Argent public : le Préfet du Var est tombé sur la tête !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Argent public : le Préfet du Var est tombé sur la tête !

Publié le 30 décembre 2013
- A +

Par Nicolas Nilsen.

prefetvar

J’apprends ce matin qu’un très grand malade — le Préfet du Var, Laurent Cayrel — (oui c’est lui sur la photo) vient de décider de distribuer 20 euros de « récompense » aux conducteurs du département dont le taux d’alcoolémie sera négatif la nuit de la Saint-Sylvestre. 20 euros en bon d’essence remis par le directeur de cabinet du préfet ! Mais il le sort d’où cet argent ?

Le préfet a déclaré : « Nous souhaitons récompenser toutes les personnes qui auront eu un comportement citoyen. Le conducteur pourra bénéficier d’un bon essence de 20 euros. »

Ce n’est pas une blague. C’est ici.

J’hallucine ! On vit dans un pays de fous où tous les représentants de l’État — de haut en bas de la pyramide bureaucratique — pensent que l’argent du contribuable est leur argent de poche et qu’ils peuvent le « distribuer » comme des sucettes aux enfants ! D’abord ce n’est pas leur argent. Et ensuite ils ne peuvent pas en disposer comme bon leur semble !

Vous imaginez les prochaines étapes :

  • Le préfet de l’Aube distribue 30 euros aux bons conducteurs qui ne prennent pas l’autoroute à contre-sens,
  • Le préfet de la Manche distribue 150 euros aux citoyens qui ne détruiront pas les portails écotaxe,
  • Le préfet de Savoie distribue 25 euros aux skieurs qui renonceront à faire du ski hors-piste,
  • Le préfet de Lozère distribue 100 euros aux touristes qui viendront passer leurs vacances en Lozère,
  • Le préfet du Doubs distribue 15 euros aux lycéens qui ne fumeront pas de joints dans le voisinage des établissements scolaires,
  • Le préfet de Police distribue 100 euros a toute personne qui s’inscrira sur les listes électorales (avec un supplément de la main à la main si affinités politiques),
  • Le préfet de Corse distribue 240 euros aux citoyens qui renonceront à dynamiter les Centres des impôts (et 853 euros s’ils renoncent à faire sauter la Préfecture),
  • Le préfet de Marseille distribue 529 euros aux jeunes des quartiers qui viendront déposer leurs kalachnikov à la Préfecture,
  • Le préfet de l’Eure distribue 269 euros à tous les mendiants qui renonceront à mendier dans le centre-ville,
  • Le préfet de la Haute-Vienne distribue 74 euros à toute personne qui ne trichera pas dans sa déclaration d’impôt,
  • Le préfet du Bois de Boulogne distribue 439 euros à toute prostituée qui renoncera à son activité,
  • Le préfet d’Île-de-France distribue 205 euros a tout jeune démotivé qui acceptera de faire un effort pour arriver à l’heure à son boulot,
  • Le préfet du Tarn distribue 29 euros à tous les citoyens qui auront ramassé leurs crottes de chien,
  • Le préfet de la Sarthe distribue 84 euros à tout conducteur qui s’arrêtera aux feux rouges,
  • Le préfet du Pas-de-Calais distribue 60 euros à toute personne qui s’abonnera à la newsletter de la Préfecture,
  • Le préfet de Paris distribue 295 euros à tout téléspectateur qui regardera les vœux du Président de la République le soir de la Saint-Sylvestre…
  • etc. (je suis tellement énervé que je vous laisse continuer).

Ce pays est gouverné, dirigé et administré par des cinglés ! Il devient vraiment urgentissime que la Cour des Comptes fasse son coup d’État. C’est pour lancer des opérations comme cela qu’ils nous fracassent d’impôts, creusent la dette et s’apprêtent maintenant à taper dans notre épargne ? J’hallucine.

PS. Vous connaissez sûrement la petite devinette :

100 préfets (ou 40 ministres ou 100 journalistes) sont dans 1 bateau.
Le bateau coule.
Que reste-t-il ?
Un immense espoir !


Sur le web.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
1
Sauvegarder cet article

Par Harry Browne

1. Je m’engage à promouvoir la liberté en faisant appel à l'intérêt personnel de chacun, plutôt qu’en essayant de convaincre d’adopter ma conception du bien et du mal.

2. Je m’engage à éviter d’entrer dans des polémiques. Mon but est d'inciter certains à désirer la liberté, pas de leur prouver qu'ils ont tort.

3. Je m’engage à écouter quand des personnes me parlent de leurs désirs et de leurs besoins. Ainsi, je peux les aider à comprendre comment une société libre peut les satisfaire.

4. Je m’engag... Poursuivre la lecture

Par h16.

La République du Bisounoursland est un pays de lait, de miel et de traditions : alors même que la galette des Ni-Rois Ni-Reines En République est à peine digérée, il est plus que temps de reprendre le cours normal des activités de tous et de chacun en oubliant aussi vite que possible les fêtes de fin d'année dont les traditions ont, cette année encore, été parfaitement respectées. Notamment celle qui consiste à cramer toujours plus de voitures.

Eh oui : le passage de l'année 2019 à 2020 n'aura pas dérogé aux détestables... Poursuivre la lecture

Par Ludovic Delory.

À quels triomphes avons-nous assisté en 2018 ?

Les Français en quête de réformes — ceux qui espéraient voir fleurir un renouveau politique en savourant "leur" victoire au pied de la pyramide du Louvre — se sont heurtés, en 2018, au pire de la Ve République. La centralisation, le jacobinisme et l'étatisation forcenée de ce pays le conduisent tout doucement vers l'impasse. Nous y arriverons peut-être en 2019.

Quels sont les éléments qui permettent d'étayer cette analyse ?

La France semble naviguer... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles