Affaire Varin ou l’acharnement de la doctrine socialiste

Pourquoi l’État aurait-il son mot au sujet de la retraite de monsieur Varin ?

Par Noël Yokarn.

Philippe Varin

Vingt et un millions d’euros, voilà ce que devait empocher Philippe Varin à titre de retraite « dorée », mais cette somme a suscité un tollé autant à gauche qu’à droite, ce qui a semblablement poussé ce dernier à renoncer à cette somme pourtant due.

Une grosse somme versée à un grand patron, cela est-ce bien gênant ? Apparemment oui, nos chers politiques ne se sont d’ailleurs pas gênés pour passer les uns après les autres devant les caméras et les micros afin « d’exprimer leur  indignation » ou leur « écœurement », tandis que les syndicats n’ont plus de mots assez durs pour dénoncer cette somme « excessive ».

De la bonne vielle démagogie, rien que ça ! Pas étonnant venant d’une classe politique idéologiquement à la ramasse, et politiquement inefficace.

Lorsque l’on indique aux socialistes de tous bords que PSA est une société privée et n’a donc pas de compte à rendre quant aux sommes qu’elle verse à son dirigeant,  les étatistes sortent alors l’une de leurs armes favorites : la morale ! «  Ce n’est pas normal que certains gagnent autant quand il y a des gens qui vivent avec moins de mille euros par mois » ou encore « Cet homme a enchainé les plans sociaux et part maintenant avec plusieurs années de SMIC » ai-je pu entendre sur certaines ondes de ce pays.

Concernant le premier point, il faudrait apprendre à ces personnes qu’il y aura toujours des pauvres en France – parce que la pauvreté est définie de façon relative – et que cela ne doit pas justifier cette violence faite à ces hommes au sujet des sommes qu’ils perçoivent !

Quant au deuxième point, je répondrais : la faute à qui tous ces plans sociaux ? À monsieur Varin qui s’en doute adore virer ses salariés ou à un État qui spolie toujours plus les bénéfices des entreprises, détruisant alors leur compétitivité et les obligeant alors à baisser leurs coûts ?

Pourquoi l’État aurait-il son mot à dire au sujet de la retraite de monsieur Varin ? Le groupe PSA n’est-il pas censé être une entreprise privée ? Qu’est-ce qui légitime l’intention de certains de vouloir limiter le salaire et les retraites des grands patrons ? Quoi, vous n’étiez pas au courant ? Selon le PS, il faudrait limiter le salaire et les retraites des dirigeants du CAC 40. L’étatisme dans toute sa splendeur…

Et si l’on payait les politiciens à leurs résultats ? Je pense que bien d’entre eux verraient leurs émoluments fondre comme neige au soleil.

Cette affaire est symptomatique d’une chose, les Français n’aiment pas les riches, et le font sans cesse savoir, on s’étonnera ensuite de voir certains riches quitter la France…

Tant que la France ne se sera pas débarrassée de ses relents socialistes, elle continuera sa chute, et verra de plus en plus de personnes fuir un pays où être riche est un crime.