Le gouvernement ment. Quelle surprise ! Quelle surprise ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Christiane Taubira

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le gouvernement ment. Quelle surprise ! Quelle surprise ?

Publié le 13 mars 2014
- A +

C’est un véritable festivalls auquel les déhanchements ayraultiques du premier ministre ne changeront rien : tout le gouvernement semble à nouveau mouillé dans un énième scandale dont la proportion, largement enflée par les agitations de la droite et d’une presse frétillante, prend celle d’une affaire d’État.

saperlipopette !Pour résumer, on a appris récemment – quelle abomination – que l’ex-président Sarkozy, non content d’avoir été trahi par un Buisson ardent de l’enregistrer avec son petit dictaphone, avait aussi été mis sur écoute sur tous ses téléphones portables, et que, par voie de conséquence, il avait été écouté aussi lorsqu’il papotait avec son avocat, Me Herzog. Au passage, c’est amusant de s’apercevoir qu’il n’y a jamais eu autant de micros à proximité de Carla, mais que c’était pour enregistrer son mari et pas elle. Comme quoi…

L’histoire aurait pu s’arrêter là si on n’avait pas découvert, cacophonie du gouvernement aidant, que l’enquête en cours était connue des plus hautes personnalités de l’État, dont Taubira, qui aura eu la présence d’esprit de nier, et Ayrault, qui aura eu la présence d’esprit de confirmer. Pataquès et collisions, on s’amuse, on rigole, mais tout ça ne fait guère organisé et contrôlé.

Bref. On découvre donc que le gouvernement raconte des salades.

Une partie de la presse en fait ses gros titres, l’autre verse dans l’analyse enfiévrée. Tout le monde se bouscule pour dire en quoi tout ceci doit être analysé (surtout la presse), en quoi cette affaire est énorme (surtout la droite), en quoi la surprise s’y dispute avec la consternation voire l’effarement (un peu tout le monde).

Diable.

En quoi tout ceci est-il si étonnant ?

Valls aurait menti. Taubira aurait menti. Ayrault aurait menti. Ah. Mais est-ce la première fois ?

Non, c’est même d’un banal achevé. Ce sont des habitués de la pirouette linguistique, de l’atténuation pratique, de la métaphore camouflante ou du pipeautage de grand chemin. Et, du reste, comment imaginer une seule seconde qu’un type à la place de Valls pouvait ne pas être au courant que des écoutes étaient pratiquées ? Comment une personne à la place de Taubira aurait pu ne pas savoir que le système judiciaire enquêtait depuis des mois et des mois sur certains de leur principaux opposants politiques ? Comment imaginer que Ayrault ait été tenu hors de la confidence ? Comment Hollande pouvait-il ignorer tout cela ?

Admettre, même du bout des lèvres, qu’une de ces personnes n’était pas au courant, c’est admettre en creux que ces gens ne sont, tout simplement, pas à la hauteur de leur tâche ! Ce serait admettre que l’appareil d’État leur échappe quasi-totalement, ce qui serait gravissime pour le coup par la démonstration d’une administration sans contrôle… Et si l’on admet qu’ils auraient dû être au courant mais qu’ils ont expliqué, de bonne foi, n’en rien savoir parce qu’ils auraient été débordés dans leurs nombreux dossiers, ou n’auraient pas attaché d’importance à des petits détails techniques d’une procédure parmi tant d’autres, bref, si l’on admet qu’ils disposaient de l’information mais n’en ont rien fait, c’est admettre implicitement qu’ils sont parfaitement incompétents.

Et bien évidemment, imaginer qu’ils puissent admettre tout savoir et même qu’ils pilotaient l’ensemble des écoutes, c’est croire que, tout d’un coup, le cynisme et l’honnêteté sans fard l’emporteraient sur l’hypocrisie et l’habitude du calcul politicien de long terme que leur ambition personnelle leur impose évidemment. Ils préfèreront, de loin, passer pour des menteurs et des hypocrites que pour des cyniques (qu’ils sont pourtant) ; jouer cartes sur table, pour ces individus, revient à finir comme Cahuzac.

De la même façon, on découvre que l’appareil judiciaire écoute un peu tous ceux qui sont mêlés de près ou de loin au pouvoir politique en France. Après avoir feint la surprise de découvrir que la magistrature pencherait un peu pas mal à gauche avec un « Mur des cons » assez gratiné, on feint maintenant d’apprendre que des magistrats, commandités par le gouvernement duquel ils n’ont normalement aucun ordre à recevoir, ont placé sur écoute un paquet de personnes politiques, directement ou indirectement. Et ce serait surprenant ? Mais c’est, là encore, d’un banal parfaitement complet ! Cela se pratique pour ainsi dire depuis que le pouvoir intéresse les hommes, et la gauche, toute drapée de sa morale en carton systématiquement portée en étendard, n’échappe en rien à la règle : ces gens espionnent tous ceux qu’ils peuvent, tout comme la droite l’a toujours fait aussi.

la vie des autres se fait chierL’opposition trouve à présent scandaleux que les uns aient menti, que les autres aient espionné. Comme ces parangons de vertu et de probité sont mignons à s’égosiller ainsi. Ainsi, Michèle Alliot-Marie, celle-là même qui proposa d’assister Ben Ali lors de la révolution tunisienne, réclame la démission de Taubira pour des raisons éthiques. Quelle blague. L’éthique pour MAM ou Taubira, c’est ce que la vaisselle de mariage est au vieux couples : encombrante, ébréchée et sortie seulement aux grandes occasions.

Tout ceci est, bien évidemment, du parfait théâtre sans le moindre intérêt ! On voit mal Sarkozy et sa clique prendre ça avec détachement alors que des élections approchent et que ceci leur sert d’argumentaire électoral en platine : la gauche vous ment (nan, sans blague !), l’État vous espionne (oh, vraiment ?), et tout ceci mérite des actions fermes et déterminées à base de menton en avant et de lippe tremblante de rage.

En réalité, ces affaires lamentables devraient surtout servir de contre-argumentaire général à toute élection puisqu’elles ne permettent, en définitive, que de choisir quel guignol, systématiquement de l’un ou l’autre parti, va décrocher la queue du Mickey dans le manège démocratique tintinnabulant. Ces guignols de gauche et de droite ou d’ailleurs se valent bien tous : entre les moyens massifs d’espionnage de la population mis en place par la précédente équipe de Géo-Trouvetous délétères, moyens qui n’ont pas du tout été mis au placard depuis, loin s’en faut, et ces affaires récentes qui démontrent de façon absolument limpide que les bonnes petites bidouilles n’ont jamais cessé en République Populaire du Bisounoursland, je vois mal exactement ce qui pourrait motiver à voter pour l’une ou l’autre formation dont les objectifs restent évidents : la mise en coupe réglée du pays, le musèlement des vrais opposants et le contrôle étroit de la population.

De surcroît, on ne peut s’empêcher de voir que ces manœuvres qui déstabilisent Valls, Taubira et Ayrault n’auraient sans aucun doute pas autant de retentissement sans une presse aux aguets et dont le comportement montre surtout qu’elle adore ce genre de spectacle, au mépris évident et cynique des problèmes de fond (et de fonds) du pays. On s’en doute, un remaniement ministériel tomberait à point pour faire vendre des copies des zombies journalistiques qui, comme tout zombie, recherchent désespérément des cerveaux.

À quelques jours des scrutins, tout ceci donne un goût délicieux à cette démocratie dont plus personne ne se réclame, n’ayant plus que le mot « République » dans la bouche, l’autre ayant probablement fondu comme un caramel sirupeux mais déjà oublié. De façon évidente, ces gens, tous, se moquent ouvertement du peuple, de l’avenir qu’ils lui proposent, des problèmes qui s’accumulent.

La démocratie, en France, est devenue une farce ridicule. Ce pays est foutu.

la vie des autres n'aime pas voter
—-
Sur le web

Voir les commentaires (34)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (34)
  • Là, cher H16 vous m’offrez un très joli bouquet par exemple, merci 😉

  • Il y a un avantage avec la TV et l’Internet: ça laisse des traces.

    J’ai bien regardé les yeux de taupe ira, dite le singe: ils étaient vagues, fixes, pupilles dilatées.

    Le problème n’est pas de savoir quand ils mentent, mais plutôt de savoir quand ils disent enfin la vérité. En fait, j’ai bien regardé. La réponse est jamais.

    Un homme ou femme politique qui ment, c’est de toute façon « normal ». Le but n’est il pas de se faire élire sur des gros mensonges, puis de ne rien faire de promis. Mieux encore, le but n’est il pas de durer jusqu’aux prochaines élections afin de se préparer le bon placard doré qui va bien.

    Quant à moi, simple Golum lambda, il va bien sur falloir jongler sur les crédits foireux pour pouvoir tenir jusqu’aux prochains enfoirés de ministres qui me mettent la misère dans ma vie. Mais ça, les médias s’en foutent.

    • « J’ai bien regardé les yeux de taupe ira, dite le singe… »

      Commencez son commentaire par une insulte raciste ne donne pas envie de lire le reste…

      • Tout à fait d’accord !
        Mais au fait qui est raciste ? Où se trouve la logique à vouloir me faire aimer un truc sans nom.

        J’aime les noirs, les hommes, surtout les femmes. Une femme moche, méchante, menteuse, qui abuse du pouvoir pour nous faire avaler des salades, et ajoute:

        – si vous ne m’aimez pas vous êtes raciste.

        Ok, alors dans ce sens du mot, je suis devenu raciste.

  • Question : au vu de la bonne entente qui règne entre Taubira et Le Procureur Général de Paris, est-ce que nier avoir eu connaissance des informations ne devait pas servir à l’une pour faire démissionner l’autre ? Et hop : d’une pierre 2 coups …

    • Hum, il doit bien existe une 3ème personne ?

      On pourrait fort bien en faire une petite fable. Celle de la Taupe, du Singe, et du chef d’orchestre. Mais qui est le chef d’orchestre ?

    • Le scandale ce sont les journalistes qui sont payés par des subventions publiques pour assister à des conférences de presse dont on sait à l’avance qu’il n’y aura rien à tirer. Ici c’est un mensonge (et on comprend que les correspondants politiques soient content de se mettre un truc sous la dent : ils s’ennuient), mais un mensonge qui reste insignifiant, auprès de gens insignifiants.

      • Les journalistes, lors des conf de presse n’assistent pas « à » mais assistent les conf de presse.
        ils sont là pour qu’on dise qu’il y avait la presse. En réalité, ils sont l’alibi et aide au déroulement de la conf de presse gouvernementale de Zizi Rider ou d’autres… Ils sont comme le mobilier gouvernemental, les micros ou surtout les retours de scène (les enceintes qui permettent aux artistes musiciens de s’entendre jouer).

  • Seraient-ce les transcriptions, qui débordent d’éléments étrangers à la stricte enquête pour laquelle les écoutes ont été validées, qui leur brulent les doigts ? Tant d’énergie pour laisser des traces sur le fait que l’on a été mis au parfum très tard me laisse perplexe. D’autant plus que nous n’imaginons pas un gouvernement qui ne soit pas au courant de ce qui se passe dans ses services…

  • Le comportement de taubira me parait tellement surprenant pour une personne douée d’un peu d’intelligence, car son QI semble supérieur à celui d’une huitre malade, que je me demande qui elle cherche à protéger.
    Il me semble que le but de ses comportements irrationnels soit de protéger hollande lui même en prouvant que les ministres n’étant pas informés, le président ne pouvait l’être.
    N’oublions pas la petite phrase d’hollande, prononcée devant les élus du PS, déclarant qu’il savait ce que faisait NS, qu’il le surveillait. Pour moins que cela une instruction est ouverte contre NS soit dit en passant. Il faut donc démontrer qu’hollande ne pouvait rien savoir, ses ministres étant eux mêmes ignorant.
    Devant les ratés de cette com, le problème est aujourd’hui de savoir ce que savait hollande, était-il informé, faisait-il surveiller NS ou bien cette petite phrase est-elle due à l’esprit primesautier de notre vénéré président.
    Si je considère la haine qu’a montré hollande à l’encontre de NS lors des présidentielles, j’ai beaucoup de mal à croire en un hollande neutre.
    Si je considère la pétition des juges contre NS et le mur des cons, j’ai beaucoup de mal à croire en l’impartialité de la justice.
    Si je considère les effets de manche de valls, j’ai beaucoup de mal à supposer qu’il ne savait rien.
    Ceci est mon intime conviction et il me semble qu’elle doit être considérée aussi valable que celle des juges.

    • Ça se tient. La fable doit donc avoir 4 ou 5 personnes.

      Valls sera le bouffon.
      Hollande sera le roi (louis 16).
      Puis bientôt la mutante mi taupe, mi singe arrive.

      Il nous faut bien sur 2 pions, sans quoi le jeu ne fonctionne pas.
      Pour cela la grenouille et la mouche sont parfaites.

      A vos crayons !

    • N’oubliez pas que l’Élysée vient de faire un communiqué comme quoi François Hollande n’aurait été au courant de l’affaire Sarkozy qu’au moment où la police a mené une perquisition dans les locaux de la Cour de cassation.
      Ils sont donc 4 à se battre pour gagner à celui qui a été mis au parfum le dernier (Taubira, Valls, Ayrault et Hollande).
      « Bizarre, bizarre »… Comme c’est étrange… Pourquoi aurais-je dit « Bizarre, bizarre » ?

      • Il faut couvrir les juges, c’est plus important que de paraître menteur ou incompétent. Si les juges lâchent les pieds-nickelés Taubira, Valls, Ayrault — tiens, TVA — on aura trois ministres à la Santé dans le prochain gouvernement.

  • peut-être que se sachant perdre d’avance devant l’UMP aux municipales, Zizi Rider multiplie les affaires contre l’UMP et évidemment Sarkozy, pour laisser les électeurs penser « tous pourris » ce qui les fera voter un max pour le FN. Ce qui se soldera par une perte moindre pour le PS, et un gain moindre pour l’UMP. Ceci semble assez plausible.

  • « L’éthique pour MAM ou Taubira, c’est ce que la vaisselle de mariage est au vieux couples : encombrante, ébréchée et sortie seulement aux grandes occasions »

    Celle-là est excellente, je la mets de côté 🙂

  • Quel spectacle de grand guignol ! A moins que ce ne soit un concours de Pinocchio …
    Le pire, c’est qu’ils mentent très mal. Ils nous méprisent tellement qu’ils ne prennent même pas la peine d’y mettre les formes. Ils pourraient au moins nous empapaouter avec panache au lieu de faire ça en gros bourrins.

  • A ce que je vois, personne ne se pose la question de savoir QUAND, Nicolas Sarkozy, a-t-il été au courant que ses téléphones étaient sur écoute ?

    😉

    • Je ne vois pas où vous voulez en venir, sauf à entretenir une théorie du complot envers je ne sais qui.

      • Moi je trouve ça pertinent.
        L’appareil d’état est garni de haut en bas de sympathisants prêt à vendre leurs mère pour faire avancer « la cause ». Rapport qui fuitent, bruit de couloir, jusqu’aux journalistes qui sont au courant parfois des années avant la plèbe, l’état bruisse de coup de poignards et de trahisons multiples.

        Parmi la dizaine, voir la centaines de gens au courant ils ne s’est trouvé personne pour lui glisser un mot discret ? « fait gaffe » !?

  • Le résultat de tout ce bazar, c’est que le peuple devrait s’abstenir d’aller voter les 23 et 30 mars prochains.
    Aller voter, c’est légitimer leur indispensable necessité dans le mille-feuilles..
    D’ailleurs je le vois bien au niveau de l’UMP, mon maire sortant est à peu près certain de repasser, mais il se chie dessus en consultant les sondages sur le taux d’abstention.
    Il a écrit en gros caractères sur son document de campagne ALLER VOTER C EST UN DEVOIR !

    Il va bien arriver un moment où les vieux qui constituent le noyau dur de la participation seront en minorité et les jeunes écoeurés par le système (soit ne s’inscriront pas sur les listes électorales soit n’iront pas voter ) formeront une quantité énorme d’abstentionnistes.
    Ils feront comme en Belgique en rendant le vote obligatoire ou il faudra remettre en cause la représentativité du peuple par tous ces énarques incompétents.

    • Il vous reste surtout à vous présenter et faire ce que les autres ne font pas.

    • Faux ! Mauvaise reaction ! Il faut aller voter, mais contre les ordures en place !

      Faites votre liste, ou votez Chasse-Peche-Nature et Tradition, ou plus serieusement, votez FN.

      Eviter le dentiste quand on a des caries ne mene a rien ! Il y a des moments ou il faut etre un peu courageux !

      • En effet, on observe à tous les scrutins que les taux d’ abstention épais ne les chatouillent même pas, tandis que « la bête immonde », elle…

      • Hélas, d’accord avec vous. Le FN ne vaut pas un clou sur le plan politique et économique mais c’est le seul moyen de filer des aigreurs à toute l’oligarchie politico-médiatico-bien pensante…

  • Placer tout le Personnel politiq ( f & h ) dans le meme sac est un raisonnement soit infantile ou malhonete

    Pour la démocratie dont plus personne ne se réclame non ! j’ ai entendu sur France Musique la dame journaliste a dit il y a quelq jours à 12 h 30 NOTRE DEMOCRATIE ele n’ a pas dit « notre démocratie représentative « ou pseudo démocratie « ce qui aurait été la vérité
    mais je lui pardonne elle tient à son job .
    on est en démocratie n’ est ce pas .

    • Infantile ? Occam ne disait pas autre chose, il n’y a pas besoin de multiplier les sacs sans nécessité impérieuse, et son principe reste une des règles de la pensée moderne. A ceux qui ne veulent pas aller dans le même sac de montrer qu’ils ont ce quelque chose qui les distingue et rend impérieuse la nécessité.

  • Excellent article qui remet les choses en perspective.

    Il y a quelques annees, mes professeurs d’histoire (un peu mytho, beaucoup pipo mais toujours gaucho) au college et lycee ne comprenaient pas comment dans les 20 et 30, des pays europeens avaient pu mettre au pouvoir des regimes dictatoriaux. (ils oubliaient bien sur l’Union sovietique, paradis sur Terre).

    Aujourd’hui, c’est clair : dans des democraties, quand les hommes politiques sont aussi minables et corrompus les uns que les autres, il est normal que le peuple cherchent autre chose, et n’eprouve plus aucune pitie a force de se faire entuber par une bande d’ordures !

    J’ai fait ma bascule, et sans aucun etat d’ame ! Je ne reviendrai jamais plus en arriere !

  • Tout cela va profiter aux socialistes-nationaux du FN…Je suis de plus en plus pessimiste pour l’avenir de ce pays!Je passe sur les risques de plus en plus crédibles de troubles civils massifs occasionnant la prise de pouvoir par un despote plus ou mois « éclairé » (c’est ce que montre un sondage récent.50 % des habitants de ce pays veulent l’instauration d’un régime autoritaire) …

  • Toi aussi, fais comme Taubira, mens sur ta déclaration d’impôts.

  • D’ici peu, toutes les mers du monde seront radioactives, alors, c’est vraiment très important si qqun ment.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

À la suite de la réforme de la Constitution française de juillet 2008, des circonscriptions législatives sont créées à l'étranger pour permettre aux Français établis hors du pays d'élire des députés à l'Assemblée nationale, les Français hors de France n'étaient auparavant représentés qu'au Sénat.

Ces députés, au nombre de 11 (un par circonscription hors de France), ont été élus pour la première fois lors des élections législatives de 2012. Les Français établis hors de France ont voté pour la seconde fois lors des élections législatives... Poursuivre la lecture

Pierrik Halaven nous livre le quatrième épisode de sa série d’analyse de la campagne présidentielle sur la simple base de la progression des audiences sur Twitter et d’une comparaison d’engagements sur des tweets portant sur une thématique similaire. La période analysée - 1er janvier au 19 février - n’a pas été marquée par de nouveautés spectaculaires, si ce n’est la candidature de Christiane Taubira.

Personnalités politiques #abonnés au 01/01/2022 #abonnés au 19/02/2022 Croissance des abonnés Progression en nombre Macron 7 508 991... Poursuivre la lecture

Candidate à la primaire de la gauche, Christiane Taubira s’emploie à cocher toutes les cases du socialisme le plus éculé. Qu’il est loin le temps où elle représentait une gauche plutôt modérée !

Un parcours sinueux

Christiane Taubira semble aujourd’hui retourner à ses anciennes amours. Militante indépendantiste radicale jusqu’au début des années 1980, elle se caractérisait pourtant dans les années 1990 par un radicalisme de gauche bon teint qui était loin de verser dans l’extrémisme. En 1993, elle vote la confiance à Édouard Balladur.<... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles