Non, Hollande n’est pas un « président normal, indécis et mou »

La mission de Hollande, c’est de faire de l’État l’alpha et l’oméga de nos vies, à la fois parrain et nounou.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Non, Hollande n’est pas un « président normal, indécis et mou »

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 3 décembre 2013
- A +

Par le Parisien libéral.

francois-hollande

Il semble maintenant à peu près clair que nous nous sommes tous laissés abusés par la propagande qui présentait Hollande comme un type normal, sans grandes conviction. Le Président Hollande, quand on prend les faits objectifs, agit, toujours dans le même sens, et avec une cohérence et une discrétion qui manquait à Sarkozy.

Cet objectif, c’est toujours plus d’État, toujours plus de lois, et l’accumulation de pouvoirs entre les mains du PS – de l’Élysée au CSA, en passant par les régions, les Départements ou les médias – rend l’objectif du Tout-État possible.

Sur la forme

Passé le coté j’aime pas les riches, il se trouve que le Président Hollande et son équipe aiment bien l’argent des autres, afin de pouvoir le dépenser à leur profit et à celui de leurs amis. Souvenez-vous :

Sur le fond

Hollande déroule son programme d’extension tout azimut du rôle de l’État dans chacune des parcelles de nos vies, et use des pouvoirs que lui confèrent la Constitution de la Vème république, tandis que son gouvernement amplifie la politique liberticide amorcée depuis des années.

Pourquoi cela passe t-il ? Parce que la presse mainstream préfère commenter les unes douteuses de journaux que personne ne lit, plutôt que de faire un vrai travail d’investigation, un peu comme Mediapart et l’affaire Cahuzac.

Hollande et son équipe savent ce qu’ils font. Ils laissent dire, mais font.

imgscan contrepoints 2013-2441 HollandeComment va t-on sortir de ce cauchemar Hollande ? Sans doute par un mélange d’initiatives locales comme celles des Bonnets Rouges et par la mise en réseau d’une nouvelle génération d’élus, comme tente de le faire Denis Payre (Nous Citoyens). Il y aura aussi l’Europe qui sera d’un bon secours. La France, tant qu’elle est membre de l’UE, doit se soumettre à un ensemble de pratiques budgétaires et de corpus légal qui, théoriquement, sont de nature à nous protéger des abus de l’ultra étatisme. On ne peut donc que s’inquiéter de voir monter un populisme anti Européen de gauche, à ce sujet. À ce titre, l’UDI, malgré toutes ses faiblesses, semble rester vigilante sur cette question de l’Europe.

La mission de Hollande, c’est de faire de l’État l’alpha et l’oméga de nos vies, à la fois parrain (au sens mafieux du terme) et nounou. Bravo à toutes celles et tous ceux qui résistent !


Sur le web.

Voir les commentaires (16)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (16)
  • des lions menés par des anes….c’est le titre d’un livre de charles gave qui explique clairement pourquoi la france est dans la mouise jusqu’au cou ; je viens d’en lire le résumé sur  » le point  » , j’hésite à acheter et lire le bouquin , j’ai peur d’être complêtement écoeurée par son contenu qui doit mettre sous une lumière bien cru la profonde bétise de ceux que l’on nomme des élites mais qui ne sont ni plus ni moins qu’une grosse bande d’ordure ;

    • Lisez-le. D’urgence. C’est bien écrit, drôle, lumineux… mais surtout visionnaire.

      Rappelons que Gave l’a sorti… en 2003 !!!!

      Six ans avant la crise de l’Euro !

      Ce type est un génie, iconoclaste.

      • Je plussoie. Gave est brillant, et quand il parle de finances, il peut se permettre, lui a réussit, prouvé ce qu’il valait dans le privé. Ce n’est pas un carriériste planqué sous les ors de la république, payé par nos deniers, qui en fait ne connaît rien à la finance.

    • « des lions menés par des ânes »

      Croyance bien ancrée dans l’esprit des Poilus de la Grande Guerre ?
      En tout cas, c’était la conviction de mon grand-père maternel (grièvement blessé en septembre 14, après la Bataille de la Marne) :

      « Les soldats allemands : des ânes menés par des lions.
      Les soldats français : des lions menés par des ânes. »

      • C’ est effectivement une expression nee de la Grande Guerre, et quiconque a servi l’ armee francaise ces 100 dernieres annees sera d’ accord a 200% avec cette expression.

        Charles Gave est un seigneur. Un homme d’ honneur.

        • C’est une citation de Ferdinand Foch :

          « J’aime mieux une armée de moutons commandée par un lion qu’une armée de lions commandés par un âne.»

          A noter une autre aimée des libéraux :

          « Mon centre cède, ma droite recule. Situation excellente, j’attaque. »

          J’ai terminé la lecture de son livre il y a peu, je le recommande 1000 fois.

    • Une erreur de casting, que voulez-vous. Dans toute équipe se trouve un maillon faible. Le malheur est qu’il préside au conseil des ministres.. M’enfin.

  • En accord avec l’article, depuis l’élection d’ Hollande, je rage de l’entendre qualifier sans arrêt de social démocrate. Sarkozy, lui en fait, et dans les faits, en est un authentique, bien que plus à gauche que son copain Tony Blair, pourtant du Labour qui lui ne se revendique pas du Gaullisme.

    Le Président vu qu’il faut l’appeler ainsi, est un trotskiste de la pire espèce avec comme seule opposition, ses amis de l’extrême gauche, sans lesquels, il n’aurait pas été élu, ou réélu ! Donc, qu’il bichonne sans y en avoir l’air.

    La jauge, de la politique française est pipée, donc nombres d’analyses partent en vrille et cela permet au bon peuple de se faire rouler dans la farine honteusement.

    Nous avons même, un parti libéral (défense de rire), au centre décentré …… à gauche ! Qui comme tous ces derniers, n’osent même pas avouer leur vraie couleur politique, ou persistent mensongèrement à ne pas voir de différence entre : droite et gauche ! ce qui est plus hypocrite.

    Je suis pour l’Algérie Française, pour la peine de mort, le droit d’être armé, la vraie légitime défense,
    la suppression de toutes les aides  » sociales  », contre le regroupement familial, donc libéral, et je suis certain de ne pas être à gauche !! mais peut être : facho, nazi, d’ après le curseur pipé de  » notre  » politique !

    • Z’êtes marrant. Pas de regroupement familial mais vous étiez prêt à accueillir 35 millions d’Algériens et leur donner la nationalité francaise.

  • Il est d’ailleurs assez remarquable comme homme, une faculté certaine à éluder son impopularité et assumer son rôle pour mettre en place les pions du nouvel ordre.
    Tout lui glisse dessus, et il execute sa mission tel un tank.

    • Personnellement, je pense qu’il n’est peut etre pas si remarquable que les apparences le laissent penser. Je suis d’accord avec vous, il fait tout ce qu’il peut pour faciliter la mise en place du nouvel ordre mondial. Mais pour le reste, ce qui me fait penser que les choses ne lui glissent pas dessus comme sur les plumes d’un canard mouille, c’est qu’il bouffe il bouffe, et cela ressemble a une bouffe anti-stress.

      Si cela est possible, eh bien qu’il continue et finalement, qu’il eclate, non? Ce ne serait pas elegant mais enfin, on est comme on est et l’eau ne peut pas aller plus haut que sa source.

  • Je suis en train d’écrire sur les bonnets rouges et Denis Payre : Bonnes initiatives, aucun résultat en vue. Ces mouvements ont une vertu : Le renouveau des idées et le véritable redressement viendra de la société civile qui chassera à un moment ou un autre cette clique de politocards incompétents et intéressés vendant les intérêts des français et du pays au plus offrant.

    Hélas ce n’est pas pour demain, j’ai bien peur qu’il faille encore plonger bien plus bas…

    • les bonnets rouges, justement, même si certaines revendications sont louables, ne sont-ils pas l’instruments et le produit de l’Élysée ?
      Il y a même eut une manif opposants les bonnets rouges, à une autre organisation de citoyens, preuve que le but est bien de monter les gens les uns contre les autres (comme pour le mariage pour tous).

      • Lorsque vous exercez le pouvoir au profit de votre seule clientèle électorale qui n’est qu’un ramassis de lobbys dont certains ne représentent qu’eux mêmes, monter les français les uns contre les autres n’en est que la triste conséquence.

  • Ainsi la « chasse » aux « sans papiers » (=expulsion des étrangers illégaux). Les « expulsions massives des Roms » (= lutte contre la délinquance, les réseaux de prostitution enfantine, d’organisation de mineurs en bandes de pickpockets, voleurs à la tire…., de non respect de la propriété privée).
    Tout cela relèverait d’une insupportable immixtion de l’Etat dans la sphère privée de l’individu.
    L’auteur a manifestement, et pour le moins, du mal a synthétiser le monde qui l’entoure….

  • d’ailleurs, le président, constatant que les Français ont de la sympathie pour Chirac se faisant opéré, décide de révéler que lui aussi il s’est fait opéré en 2011.
    Est-ce que ça suffira pour le faire remonter dans les sondages ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

https://www.youtube.com/watch?v=aWzlQ2N6qqg

 

Chers lecteurs, à l’heure où le dernier film Marvel, Doctor Strange : The Multiverse of Madness, cartonne au cinéma, j'aimerais vous inviter à imaginer qu’il existe quelque chose de similaire à un multiverse dans notre monde.

Dans un autre univers, sur une autre Terre, un Mélenchon et son Union de la gauche, NUPES, obtiendraient la majorité des sièges à l’Assemblée nationale. Mélenchon gagnerait enfin son Troisième tour. Qu'adviendrait-il alors, dans la France de cet univ... Poursuivre la lecture

Par Christopher Paige. Un article du Mises Institute

Un cliché typique dans les milieux socialistes est que les pauvres et les opprimés refusent de voter pour leurs intérêts économiques. Voir, par exemple, l'ouvrage de Thomas Frank What's the Matter with Kansas ? How Conservatives Won the Heart of America.

Cette théorie est utilisée pour justifier divers stratagèmes antidémocratiques visant à "protéger" les personnes vulnérables contre elles-mêmes. Si, après tout, les pauvres ne votent pas dans leurs intérêts, alors pour... Poursuivre la lecture

Par Robert Guiscard.

Le Club de l'économie du Monde se propose de faire débattre décideurs et "experts" sur les grandes mutations économiques. Quels traits constitutifs se dégagent de leur Cité idéale ?

Trois aspects semblent se dessiner : la souveraineté européenne et numérique, la transition écologique et enfin des conceptions économiques originales sur la dette, l’inflation ou la dépense publique que je regroupe sous le terme de nouveaux économistes.

Malheurs de la souveraineté : l'autarcie et la citadelle assiégée

Sur... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles