Une politique ultralibérale en France Mme Le Pen ? Vraiment ?

L’ultralibéralisme : une sorte de dragon qui fait florès en France et qu’on met à toutes les sauces, y compris Marine Le Pen, tant les Français sont maintenus dans l’ignorance crasse des lois de l’économie…

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Marine Le Pen à Hénin Beaumont en 2012 (Crédits Jérémy Jännick licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Une politique ultralibérale en France Mme Le Pen ? Vraiment ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 26 octobre 2013
- A +

Par Philippe Robert.

Marine Le Pen à Hénin Beaumont en 2012 (Crédits Jérémy Jännick licence Creative Commons)
Marine Le Pen à Hénin Beaumont en 2012 (Crédits Jérémy Jännick licence Creative Commons)

Après l’annonce, sans bug cette fois-ci, des mauvais chiffres du chômage pour le mois de septembre 2013, Marine Le Pen déclare tout de go que non !, on n’a pas tout essayé contre le chômage de masse, bien au contraire. Mais alors à qui la faute si la France s’acharne ainsi à produire des chômeurs qui finissent par faire souche en nombre sans grand espoir de voir évoluer favorablement leur triste condition de proscrits ? Á l’ultralibéralisme, bien sûr.

L’ultralibéralisme : une sorte de dragon qui fait florès en France et qu’on peut mettre à toutes les sauces, ce dont Mme Le Pen ne se prive pas, tant les Français sont maintenus dans l’ignorance crasse des lois de l’économie… L’ultralibéralisme, cette arme redoutable qui est brandie mécaniquement aussi bien au sein de l’hémicycle que partout ailleurs où la démagogie, érigée en miroir aux alouettes, peut alors faire un maximum de dégâts dans les esprits !

De fait l’ultralibéralisme n’existe pas, en particulier dans les pays soumis à l’État de droit où son évocation, vidée de toute réalité tangible, est seulement destinée à servir de repoussoir au libéralisme, vecteur privilégié de liberté individuelle. Les ennemis de la liberté se manifestent sous des masques multiples, promettant toujours plus de libertés collectives octroyées et garanties par l’État tutélaire dont la survie elle-même est subordonnée à une perpétuelle fuite en avant.

En France, le temps est venu de briser net avec quarante années d’État-providence dont la fuite en avant, d’ordre ultra-étatiste s’il en est, parvient aujourd’hui à son terme : les socialistes pris à leur propre piège en sont les fossoyeurs.

En foi de quoi Marine Le Pen propose aux Français un retour à marche forcée à l’étatisme le plus tyrannique ainsi qu’à l’isolement le plus cynique sans aucun égard pour le monde tel qu’il est : en quelque sorte, retour à L’étrange défaite.


Une vidéo-montage de Libertarien-TV

Front national : l’ultra-socialisme c’est maintenant !
Lutte contre le libéralisme, renforcement du poids de l’État, le Front National rassemble les déçus du Parti Socialiste. Nous assistons à la naissance de « l’ultra-socialisme ». Le FN, c’est la gauche d’autrefois, beaucoup de militants l’ont compris et rejoignent ses rangs. Anciens fans de Mitterrand, de Hollande ou du PCF sont légion pour soutenir Marine Le Pen pour qui la majorité socialiste au pouvoir mène une politique ultralibérale façon Margaret Thatcher. Le FN est devenu le premier parti de gauche en France.

Voir les commentaires (34)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (34)
  • Ce socialisme lié à un nationalisme aiguisé ça donne… le national-socialisme.
    Dans ces régimes on a promis de raser gratis au prix de la soumission, et ça ne s’est pas bien terminé.
    Malheureusement l’oubli de l’histoire pourrait nous obliger de ré-apprendre tout ça.

    • hitler s’adressant aux allemands en 1935:

       » donner moi 10 ans, et vous ne reconnaitrez plus l’allemagne  »

      en 1945, c’est vrai, l’allemagne était rayé de la carte, ou presque, sa prophétie s’était revelée vrai, mais à l’envers !

  • FN ; encore plus d’État, nationalisation des entreprises avec l’argent des contribuables, lutte contre libéralisme mal absolu, contre le méchant capital et contre le privé, interventionnisme de l’État, planification et régulation de tout ce qui bouge, le Front national veut appliquer le programme économique de Jean-Luc Mélenchon.
    Écoutons Nicolas Bay, secrétaire général adjoint du FN, essayer (tant bien que mal) de nous raconter tout ça :
    –>

  • Et, dans les mêmes discours, Mme Le Pen assure vouloir redonner la liberté aux français. Allez comprendre…

    • Je ne comprends pas très bien l’utilité de ce genre d’articles qui me fait penser au proverbe chinois « quand le sage pointe la lune, le crétin regarde le doigt ».

      Car enfin… que proposez-vous ? De voter pour l’UMP (visualisez Copé, Sarkozy, Fillon) parce que eux seraient des vrais libéraux, alors que la méchante Marine serait au mieux une étatiste, au pire une nationale-socialiste ?

      Ou alors PS ? Ca vous conviendrez mieux ? Cela rassurait votre sens aigu du libéralisme, le vrai, le bien compris ?

      Pour qui avez vous voté en 1988, 1995, 2002, 2007, 2012 ?

      Pour le « libéralisme » ?

      On se gausse.

      Je vais donc pointer de nouveau la lune, pour que vous puissiez bien comprendre le problème.

      Le vote pour le FN n’a qu’une seule fonction : emmerder les bobos, les gauchistes, et les pseudo libéraux.

      Si, si.

      Car, et pour paraphaser Juncker le Luxembourgeois, quand ça devient sérieux, il faut ouvrir les yeux. Et arrêtez de mentir.

      Ce n’est pas avec votre vote que vous ferez avancer le libéralisme dans ce pays.

      On pourrait penser que les 30 dernières années l’auraient démontré ? A chaque élection.

      Mais manifestement non, puisque vous continuez, avec une obstination stupéfiante, à regarder et dénoncer le doigt : le FN.

      Alors que c’est un red herring. Un attrape-couillon.

      Donc je résume le programme :
      -vote FN par pur plaisir, par pur sadisme : pour faire disjoncter tous les mous du bulbe qui peuplent ce pays.

      -destruction du Leviathan, via asphyxie financière, seul moyen pour reconstruire quelque chose de… vraiment libéral après.

      Il n’y a pas d’autre solution

      A part continuer à se faire avoir… comme c’est le cas depuis 30 ans… continuer à pérorer sur le libéralisme un peu, beaucoup de tel ou tel parti… pendant que la mafia se gondole derrière votre dos.

      Est-ce votre souhait ?

      • le FN propose un système politique vaguement copié sur la Suisse.
        Certes en moins bien; mais c’est un premier pas.
        Il faut sortir au plus vite de l’Euromerde , de la technocratie bruxelloise castratrice et de l’espace Schengen.

        • Pourquoi ?
          parce que les Etats-Unis d’Amerique c’est un même peuple avec une même langue et un même historique.
          Les Etats-Unis d’Europe sont une chimère.
          l’UE élargi est devenue une pétaudière où chacun essaie de faire payer aux autres

          • en pensant à l’europe, on ne peut nier une culture commune: voyez vous une grande différence entre un alsacien et un rhénan ?
            mème la chine ne représente pas un ensemble si uni et cohérent que l’on peut penser: le sud n’a pas exactement la mème langue que le nord, pas la mème cuisine, pas la mème histoire, pas le mème climat.. sans mème parler du tibet et du xin jiang. mais il y a une volonté centralisatrice de fer d’aller de l’avant, plutot que de s’accrocher à ses langue regionales et ses calvaires à la croisées des routes, à ses privilèges des trente glorieuses. le problème de l’europe du sud, n’est pas le trop d’europe, mais le trop d’etat providence, qui instille dans la tète des gens, l ‘irresponsabilité, la passivité et la fainéantise.
            le problème de l’europe, finalement, c’est la france: les etats providence espagnol, italiens et grecques sont deja mort, en reste encore un !

          • @yeneralalcazar : Et entre un français et un letton, un espagnol et un danois vous ne voyez pas non plus de différence ? Un peuple européen, avec une culture commune, pour le moment ça n’existe pas.

          • @yeneralalcazar
            « le sud n’a pas exactement la mème langue que le nord »

            Pas exactement? La Chine a une dizaine de « dialectes » qui n’ont aucune ressemblance.

            Mais : la Chine a la langue écrite en commun.

      • A Christophe. De votre commentaire je ne retiendrai que la partie traitant de l’avenir : la France en effet est si malade, en particulier de ses élites politiques pour ne parler que d’elles, qu’il serait fou d’aggraver encore le mal par un vote des plus aventureux. Car parvenus à ce point de déliquescence, il est illusoire de croire que l’on peut encore réformer un pays n’importe comment et surtout avec n’importe qui. Personnellement, je prône le vote blanc pour exprimer ma totale désapprobation sur la façon dont mon pays est (démocratiquement ?!) dirigé et conduit vers une tutelle du FMI et de la troïka qui, peut-être, le sauvera. Regardez autour de vous et vous serez bien obligé de constater que les pays qui gagnent sont tous, selon leur propres spécificités, régis par les idées libérales et non pas par un repli sur soi dont le passé nous enseigne avec abondance que cela finit toujours très mal.

        • Voila, Cristophe, mets la tête dans le sable et attend que la tempête t’emporte, en ne faisant surtout rien pour l’arrêter.

          Jamais qqun se dira, bon, il y a en marre de ces idioties, on peut pas maintenant faire qqchose qui change et qui pourrait nous aider?

          Est-on obligé de se conduire comme des lâches pendant des siècles?

        • Pardon message destiné à Sully1 et non à Cristophe

      • patience  » passionné girondin « 

      • « Le vote pour le FN n’a qu’une seule fonction : emmerder les bobos, les gauchistes, et les pseudo libéraux. »

        Et bien c’est un vote irresponsable car il renvoie un signal de plus indiquant que les Français ne veulent pas du libéralisme. Le programme économique du FN étant pratiquement l’équivalent de celui du FDG.

      • A 100% d’accord. Je sais que le FN n’a pas de solution.
        Mais au moins ça va éliminer une partie (peut-être tout ??) du « microcosme » !!
        Encore que, qui sait quels compromis vont être passés après les élections !!

        • Quand on pense que naguère elle traversait l’Atlantique (déjà une sensation pour cette dame, de quitter nos douces frontiéres) à la seule fin de discuter avec Ron Paul ! Faut croire qu’elle participait au canular de Sacha « Bruno » Cohen.

  • Un loup un jour, profitant de l’absence de leur maman, voulu se faire passer pour elle, et demanda aux biquets de lui ouvrir la porte. Et pour les convaincre, il passa sa patte enfarinée …

    Comme les biquets n’étaient pas cons, ils refusèrent évidemment d’ouvrir la porte.

    La conclusion est affreuse : le bon peuple de France n’a même pas la jugeote élémentaire d’un biquet !

  • C’est pourtant simple : pour les politiques, quel que soit leur bord, est ultralibéral celui qui n’accepte pas de se plier à leur dictature.

  • avant le virage à gauche incarné par la fille le pen, le FN était déja un parti particulièrement hétéroclite:
    catholards, poujadiste, ancien radicaux, anarchiste de droite ( comme jean – marie ) ancien de l’OAS ( donc anti arabe ) anti-tout, décus de tout bords.
    maintenant qu’il va falloir absorber et  » tenir  » les anciens du PS et de la CGT, ça va rapidement devenir trés compliqué ! mème si marine à du talent pour promettre tout et son contraire, et qu’on ne peut nier un charisme certain, je ne voudrais pas etre à sa place, surtout si un jour elle se retrouve avec des responsabilité.

  • Marine le Pen a fumé la « moquette » j’ai bien l’impression!Maintenant parlons des choses sérieuses : à quand la foin des politiques monétaires laxistes?De la fiscalité prohibitives?Des monopoles publics et privés?Bref …Et dire que la seule proposition intéressante de son progammme ( le retour à une forme de standard-or) a été retirée de son « programme »…

  • C’est du grand n’importe quoi.
    MLP utilise l’arme du langage contre ceux qui l’utilisent aussi contre elle en la traitant d’extrême droite.

    Maintenant, ça ne prouve pas que son programme soit de gauche, comme vous le dites.
    De plus, les français sont tellement accros à l’assistanat, que si elle n’en met pas un peu dans son programme, elle n’arrivera pas à convaincre suffisamment d’électeurs.
    Alors, elle est obligée de mettre cette dose, mais elle ramènera les français sur la voie du travail en supprimant petit à petit l’assistanat, toutefois, elle ne peut le faire que progressivement.

    D’ailleurs, la gauche UDF/RPR/PS/UMP a mis le pays parterre petit à petit aussi, elle ne pourra pas résoudre les pbs du pays en y allant à la tronçonneuse, les français ne voudront pas.

    Alors, tout le monde se calme, non MLP n’est pas de gauche, ni de droite d’ailleurs, elle est patriote, c’est à dire pour le pays, d’ailleurs sont les allemands.
    Le parti de gauche en Allemagne est plus à droite que l’UMP, gauche, droite, ça ne veut rien dire, en réalité, il y a des mesures bonnes pour le pays, et celles qui coulent un pays, le reste, c’est de la philosophie de comptoir.
    Sachant qu’il y a des fondamentaux, service publique le plus light possible, assurance santé privée, aucune aide aux étrangers, le mins d’assistanat possible, une éducation nationale (gratuite ou presque) accessible à tout age et sous tutelle (pas question de la laisser à la gauche), liberté monétaire, sécurisation des frontières, servie national pour tout le monde y compris les femmes …..

    • jjp: « elle est patriote, c’est à dire pour le pays »

      Si il y avait des voix de scatophage à grappiller elle introduirait des dégustation de merde dans son programme et si des anti-scatophage se présentaient, à la ligne du dessous elle proposerais de les interdire.

      Ouvre les yeux mon gars, c’est un mix racoleur de mots clés sans suite, sans aucun pensée sans aucune vision politique ou économique. Le seul truc qu’on peut prédire c’est qu’elle ferait bien une politique socialiste et que sa coalition de tout et son contraire exploserait après quelques mois.

    • « De plus, les français sont tellement accros à l’assistanat, que si elle n’en met pas un peu dans son programme, elle n’arrivera pas à convaincre suffisamment d’électeurs. »

      C’est donc ça ! Elle fait semblant 😀

      Vous ne voulez pas voir la réalité et simplement vous trouver un nouveau chef/cheftaine à adulé pour diriger le pays. Seulement il n’y en a pas. Que des lâches et des démagos. C’est la société civile qui sortira ce pays de la catastrophe. Pas des politicards comme Le Pen qui n’ont jamais vraiment travaillé de leur vie et comptent rester « homme » politique à vie.

  • « Hollande fait du Thatchérisme »…

    Complètement barrée celle-là aussi.

    • Ilmryn, tout à fait d’accord avec vos commentaires. Marine Le Pen est un danger pour la France tout comme Hollande ou Melenchon.
      Tous de grands « y a qu’à, faut qu’on » qui n’ont jamais eu le pouvoir et ne risquent rien à balancer leurs sornettes.
      Hollande a gagné la manche précédente avec son catalogue de Noêl (60 propositions), on voit ce que ça donne 17 mois plus tard.
      L’amateurisme dans toute sa splendeur ravageuse et cette satanée idéologie socialo-marxiste doublée d’une incompétence crasse en économie venant parachever l’œuvre de destruction massive.
      La droite, si elle ne propose et n’applique pas un programme libéral, un vrai, pas un qui sera oublié dès l’Elysée conquis, n’empêchera pas le FN d’accéder au pouvoir.
      Je ne suis hélas pas certain, qu’à droite, ils aient enfin compris l’urgence de la situation, tant ils sont tous plus préoccupés de leur avenir politique personnel que du devenir de la France, comme s’ils n’avaient pas encore réalisé que la France sous Hollande, parce qu’elle crève à petit feu, est au bord de la révolte.
      En France, seul un parti de droite peut proposer un nouveau modèle de société libéral, seule chose que nous n’ayons jamais essayé sinon, nous n’en serions pas là, car le socialisme, que ce soit celui de Hollande, de Melenchon, de Chirac ou de Le Pen, c’est la mort, la ruine et l’asservissement des peuples, les manuels d’histoires fourmilles d’exemples.
      La droite s’est décrédibilisée durant des décennies en adoptant la sémantique socialiste et en cédant par lâcheté à leur vision de la société.
      Il faut en finir maintenant, sinon plus rien n’empêchera l’arrivée au pouvoir de partis comme le FN, les gens étant désormais déjà au-delà de l’ exaspération et prêts à tout pour que le jeu de massacre s’arrête, y compris à voter pour une Le Pen, qui, même si elle les enfume via des discours simplistes sur l’immigration ou la délinquance tout en parlant tout bas, renationalisation, sortie de l’euro, retraite à 60 ans, état omniprésent qui régit tout (encore plus que maintenant) n’a jamais eu les commandes du pays, alors « pourquoi pas elle ? » se disent-ils puisqu’on a déjà essayé les autres, sans résultats.
      Il faut dénoncer ses discours et surtout son programme ultra-socialiste qui finirait d’achever le pays.
      La France aura déjà assez de mal à se remettre de Hollande. Il faut arrêter les délires.

  • Et pourquoi pas un candidat LIBERAL qui prendrait date même s’il ne se fait pas élire ??
    Qui commence a dire la vérité aux gens . Peut-être que la dixième fois qu’il va le répéter ça
    va finir par leur rentrer dans la « caboche » ??
    Et ils vont commencer a comprendre comment ça marche.
    Mais pour ça , il faut que tous les « libéraux » s’unissent. Et pour des personnes assez ou même
    très individualistes c’est impossible ??!!
    Puisque c’est cela la finalité , proposer concrètement, une issue dans laquelle on croît ??
    Ou NON ??

  • la france est l’un des pays les plus socialistes d’europe, il suffit de regarder les chiffres (dépenses publiques 57%, la fonction publique représente pres de 7 millions de fonctionnaires), 70 au rang des libertés économiques selon Heritage Foundation après le Cap-Vert, le Kazakhstan ou encore la Jamaïque, l’un des plus haut taux d’imposition ( la France a un taux d’imposition total moyen de 64,7% principalement constitué (51,7%) de charges sociales, le 2 plus fort taux d’imposition en europe),….. certains partis de gauche dans le reste de l’europe (spd, parti travailliste,…) sont plus libéral que l’ump. la france est championne du monde en dépenses sociales. la france possède 60 code et est ultraréglementé (plus de 500000 lois et décrets).

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Bien qu'il ne se situe que peu de temps après la survenue inattendue de la pandémie de la Covid-19, qui habilla 2020 d'une aura d’étrangeté maudite, le cru 2022 entrera dans les annales de l'histoire, mondiales et françaises, comme ayant été l'année de toutes les nouveautés.

Des prismes inédits de lecture de notre monde commun ont fait leur apparition. La Nouvelle guerre froide, qui s'est déclenchée le 24 février par l'invasion russe de l'Ukraine, servira de plus en plus comme paradigme explicatif d'événements internationaux sans rappo... Poursuivre la lecture

Durant des décennies, la droite a été considérée comme une. La montée en puissance du Front national (devenu Rassemblement national), dans la seconde partie des années 1980, a modifié cette approche en mettant l'extrême droite en regard de la droite.

Petite(s) histoire(s) des droites[1. Le premier paragraphe a largement été inspiré par : Les grands textes de la droite et de la gauche lepoint.fr ; ainsi que par Qu'est-ce un Méchant Réac ? | Méchant Réac ! le site mechantreac.fr.]

 

Les divisions à droite sont anciennes, profonde... Poursuivre la lecture

Je viens de regarder une vidéo émouvante sur cet homme noir, Daryl Davis, qui se lie d'amitié avec un membre du KKK, sans (bien sûr) l'approuver pour faire triompher le dialogue et le respect sur la haine.

Ce qu'il dit sur le racisme et la lutte contre l'ignorance est très frappant. En particulier cette phrase :

"Si tu as un adversaire, tu ne dois pas respecter ce qu'il dit, mais respecter son droit de le dire".

Attention à ne pas voir le fascisme partout

C'est l'exact opposé de l'anti-fascisme que nous voyons se ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles