Malbouffe socialiste

Le regard de René Le Honzec.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Menu socialiste (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Malbouffe socialiste

Publié le 27 mars 2014
- A +

img contrepoints182 menu socialiste

Vous prenez un menu socialiste, copié par un petit gros amateur de bonnes chairs (hé, hé) dans de vieux bouquins du XIXème siècle, vous le servez même pas deux ans, et hop, dégustation : deux tranches de chômage et de municipales avec un saucisson pur socialo-ENA au milieu, nappé de sauce verte écolo-bio et vous n’avez plus qu’à vous empiffrer pour la casse-croûte-partie de dimanche prochain.

Bon, il y en a qui n’aiment pas ce bon vieux sandwich de chez nous, estampillé Montebourg, et qui préfèrent (préfèreraient) s’empiffrer d’un bon hamburger, produit allemand à l’origine, c’est dire le sérieux et le solide d’un programme capitaliste aux bonnes joues qui a traversé les siècles de disette-famine socialo-communiste.

Les bonnes âmes roses, nourries au poulet de grain étatique garanti OGM (Organisme Génétiquement Marxiste) poussent des cris d’horreur et d’empoisonnement devant cette mal-bouffe de belle viande hachée cuite bleue, limite grillée brun disent-elles. Mais les élites ouvrières auxquelles on promettait du steak bien rouge de patron ont choisi un menu et dans les cantines des municipales, il va y avoir des poubelles remplies de sandwiches Hollande, Ayrault et de tous ceux qui étaient sur le menu de 2012.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Brice Gloux.

Il y a plus de deux ans maintenant que le paquet de cigarettes neutre a été instauré, et si la proposition sur l’interdiction des publicités pour certains produits alimentaires a été rejeté l’an dernier, tout laisse à penser que l’idée traîne encore dans les carnets de certains députés. Le sucre, le gras, le sel, la viande, le pas-bio, houlala, c’est comme le tabac, c’est pas très bien du tout du tout, et nounou dit qu’il faut intervenir, oui oui oui.

Pour changer les habitudes des fumeurs, par exemple, il a été... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Albert Amgar[1. Albert Amgar a été pendant 21 ans le dirigeant d'une entreprise de services aux entreprises alimentaires ; il n'exerce plus aujourd'hui, car retraité. Au travers de son blog il nous a livré des informations dans le domaine de l’hygiène et de la sécurité des aliments.]

Les consommateurs américains ne font pas confiance aux efforts de l'industrie alimentaire en matière de sécurité des aliments, selon un sondage

source Doug Powell du barfblog.

« Pou... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP.

Depuis le temps que le célèbre José Bové nous régale de happenings musclés contre les restaurants McDonald’s (1999) et les OGM de Monsanto (2008), on aurait pu croire que la « malbouffe » était enfin de l’histoire ancienne. Mais pour le député de la France Insoumise Loïc Prud’homme, le contenu de nos assiettes est encore aujourd’hui une attaque caractérisée contre notre santé et les règles les plus élémentaires du savoir-vivre ensemble social et solidaire. Bien décidé à sauver l’humanité des griffes d’industriels ivres... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles