PISA 2012 : la France championne des inégalités scolaires

Dans l’étude PISA 2012, l’OCDE dresse un tableau sans concession du système éducatif français, dont l’égalitarisme de façade masque des inégalités massives.

Par Anne Coffinier.

L’étude PISA 2012 de l’OCDE nous dit deux choses : le système scolaire français continue à s’enfoncer et il est LE pays le plus inégalitaire de toute l’OCDE. Autrement dit le pays dans lequel la différence d’origine sociale compte le plus sur les résultats scolaires et dans lequel les différences de niveaux entre les meilleurs et les plus faibles sont les plus grandes. Malgré le discours égalitariste et l’hostilité bien française à l’égard des élites (dont la réforme du paiement des professeurs de classes préparatoires n’est que l’illustration la plus récente), la France réussit donc le tour de force d’être première au classement dès lors qu’il s’agit d’inégalités entre ses élèves.

Les résultats de la France plongent : elle perd 5 places au classement général, passant de la 13e à la 18e place sur 34 pays ; ses résultats en maths se dégradent et l’anxiété face à cette matière augmente quand, en parallèle, les inégalités se creusent dans toutes les matières, constate le Ministère de l’Éducation nationale sur son site internet. Les performances en français et culture scientifique restent, quant à elles, stables.

Bref, l’élite scolaire serait toujours aussi performante mais les mauvais élèves toujours plus perdus et le décrochage toujours plus inquiétant.

Le Ministère prétend que ce constat PISA « donne raison à la refondation de l’école », (sic, cf site internet du Ministère), mais on attend toujours le « choc PISA » en France. Trêve de laïus  sur l’exception française : il faut regarder la vérité en face. L’école publique est un accélérateur d’inégalités et d’injustices. Et ses premières victimes sont les populations les plus fragiles.

Complément de Contrepoints : comment sortir de l’ornière dans laquelle est actuellement le système éducatif français ? Quelques suggestions de lecture :


Sur le web