Pourquoi il ne faut rien donner à l’UMP

Même les cinq raisons humoristiques avancées par l’Expansion pour soutenir financièrement l’UMP n’en sont pas.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pourquoi il ne faut rien donner à l’UMP

Publié le 8 juillet 2013
- A +

Même les cinq raisons humoristiques avancées par l’Expansion pour soutenir financièrement l’UMP n’en sont pas.

Par Xavier Chambolle.

L’Expansion titre «5 bonnes raisons de faire un don à l’UMP». Reprenons-les, une à une. Bien que cet article de L’Expansion soit une plaisanterie assez hallucinante, humiliant l’UMP, nous allons traiter leurs 5 raisons de manière sérieuse, comme s’il n’y avait aucune moquerie. Pourquoi ? Parce que certaines personnes risquent de tomber dans le panneau et qu’en réalité nous avons là 5 sérieuses raisons de ne pas donner à l’UMP.

1. Pour défendre le pluralisme ?

Si l’UMP disparaît, ses membres se répartiront dans d’autres partis, plus ou moins proches, ou en créeront de nouveaux. Comme Dominique de Villepin l’a fait, par exemple. Bien sûr le péril FN est avancé. Mais c’est aussi ça le pluralisme politique. Donc ne vous inquiétez pas (ou bien inquiétez-vous), les idées et valeurs de l’UMP seront encore sur l’échiquier politique.

En réalité la présence de si gros partis nuit au pluralisme de la politique en France. Si on en voulait un peu plus, on ferait ce que l’UMP et le PS ont toujours refusé : les élections proportionnelles.

Donc si on veut défendre le pluralisme politique, c’est une bonne chose de ne pas soutenir l’UMP et donc de ne rien lui donner.

2. Pour voir un nouvel épisode de la guerre des chefs ?

Bravo à l’Expansion pour cet argument. Les membres de l’UMP ont vraiment de quoi avoir honte ! Plus sérieusement, il est évident que personne n’a intérêt à ce que le cirque médiatique s’emballe avec des faits divers aussi superficiels. En refusant de donner à l’UMP, nous éviterons ainsi ce nouvel épisode et augmenterons, certes très modestement, les probabilités déjà très faibles que les médias abordent des sujets autrement plus sérieux :

3. Pour bénéficier d’une réduction d’impôt ?

Quitte à donner, SVP, donnez à des associations qui ont un véritable intérêt comme votre club de sport ou Vétérinaires Sans Frontières pour prendre un exemple concret.

De plus, vous perdrez de l’argent au passage, car votre don ne sera pas entièrement remboursé. L’astuce serait d’avoir droit à une substantielle réduction de cotisation pour devenir membre… Mais souhaitez-vous devenir membre de l’UMP ?

4. Parce qu’on sauve bien les Grecs, les Irlandais, les Portugais… ?

Voilà un point intéressant à plusieurs points de vue.

D’abord ce ne sont pas les Français qui aident ces pays, mais l’État français (certes financé par les contribuables). Or l’État a refusé d’aider l’UMP.

Ensuite parce que ces pays n’ont pas reçu des dons, mais des prêts leur ont été accordés. Certes nous ne serons probablement pas remboursés. D’ailleurs si vous prêtez à l’UMP… Demandez un taux d’intérêt élevé car le risque est important.

5. Parce qu’il y a assez de plans sociaux comme ça ?

Le vide créé par l’UMP sera rempli par d’autres partis et par de nouveaux. Il y aura du travail pour les quelques 80 salariés de l’UMP !

Vous persistez à vouloir donner à l’UMP ?

À moins d’être membre de l’UMP et convaincu de la pertinence de ce parti, de ses idées et de la qualité de son héritage politique, il n’y a aucune raison sérieuse de leur donner le moindre euro. Donner à l’UMP, c’est donner du crédit à ce parti financièrement dévasté. C’est également contribuer à lui donner une chance non négligeable de gagner à la prochaine élection présidentielle. Or, que pouvons-nous donc bien attendre d’un parti qui ne sait pas gérer ses finances et qui a de plus largement contribué au déficit de l’État lorsqu’il était au pouvoir ? Le naufrage de l’UMP est une excellente nouvelle : même un gros parti ayant été au pouvoir peut mettre la clef sous la porte, il n’est pas « too big to fail ». Quel formidable avertissement cela serait pour la classe politique toute entière ! Enfin, le vide créé par la disparition de l’UMP pourrait permettre à de nouvelles idées d’émerger et donc de voir la « droite » construire un véritable programme politique.

Le Crémant d’Alsace est au frais.

Voir les commentaires (42)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (42)
  • La dèche donne plein d humilité (enfin sauf a l’UMP)

  • avec toutes les contre vérités et le parti pris évident de ce chroniqueur, je donne et j’adhère à UMP ! honteux que l’état n’accorde pas le remboursement des frais de notre partie avec notre argent public ! je suis prète à donner tous les mois s’il le faut, en résiliant mes abos journaux, pour garantir la vie du parti, pour la diversité des opinions envers un ps mégalophage qui envahit tous les organismes publics, prive les français de leur droit démocratique à l’expression, emprisonne les jeunes pour délit d’opinions ! je serai plus comme en suisse pour la proportionnelle, 50% des français sont de droite et on nous impose les décisions d’un président non voté qui navige dans le brouillard, sans aucune capacité à diriger la France !

    • Honteux que l’état ne rembourse pas ?
      Bah faites le vous même, moi je ne veux pas me faire racketter pour nourrir des corrompus

    • « je suis prète à donner tous les mois s’il le faut, en résiliant mes abos journaux, pour garantir la vie du parti, pour la diversité des opinions »

      Du pipeau, tout çà! Et si c’était vrai, mais bon sang qu’il faut être bête!

    • À chacun son parti pris, à ce que je vois ! 🙂

      Reprenons vos points qui justifie le «pour garantir la vie du parti» :
      – «pour la diversité des opinions envers un ps mégalophage qui envahit tous les organismes publics»… hé bien figurez-vous que la faillite de l’UMP n’empêchera pas ses anciens membres et responsables et grossir les rangs de plus petits partis ou d’en créer de nouveaux…
      – «prive les français de leur droit démocratique à l’expression»…. où ça ??? Comment ??? Faut pas déconner non plus !
      – «emprisonne les jeunes pour délit d’opinions» rien à voir. Ce n’est pas parce que le PS est mauvais qu’il faut soutenir aveuglement un tout aussi mauvais UMP !

  • Imaginez un match de foot où une équipe mettrait l’autre groggy avant le coup d’envoi ?

    C’est exactement ce qui se passe et tout type digne de ce nom, de droite ou de gauche, devrait marquer sa désapprobation par un versement, même symbolique.

    Vous, vous enterrez l’équipe matraquée, et voulez en remonter une avec quelques ramasseurs de balles …

    • Le match de foot est une excellente image. Si vous pensez que les joueurs ne jouent pas le jeu, intéressez-vous à un autre sport, et laissez les footeux s’envoyer à l’hôpital entre eux. Quant aux gagnants, tournez-leur le dos et ils seront bientôt aussi détruits que les perdants.

  • Deux commentaires:
    – le fait qu’un parti cherche à gouverner sans avoir été capable de gérer ses finances, porte en lui-même sa contradiction
    – mais comment sont les finances des autres partis?

  • Concusions : tout le fric pour le P$, Ecolo et Mélanchon.
    Et surtout pas un mot sur le Cour Constitutionnelle.

    Ça c’est du libéralisme !

  • Avec l’armée d’élu qu’il y a à UMP, ils ne peuvent pas se renflouer tout seul.

  • Confronter à leur propre administration les mauvais, qu’il apprenne a gérer l’administratif.

    On voit bien par cette événement qu’ils sont incapable de gérer un état sans créer du déficit.

    Non soyons sérieux quand tu loupes un appel d’offre tu fais profil bas et tu gères ta crise en interne.

    j’espère que ca volera en éclat, ca permettra peut être du renouveau …

    • Les images devant le siège de l’UMP, complaisamment diffusées par BFM TV et itelé parlent d’elles-mêmes

      1) Sarkozy « acclamé » par une poignée de militants composée en majorité de vieilles rombières du 16 ème arrondissement.
      2) les mines réjouies devant les photographes de quelques vieux c… de l’UMP (Balkany, JC Gaudin) qui sont toujours là pour s’accrocher à des postes d’élus.

      Toute cette mise en scène pitoyable ne doit pas inciter l’electeur français responsable à donner un chèque en blanc pour se faire de nouveau « entuber » par cette bande de guignols aux prochaines échéances .

  • pour moi la seule raison valable pour aider l’UMP c’est d’emmerder les bolchos,
    et tout ce qui grenouille, farfouille et scribouille….

  • Ils ont qu’à vendre leur siège de l’ump; 40 milions.
    Quand on a des dettes, on assume.

  • « L’UMP, donc, selon Jean-François Copé, doit préparer l’alternance tellement nécessaire au socialisme. »

    Si c’est le cas, pourquoi avoir accepté un front « républicain » et les voix socialistes à Villeneuve-sur-Lot ?

  • Je suis atterré par l’article et les commentaires !!!
    Et vous vous dites « libéraux » ?
    Le libéralisme et le choix assumé par chacun de ces actions qu’il donne ou non à l’UMP ou à qui il veut.

    Je trouve que tout ceci ressemble de plus en plus à Libération et sa clique de gauchiste.

    On ne change pas un peuple avachi, s’intitule-t-il libéral

    Ce pays est foutu

    • Pourquoi atterré?

      Si le libéralisme c’est le choix de donner ou non à l’UMP… Eh bien on a le droit de dire non pour donner à un parti de collectiviste de gauche !

      Qu’est-ce qu’il y a de choquant ?

    • Hé bien ! Je n’interdis à personne de donner à l’UMP. J’essaie modestement de les inciter à ne pas le faire et j’en donne les raisons.

      Vous êtes libre d’être en total désaccord et de soutenir l’UMP et même d’inciter à les gens à donner leur argent à un parti qui ne sait pas gérer ses finances et qui se targue d’être en mesure de gérer un État.

      Ce n’est pas parce qu’on est contre l’UMP qu’on est de gauche ou d’extrême droite.

  • Merci à ce merveilleux article de m’avoiraidé à pprendre une décision qui mûrissait déjà depuis quelque temps : j’envoie 300 euros à l’UMP et je me désabonne de Contrepoints qui n’est ni libéral ni libertarien mais juste facho.

    • Ben voilà !

      Il ne manquait plus que vous pour donner à l’UMP… Tout le monde à déjà donné, et il n’y avait plus personne.

      Il ne reste plus que 8.799.700 euros à trouver et le parti est sauvé 🙂

    • C’est surréaliste !

      Être contre l’UMP et refuser de soutenir financièrement ce parti c’est être facho….

      J’ai hâte que le PS soit dans une situation similaire, je ferai un article pour inciter les gens à ne rien leur donner et j’ose espérer que vous viendrez me traiter de communiste !

      Minarchiste que je suis, je vous dis : donnez à qui vous voulez, même à l’UMP. Mais faites un don pur, sans l’utiliser pour réduire vos impôts.

      Quant à ceux qui ne veulent pas donner, par pitié, ne les traitez pas de facho. 😉

    • @gjk
      Contrepoints n’est pas facho mais simplement jaloux de voir que l’UMP a un énorme potentiel de militants prêts à donner , pour sortir le parti des difficultés financières passagères.
      En fait les libéraux .voudraient l’effondrement de l’UMP pour prendre une place qui serait vide sur l’échiquier politique.
      Leur dernières illusions étant de voir l’UMP sombrer pour des dettes insurmontables.
      Ils ignorent que de très gros entrepreneurs patrons de très grosses sociéts sont solidaires derrière l’UMP.

      • Jaloux d’un parti ouvertement collectiviste (cf Copé sur RTL ces jours-ci), aile droite du parti unique socialiste ? Sincèrement, non ! Plutôt hilares ou atterrés, c’est selon.

        Pourquoi pleurnicher alors que vous êtes simplement rattrapés par les lois iniques et stupides que vous avez votées ?

        Quand donc y aura-t-il une véritable opposition, non socialiste, dans ce pays ? A quand le retour du pluralisme et de la démocratie ?

        • Le courant « la Droite Forte » va à nouveau rebooster l’UMP.

          • Ah oui ? Alors, pourquoi avoir accueilli Sarko hier avec son discours farfelu sur l’Europe ? Pourquoi s’entêter à soutenir NKM à Paris ?

          • Pourquoi l’UMP accepte l’aide du PS pour ne pas se faire voler la bonne soupe d’argent gratuit des autres par le FN à Villeneuve sur Lot ?

            L’UMP, c’est un parti de cocus contents de payer la chambre.

          • Ahahaahahhhaaaaa, merci, ca fait du bien de se marrer de temps en temps. Vous avez embauche des comique troupiers a l’UMP dont vous seriez le bouffon officiel?
            Vous etes parfait, ne changez rien!

      • « De très gros entrepreneurs patrons de très grosses sociéts sont solidaires derrière l’UMP », et pourtant il se traîne 50 mds € de dettes et doit lancer une souscription populaire.

        Qu’est-ce que ce serait si ce parti n’avait pas ces « gros entrepreneurs » derrière lui.

  • Le titre de cet article signifie : Il faut ne donner l’argent public qu’à la gauche.

  • Pourquoi ne pas couler l’ump pour refaire une structure saine ?

    Ah oui simplement parce que sarkozy est caution solidaire du pret et que si l’ump coule c’est lui qui rembourse…

    Donc finalement on est bien dans un sarkothon ?

    (Et a tous les chiens de gardes ump la pluralité ne s’éteindra pas avec l’ump)

  • En signe de soutien a l’industrie politique française, Montebourg devrait immédiatement nationaliser l’UMP.

  • Ca y est j ai donne.
    Ras le bol de ces gauchos.

  • Je ne suis pas d’accord, car le danger du socialisme est beaucoup plus grand. Quitte à choisir le moindre mal.
    Je ne partage pas toutes les idées de l’UMP, seulement quelques 60%, car je suis plutôt centre droit (libérale au sens économique et conservatrice en terme de valeurs). Mais tant qu’il n’y aura pas de proportionnelle, les petits partis devront faire les alliances avec la droite ou la gauche.
    Peut-être bien que l’UMP tirera les leçons de ses échecs et reviendra au programme libéral et mondialiste qui a fait élire Sarkozy en 2007. Je l’espère vraiment, pour le bien de mon pays.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Jean-Baptiste Noé.

Je découvre un peu tard ce discours sur l’éducation prononcé par François Fillon le 10 avril 2014. Celui-ci résume sa pensée sur le sujet. Il en a une compréhension de l’intérieur puisqu’il fut ministre de l’Éducation nationale sous Jean-Pierre Raffarin. Son discours est évidemment important puisqu’il est candidat à la présidentielle de 2017, au moins par l’intermédiaire des primaires de l’UMP. C’est pourquoi il est heureux de voir qu’il se prononce en faveur de la liberté, qu’il désigne même comme étant ... Poursuivre la lecture

Par Gina L.

[caption id="attachment_221840" align="aligncenter" width="640"] Xavier bertrand-fondapol(CC BY-SA 2.0)[/caption]

 

C’est bien connu, les grands esprits se révèlent en période de crise. Malheureusement, à côté de ces grandes révélations (qu’on attend d’ailleurs toujours en France), foisonnent aussi les petits esprits avec leurs petites idées fausses et leurs propositions liberticides. Et dans ce registre, on assiste en ce moment à une surenchère assez impressionnante, que les commentateurs traditionnels d... Poursuivre la lecture

Par Jacques Béhat, Pour Contrepoints

[caption id="attachment_189793" align="aligncenter" width="640"] Une salle de classe dans une école (Crédits : Conseil Général du Val-de-Marne, licence CC-BY-NC-ND 2.0), via Flickr.[/caption]

 

Ça y est, la réforme des collèges est sur les rails, publiée vite-fait bien-fait au Journal Officiel. La droite s’est indignée et s’est battue, en vain. Il faut dire que les armes qu’elle a utilisées ressemblait plutôt à des pistolets à eau. Subitement inquiète pour l’avenir de nos enfants,... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles