Au resto de la rose

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Resto de la rose (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Au resto de la rose

Publié le 26 novembre 2013
- A +

Le regard de René Le Honzec.

imgscan contrepoints 2013-2406 resto de la rose

Symbole de l’échec d’un État hypertrophié qui s’épuise à se nourrir d’abord avec ses chiens de gardes syndicaux aux dépens des « extérieurs », les Restos du Cœur viennent d’ouvrir pour l’hiver, posant l’éternelle question : mais où mettent-ils le fric, bordel de Zeus ?!

H16 souligne les gabegies des subventions à des associations genre vol de crickets s’abattant sur les euros dans les arbres. Les Français se font plumer sans penser une seconde que c’est le rôle que l’État s’est arrogé et monopolisé, celui de la protection sociale, qui inclut qu’on n’ait pas faim en France. Ceci dit, les clodos de la Rose ne vont pas hésiter une seconde à venir se remplir les cabas dans les impôts – leur seule source d’inspiration.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Il sera tout de même rappelé à l’attention de nos élus et des socialistes officiels en particulier, que les restos du coeur sont la dénonciation absolue que le système ne tourne pas rond, si des fois il y avait un doute.

    Par ailleurs quelles que soient les mesures sociales prises par les gouvernements, et les ponctions effectuées au nom d’une solidarité ad nauseam, il s’avère que c’est une initiative privée, celle de Michel Colucci, qui assure le couvert à des millions de personne chaque années en france.

    Ce fait sera rappelé également aux belles âmes qui papotent autour de l’utilité d’un smic, répétant en boucle tels des automates débiles les pensum d’économistes autrichiens de mes deux, enfermés dans la certitude qu’être libéral c’est suivre scrupuleusement les idées tordues de ces gugusses.
    Car c’est évident, c’est le système qui est vicié, pas les hommes, remplaçons le système, supprimons les nations, faisons de la terre une marshmallow géant de bonnes intentions, le marché ou le commerce (ils ne savent plus trop quoi du reste) va tout réguler, on pourra même rebaptiser la terre Bisounoursland ou Pandora et e connecter par nos « coda ».

    Ils viennent de réinventer le communisme, mais ils ne le veulent pas le voir, lorsque l’homme en est à faire de lui même la variable d’ajustement d’un système, soutenant que c’est la solution, si ce n’est pas une abomination, quel est le mot ?

    De la part d’un libéral pur jus ayant l’énorme défaut de croire qu’il peut penser par lui même (mais sans le label école autrichienne, du coup ça passe pas en machine, nan ?)
    Aller, viens « dressée avec le point », appelle « Chaussette » et préviens le chef « Dix Ours » que nous partons à la chasse, j’ai assez vu ces visages pales…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Par Phoebe Ann Moses

[caption id="attachment_235270" align="aligncenter" width="640"] Raphaël Labbé-Liberté-Licence creative commons[/caption]

 

Décidément il n'y aura pas une année sans polémique aux Restos du cœur ! Cette année, les "Enfoirés" ont choisi comme hymne le poème "Liberté" de Paul Éluard, qui nous sera donc asséné matin midi et soir pour réveiller nos consciences (enfin pas celles des libéraux qui savent depuis longtemps ce qu'est la liberté).

En revanche, on peut vraiment se demander si parmi ce... Poursuivre la lecture

Par Vincent Bénard.

[caption id="attachment_190223" align="alignleft" width="232"] coluche rené le honzec[/caption]

La nouvelle devrait faire l’effet d’une bombe : les restaurants du cœur vont entrer en bourse avant la fin de l’année 2015 ! Le directeur général de l’association, Julien Tricatel, l’explique dans une vidéo coup de poing (vidéo en fin d’article).

"Avec plus de deux millions de bénéficiaires quotidiens, les restaurants du cœur sont devenus la première entreprise de restauration de France, devant le groupe sod... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Vous pensez tout connaître de Coluche. Son humour, son talent indéniable, ses films, sa passion pour la vitesse et les motos. Mais saviez-vous qu’il était aussi un fin collectionneur de belles montres ?

Par Fabrice Copeau.

[caption id="attachment_190180" align="aligncenter" width="560"] Affiche officielle des Restos du cœur.[/caption]

 

Regardez attentivement la photo ci-dessus. Vous l’avez déjà vue tant de fois. Vous pensez à la campagne hivernale des Restos du Cœur qui démarre actuellement. À la musique de J... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles