Réforme des retraites : de l’audace M. Mariton !

Hervé Mariton

L’UMP sous la houlette d’Hervé Mariton propose une réforme des retraites aux prémisses intéressantes mais qui ne va pas assez loin.

L’UMP sous la houlette d’Hervé Mariton propose une réforme des retraites aux prémisses intéressantes mais qui ne va pas assez loin.

Par Philippe Robert.

Nécessité faisant loi, dans l’optique actuelle d’une énième réforme des retraites que je ne conteste d’ailleurs pas, j’observe que le contre-plan de l’UMP piloté par Hervé Mariton n’est pas dénué d’intérêt : en particulier le retour de l’âge légal de la retraite à 65 ans (et 44 ans de cotisations à l’horizon 2020) ainsi qu’une convergence vers un régime unique pour tous.

En revanche, vouloir instaurer une retraite par points est une fausse bonne idée : en effet, cette innovation de façade, certes porteuse de plus de visibilité tout au long de sa vie pour le candidat à la retraite, repose toujours sur le système par répartition dont nul ne devrait ignorer que, quoi que l’on entreprenne pour le sauver, il est définitivement condamné par les faits.

Dans l’intérêt bien compris des Français, un véritable homme d’État devrait avoir à cœur de prendre en compte cette dernière réalité incontournable et proposer (à l’instar du Medef), par exemple, la mise en place d’un système de retraites à trois piliers : un pilier de base obligatoire par répartition, un pilier collectif de capitalisation et un pilier  individuel de capitalisation.

À lire également :

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.