Hollande Gayet : les oreillers de la présidence

Quand on est un homme public, a fortiori un chef d’État, la vie privée peut avoir une influence sur la vie publique. Il ne peut donc y avoir de respect total de la vie privée.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Hollande Gayet : les oreillers de la présidence

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 12 janvier 2014
- A +

Par Phoebe Ann Mo$e$.

Oreillers (Crédits : Just Luc, licence Creative Commons)François Hollande, le Président qui se voulait normal a été pris en flagrant délit de visite à une actrice, Julie Gayet. Qu’il soit un citoyen comme les autres ou pas ne change rien au traitement de cette affaire : il est Président de la République, et en tant que personne élue il est logique et même souhaitable que le public connaisse un minimum sa vie privée. Il est vain de se demander si oui ou non c’était utile de publier cette information : le fait existe, les médias d’aujourd’hui sont ce qu’ils sont et tout le monde doit faire avec.

Mais le Président de la République demande qu’on respecte sa vie privée. C’est pour le moins une ironie du sort.

Lui Président a fait passer une loi de programmation militaire autorisant l’écoute, le suivi, le stockage des communications privées. Il serait maintenant un peu incongru de sa part de vouloir un traitement de faveur. Surtout quand on se prévaut d’être un citoyen comme les autres. Le citoyen lambda peut être écouté jusque dans sa vie privée, mais le Président ne pourrait pas être regardé ?

Lui Président a trouvé bien arrangeant les critiques à l’encontre de DSK en son temps, qui faisaient valoir qu’un homme inconstant ou immoral ne serait pas d’une fiabilité à toute épreuve s’il avait le pouvoir. Et qui trouvaient les investigations des journalistes bien pratiques. Il est incongru de vouloir maintenant pour soi-même un traitement de faveur. Au passage, les liaisons de DSK étaient pour la plupart passagères ; participer à des parties fines aurait été sans doute moins préjudiciable à la sécurité de l’État que le fait des liaisons qui durent longtemps.

Lui Président a condamné la rétention d’informations à propos de la santé d’un chef d’État. Il serait maintenant incongru de venir nous dire qu’une simple liaison sentimentale ne doit pas être connue de tous. Après tout, ne doit-on pas mettre le peuple au courant des penchants de celui pour qui il a voté ? Pour couper court aux farouches défenseurs de la vie privée des hommes publics, si François Hollande avait choisi comme nouvelle conquête une femme adhérant au Front National, trouverait-on toujours que cette information est superficielle et inutile ? Ou encore s’il avait choisi… un autre homme ? Ne se demanderait-on pas s’il est sous influence, ou s’il n’a pas caché quelque chose d’important au moment d’être élu ?

Oui, il est nécessaire que le public sache avec qui le président partage « ses » oreillers, si c’est une relation durable. Les Français ont la tolérance facile pour ce qui est de la gaudriole. Mais ce qui est acceptable pour une personne anonyme n’est plus vrai quand il s’agit d’un chef d’État. C’est cet homme qui va représenter la France, qui aura le pouvoir d’envoyer des hommes au front, de décider de l’utilisation de l’arme nucléaire. Doit-on baisser poliment les yeux pour faire semblant de ne pas vouloir savoir ?

Quant à la forme que prend cette information, elle est révélatrice : François Hollande aurait pu convoquer quelques journalistes en privé, leur annoncer sa séparation d’avec Valérie Trierweiler, le public aurait été mis au courant dans un communiqué simple et sans détour, et la situation aurait été sainement et sobrement éclaircie. Au lieu de ça, il se fait prendre (volontairement ou non, peu importe) comme un adolescent en goguette au pied de l’immeuble où il va rejoindre sa conquête : il y a, encore une fois, une situation floue non assumée, non expliquée, et où encore une fois, il attend que les choses s’apaisent d’elles-mêmes, se résolvent toutes seules. C’est tout à fait à l’image de quelqu’un qui laisse les événements décider pour lui. Et pour nous.

Voir les commentaires (35)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (35)
  • comment une petite actrice inconnue s’est fait une pub planétaire au détriment du pitre qui nous sert de président
    j’en connait une qui ne doit pas être mécontente de s’être débarrassé de l  » artiste »
    c’est la duchesse du Poitou

    présidence normale dans une france apaisée avec des millions de chomeurs

  • la vie privé des français est violée par décision de nos élus ; je trouve normal que ces gens là ( les élus )goutent eux aussi à ce plat là d’autant que leur vie privé est loin d’être aussi irréprochable que celle de la plupart des français ;; quand on est directement concerné , on comprend mieux ;

  • Pourquoi annoncer sa séparation d’avec Rottweiler ? Jacob Zuma collectionne aussi. François Mitterrand ne s’est jamais séparé de sa femme.

    • Oui mais… ils étaient « mariés ».

      Psychologiquement ça change pas mal de choses. L’épouse bafouée pouvait justement ravaler son humiliation et demeurer fière et à la barre car elle était l' »épouse », l’officielle. Indéboulonnable. Les favorites passaient dans le lit. Elle, elle restait.

      Mais dans le cas de la Marie Antoinette du Twitter ? L’humiliation est double. Si elle décide de rester (car Neuneu ne la foutra jamais à la porte), cela démontrerait sa veulerie : la soupe est décidément trop bonne…

      Quant à l’actrice… elle ne semble pas calculatrice. Il suffit de regarder le petit film promo qu’elle avait fait pour son candidat de François.

      http://tinyurl.com/k967mmu

      « Tellement formidable ! Il écoute vraiment. Super au fait du dossier. C’était magique ! J’étais très impressionnée par son discours… la force de l’orateur ! Les convictions ! »

      Le constat est simple :
      -elle est cruche (donc perfect match avec neuneu)

      -mais surtout elle est totalement illuminée (regardez ses yeux !)

      • He.. si on me paye bien je peux faire même mieux et je crois en ce que je dis… (si la rétribution est « correcte »).
        DOnc..

    • Après le « mariage pour tous », ne manquez pas le « harem pour tous ».

      Ce sont les politiques qui mélangent le publique et le privé. Pour un libéral, il peut avoir autant de maîtresses (hommes ou femmes) qu’il veut à condition que ce ne soit pas au frais de l’état et qu’il ne promulgue pas des lois moralistes d’un autre côté.

      • Pour moi il est consternant d’interdire aux autres d’aller voir des putes sauf pour les « officiels » de l’état !!

      • Pour un vrai libéral, il est important de respecter la liberté et les droits de chacun. Le contrat et la parole donnée ont donc une grande importance. Prendre une maîtresse à l’insu d’une femme à qui ont a promis ou fait entrevoir de la fidélité et les avantages associés à une relation n’est donc pas un comportement libéral au sens strict. de ce point de vue là, sa veulerie va probablement jusqu’à ne pas prendre d’engagement explicite afin de pouvoir se dédire à volonté et s’en servir comme argument fallacieux.

  • Hollande, ce socialiste resté dans les années 80, a été assez naif pour croire que cette coucherie ne sortirait pas dans la presse. Ce n’est pas une affaire d’Etat mais c’est assez révélateur sur le personnage qui nous gouverne.

  • Tout à fait d’accord avec vous !

  • Moi ce qui me gêne, c’est que Nous payons le garde du corps, le chauffeur et les croissants, peut être aussi le B…. en ville. Les croissants à la limite ! et pendant ce temps, il ne bosse pas pour la France. Peut être pas si mal finalement. Aurons droit à un deuxième secrétariat, coach etc.. ?

    • Ah non ! Le baisodrome en ville n’est pas payé par la République, mais par un riche patron du CAC 40 (Euh, qui avait dit quelque chose sur les riches ?), ou du moins par « des amis » artistes de celle qui preste des heures sup’. Enfin, bon, si la République, bonne fille, accorde des subsides aux secteur desdits amis artistes, c’est une autre question.

  • Vie privé, vie publique…

    Il voudrait nous faire croire que lui citoyen normal bedonnant
    Aurait levé une Gayet SANS les ors de la république derriére comme faire valoir ?

    La France se transforme en Sultanat, les investisseurs Saoudiens doivent être contents.

  • La notion de « première dame » est si je ne m’abuse une notion de droite. Le président est un exemple de la « famille » qui constitue la base de la société. Le président est un VRP et la « première dame représente la France.

    Je ne vois pas en quoi la notion de « première dame » ou de « premier harem » est une notion socialiste. En tout cas ce n’est pas une notion libérale. Le libéraliseme n’a que faire de la notion de famille, et un gouvernement libéral n’a pas besoin de VRP.

    • Non, première dame de France est le titre de l’épouse du président des US; en France ça n’a aucun sens car les épouses , ou maintenant maîtresse n’ont aucun statut prévu par la constitution.

  • Hervé Morin a eu le mot juste l’autre matin sur RTL : RIDICULE. Cette image d’un homme rejoignant sa maîtresse en catimini, dissimulé sous son casque, est en effet totalement et irrémédiablement ridicule. Avec les moyens dont il dispose, notre président n’est même pas capable de tromper sa femme discrètement.
    Pauvre Valérie ! Va-t-elle recevoir quelques mots de réconfort de notre bien-aimée ministre des Droits des Femmes ?

    • Parait qu’elle en est tombée malade en l’apprenant ? Alors que tout Paris serait au courrant depuis des mois …

      Elle n’a jamais eu la curiosité de lui demander où il passait ses nuits en scooter depuis des mois ? Est-ce que on ne se foutrait pas un peu de notre geule par hazard ?

  • Exemple desastreux donné au sommet de la pyramide…

    Invitation à peine voilée aux 600 000 élus de faire pareil, et au millions de responsables associatifs et officines.

    Je suis d’accord avec les agences de notation qui affirme que la France ne pourra réduire ses dépenses qui vont de pair avec les dizaines de milliers de postes bidons crées et destinés à donner un revenus à toutes ses sultanes de la République

  • Et maintenant, « The second first lady » !

  • Moi Je l’indécis va avoir un sacré mal de chien à se décider afin de virer l’ancienne première couchette du harem sans perte ni fracas de l’intéressée.
    En tous cas, la perte de sera bien pour nous, car il la virera à nos dépens de contribuables, soyons en certains.

    • il gardera les deux ,il n’a jamais été capable de prendre une décision c’est l’adepte de la synthèse comme au ps .
      sans la volonté a royal ,je crois bien qu’il aurait gardé les trois ,
      peut être aussi la quatrième ,l’inspectrice du travail a la retraite a 52 ans

  • Chaque citoyen à droit au respect de sa vie privée et d’avoir les activités nocturnes qu’il souhaite, cela ne regarde personne. FH n’est pas un simple citoyen lambda, sans doute n’a t-il pas encore pris conscience qu’ il est devenu le Président de la France et qu’à ce titre, sa vie publique ainsi que sa vie privée sont exposées aux regards de tous qu’il le veuille ou non. A lui d’être irréprochable et de se montrer digne de la fonction suprême qu’il occupe. Son idylle divulguée permettra de mieux connaître la moralité de celui qui est à la tête de notre pays. Ce qui est révélateur sur le personnage c’est qu’il trompe tout le monde de jour comme de nuit. A chacun de faire sa propre opinion.

  • Hollande bedonnant et plein de verrues….
    Il n’aurait jamais levé la midinette
    S’il n’y avait les ors de la république…

    Quand à l ‘actrice intermittente du spectacle, elle a maintenant
    Le grand rôle qu’elle n’a jamais eue au Cinema, et pour cause….c’est une cruche…

    Bref, un vaudeville pitoyable….

  • Quelle belle bande de faux-culs ces politiques, et quel minable ce président.
    Trierweiller (que je n’ai jamais appréciée) est hospitalisée, pas facile d’être humiliée de cette façon, mais je compatis. Ce pauvre Hollande derrière son garde du corps, à scooter pour rejoindre sa dulcinée est pathétique.
    C’est Trierweiller qui devrait le foutre à la porte de l’Elysée……..le femme de sa vie, tu parles, quel pauvre petit homme !!!!! J’ai honte de ce type qui représente soit-disant la France.
    3 personnes sur 4 parait-il qui se moquent de la vie privée de Hollande ah ah ah , ça va bien la propagande. Je n’y crois pas un instant à ce sondage.

    • « 3 personnes sur 4 parait-il qui se moquent de la vie privée de Hollande »

      Ca dépend de si le sens est « s’en désinterrsser » ou « en rigoler ».

      Chez les Anglais, The Gardian aprécie particulièrement le scooter et les croissants. So frenchy !

  • Mais l’ingérence dans la vie privée c’est tout ce que ces gens font au gouvernement – le mariage pour tous, l’égalité de la femme et j’en passe. Non que je sois nécessairement opposé à leurs opinion privées. Pourtant cela N’EST PAS de la politique. Ce sont des histoires de gestion « efficace » d’entreprises ou de famille. C’est du privé.

    Cette histoire est seulement du ressort de la politique parce que cela empêche de s’occuper de vrais questions politiques.

    La politique c’est tout ce qui permet aux hommes d’être libre de vivre a égalité de droit, selon leur nature propre (inégale), dans une société donnée. Même la prospérité nationale ne devrait pas en faire directement partie.

    … le reste c’est de la pipolitique comme dit h16.

  •  » messieurs les censeurs , bonsoir ! « 

  • Les gens voient cette affaire par le petit bout de la lorgnette !

    L’amourette, peu importe ! On s’en fiche ! C’est leurs vies « privées » !
    Et que M. Valls soit ou ne soit pas …, c’est sans importance par rapport à la réalité !

    *Tout le monde connaissait depuis des mois cette idylle.

    ** Notamment M. Cahuzac !

    *** Le vrai problème, celui qui a coûté cher à la France, se résume facilement !

    Lorsque début décembre, quelqu’un apporta à M. Hollande l’enregistrement (par inadvertance …) de la voix de M. Cahuzac, notre président préféra, pour que M. Cahuzac n’ait pas envie d’ébruiter aux bons endroits cette idylle …, faire « le mort », attendre en silence. (A l’époque, tout le monde se demanda pourquoi l’ Élysée avait laissé traîner les rumeurs … ; quel était son intérêt …)

    **** D’où une crise qui se prolongea inutilement, des investigations et des dépenses en heures et en moyens matériels pour rien, etc. !

    Pierre Payen (Dunkerque)

  • Et elle en dit quoi la Najat ?????? On l’entend pas la dessus…. parce que là, elle a besoin de soutien la Trierwieller ! c’est une femme bafouée par un homme !
    Quel RIDICULE !
    Comme le dit H16, ce pays est foutu !

    • En même temps, la Valoche elle prend dans la figure ce qu’elle a fait à Ségo. C’est un retour de bâton.
      Et puis pouvait-elle s’attendre a autre chose de la part de Moi-Je 1er, cet homme sans conviction, sans courage, incapable de tranche, terrifié à l’idée de mécontenter quelqu’un?

  • Ca prouve que Hollande est un libertarien refoulé. Il est pour la concurrence parfaire, le marché libre quand il s’agit du monde des affaires… de fesses.
    Pour le reste c’est moins certain.

  • Le mariage pour tous, warf, warf, warf !

  • Ces membres du gouvernement (vous m’excuserez ce mauvais jeu de mot), si prompt à nous faire des leçons de moral dont ils sont dépourvus.
    L’information mérite d’être révélée pour de nombreuses raisons. Chaque citoyen a le droit de mesurer la confiance qu’il place en ses représentants. On peut n’y accorder aucune importance ou on peut, comme moi, ne pas juger digne de confiance un individu qui trompe sa femme. De mon point de vu, qui n’engage que moi, si il accorde aussi peu de respect à la femme qui partage sa vie, qu’en est il de nous ?
    On peut également s’interroger sur la sécurité, sur le risque de chantage …
    Bien sur, cette histoire est anecdotique comparé à l’explosion du chômage, les faillites en cascades des PME, la dette, l’absence de liberté d’expression mais elle est représentative du personnage.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Dan Sanchez.

Je ne suis pas un fervent adepte de l'actualité des célébrités, mais une altercation lors de la cérémonie des Oscars a non seulement accaparé l'attention des médias et du public, mais elle est tout à fait pertinente pour les idées que promeut la FEE.

Je vous laisse chercher les détails si vous ne les connaissez pas encore, mais voici brièvement ce qui s'est passé : après que l'animateur Chris Rock a fait une blague sur l'actrice Jada Pinkett Smith, son mari Will Smith - l'acteur vedette - est monté sur scène et ... Poursuivre la lecture

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe.

Les supputations sont allées bon train après que François Hollande a récemment déclaré qu’« un ancien Président peut très bien être candidat à l’élection présidentielle ». Pourtant, la question essentielle n’a pas été posée : comment François Hollande peut-il encore exister en politique ?

L’exception française

Les commentateurs n’ont pas manqué de railler les ambitions présidentielles toujours vertes de l’ancien chef de l’État. On peut comprendre humainement que François Ho... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles