il est « de combat » et tout juste 40% qu’il est compétent. Comme le résume le sondeur, « pas d’état de grâce » pour le gouvernement Valls.

Seuls points positifs, les Français sont largement majoritaires (72%) à considérer que le nouveau gouvernement est resserré et une majorité (56%) approuve également le départ des Verts du gouvernement. Avec plus de vingt-cinq membres, le « resserrement » du gouvernement reste toutefois très relatif.

Lire aussi :

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • en fait de gouvernment « resserré », il va falloir attendre la semaine prochaine pour avoir la liste des secrétaires d’Etat (une dizaine dit-on) et l’on verra reparaitre une partie de ceux qui étaient ministres délégués. On sait déjà que Fleur Pellerin reviendra. donc, 16 + le PM et 10 rajoutés cela donne 27 contre 38, les économies seront marginales (400 euros de moins sur le salaire) mais chauffeur, garde du corps, logement de fonction et personnel. En fait de « changement » on prend les mêmes et on continue et en fait d’éco nomies juste quelques bouts de chandelle..

  • camarade dingue
    5 avril 2014 at 22 h 41 min

     » le resserement du gouvernement  »

    remède : un bon supositoire …

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Après avoir analysé la période mi-août à fin septembre puis septembre à mi-novembre, voici les résultats de la progression des personnalités politiques en termes d’audience sur Twitter de mi-novembre jusqu’à la fin d’année.

Résumé de la période

Pendant les 6 dernières semaines de 2021, après des épisodes peu reluisants (sur un stand d’armes, doigt d’honneur à Marseille…), Éric Zemmour a réalisé une belle performance lors de son meeting à Villepinte.

Personnalités politiques #abonnés au 11/11/2021 #abonnés au 01/01/2022 Croissa... Poursuivre la lecture

Par la rédaction de Contrepoints.

Un ensemble de sondages réalisés par BVA, Cluster 17 et Odoxa nous permet de mettre à jour le Baromètre Contrepoints 2022 de la probabilité d'être au second tour de la présidentielle.

Cette première phase des élections présidentielles est principalement marquée par les luttes entre les différentes tendances de la droite pour l'emporter auprès de son électorat.

La position de Valérie Pécresse s'affirme

Valérie Pécresse, dont vous pouvez lire l'interview ici, est le premier candidat... Poursuivre la lecture

Par la rédaction de Contrepoints.

Les Français s’inquiètent de la dégradation de la démocratie et veulent des solutions plus participatives pour rompre avec la verticalité du pouvoir macronien. Une étude IFOP en partenariat avec Décider ensemble publiée ce mercredi fait l’état des lieux de la démocratie à quelques mois de la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron.

Pour 54 % des personnes interrogées, la démocratie française ne fonctionne pas bien. Sans surprise, c’est du côté des partis protestataires qu’on retrouve le plus de sym... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles