Hollande, la farce tranquille

Faute d’être capable de prendre les mesures nécessaires au redressement du pays, François Hollande offre au moins un spectacle qui prête à rire.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Hollande, la farce tranquille

Publié le 23 mai 2013
- A +

Faute d’être capable de prendre les mesures nécessaires au redressement du pays, François Hollande offre au moins un spectacle qui prête à rire.

Par Michel de Poncins.

Le président Hollande sent le parquet s’écrouler sous ses pieds. Les sondages sont au plus bas ; la croissance bienfaisante devient un mirage et les mauvaises nouvelles déferlent sur l’emploi, de surcroît les statistiques sont douteuses. Jérôme Cahuzac a fait mine un moment de se représenter. Cette simple tentative détruit toute crédibilité pour le pouvoir en place, car elle montre que tout le monde connaissait ses mensonges depuis longtemps, sauf ceux qui prétendaient ne pas savoir. Pour reprendre la main, voici donc le président devant la presse le 16 mai. Le mode incantatoire fut choisi. La consigne était à l’offensive. Pour être offensif, il faut manier de vraies armes et non des sabres de bois. Les commentaires des médias et de la prétendue opposition furent fort drôles. C’était principalement sur les apparences, la gestuelle, la grammaire et très peu sur les annonces. En fait, celles-ci ressemblaient à une série de véritables farces.

Le chômage

Nous eûmes droit à un couplet sur les emplois d’avenir. Le point de départ est la croissance perpétuelle et récurrente du chômage. Point besoin de donner des chiffres qui se trouvent dans tous les médias. La calamité est franchement l’œuvre du pouvoir en place qui, par la fiscalité en folie, en mouvement perpétuel et par les charges excessives, écrase littéralement l’économie. Ce faisant, ce pouvoir prolonge en l’aggravant l’action de ses prédécesseurs. Il est inévitable que la catastrophe touche principalement les plus jeunes et les moins formés. Poursuivant son idéologie socialiste, le gouvernement met alors sur pied ce qu’il dénomme des outils ou des dispositifs, termes abominables pour les économistes. Les emplois d’avenir, entre autres, font partie de ces outils.

Le résultat est une usine à gaz avec énormément de complications et alimentée par des subventions. Hollande s’était engagé, très imprudemment, à inverser la courbe du chômage avant la fin de 2013 et comptait sur 100 000 emplois d’avenir. Ce n’était qu’une plaisanterie. Certes cela devait faire 100 000 chômeurs de moins, mais probablement dans des emplois de fonctionnaire ou assimilés. En outre, c’est faire bon marché des chômeurs créés ailleurs par les impôts nécessaires pour financer la mesure.

Le démarrage est si lent que de l’argent public est déversé par les ministères dans une campagne de communication pour convaincre les réticents. Il faudra beaucoup communiquer car l’usine à gaz est trop complexe. Y a-t-il, même pour des subventions, intérêt à utiliser des jeunes précisément peu employables ? Du coup le bel outil est déjà en réparation pour lever les obstacles et ouvrir davantage aux privés ! N’oublions pas qu’à force de détester les riches les socialistes fabriquent des pauvres qu’il faut ensuite aider ! Rappelons, aussi, que le code du travail comporte 4200 pages et augmente de 500 pages chaque année. Il est rempli d’obstacles à l’emploi.

Les retraites

Sur le plan des retraites, ce n’est pas mieux. Une grande parlotte nationale est prévue au cours de l’été. Une parlotte a-t-elle jamais résolu un problème ? Elle aboutira au potage habituel : recul de l’âge de départ, hausse des cotisations, baisse des pensions, ce qui est contradictoire avec l’emploi. Il est promis qu’aucun sujet ne sera tabou et c’est un gros mensonge. Le passage progressif et rapide à la capitalisation, seul moyen connu de résoudre le problème sera exclu. Pourtant, les exemples à l’étranger sont nombreux.

Les autres annonces font rire. Il ne manque même pas le choc de simplification alors que l’on crée de nouvelles usines à gaz. Il faudra d’ailleurs une loi pour l’organiser ; cela veut dire : décrets d’application, circulaires et contentieux…

L’Europe

Pour se dépêtrer de l’idéologie où il s’enferme, Hollande s’enfuit vers l’Europe. Il demande une gouvernance économique de l’UE. C’est habile de sa part, car il caresse l’idéologie à la mode. C’est hélas directement contraire aux intérêts des Européens. Nous avons souvent montré en détail comment et pourquoi l’UE est à l’origine de la ruine de l’Europe. Lors de ce jour mémorable, la dernière incantation était que la crise se trouvait derrière nous, ceci grâce aux États-Unis et aux asiatiques. Faute de vouloir se réformer, les Gaulois espèrent que le ciel ne leur tombera pas sur la tête !

Voir les commentaires (12)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (12)
  • Pour l’instant, il constate surtout qu’il a réussi à bien fragiliser l’UMP avec son mariage pour tous : vu l’énergie mise à voter cette loi, cela semble la seule chose qu’il l’intéresse.

    • « la seule chose QUI l’intéresse »!

      • Merci pour votre correction, mais nous avions compris, nous ne sommes pas demeurés mentaux ! Chacun fait son possible pour éviter ‘’ les coquilles’’, bien écrire, en bon français, mais que c’est pénible ‘’ ces correcteurs’’ sur les blogs, surtout celui-ci, qui plus est, sans ne rien écrire d’autre. Certes, je prêche pour ma paroisse, mais si vous rajoutez un peu d’étourderie, en postant, uniquement pour faire avancer nos idées, entre deux coups de fils, deux rendez-vous en n’ayant pas assez de temps pour se relire, il peut y avoir des fautes !! Horreur ! MAIS ? Ras le bol, surement enseignant ? Il est vrai que de revoir toute sa vie les règles grammaticales, d’avoir largement le temps de se corriger ! Permet d’être plus intelligent ou de faire semblant ? Que ceux qui les ont un peu oublié, mais qui ont peut-être d’autres talents plus essentiels ? compostelle, la charité chrétienne peut aller, jusqu’à accepter les petits travers d’autrui ?

        • tea party ,

          Bonne réponse à Compostelle qui devrait faire ce pélerinage , à pied , et ensuite , nous donner ses impressions , cela nous ferait , à lui et nous , des vécances !!!

      • il parle en breton !!

    • Ou plutôt la seule chose dont il veut parler, vu son incapacité à régler des problèmes financiers bien plus importants, mais bon, nous Français sommes trop occupés à regarder Nabilla dans Les anges de la télé-réalité

  • @ Breizh : absolument pas, l’UMP est bien assez grand pour se fragiliser tout seul, empêtré dans ses contradictions, et ses idées soit disant à droite.

    Ceci dit, j’aime bien vous lire monsieur de Poncins, souvent via le site de la Révolution Bleue, qui reprend vos articles.

  • Bon article mais sans lendemain en fait.
    Tout le monde s’en fout et plus personne, une semaine après, ne parle de cette brillante prestation de défonçage de portes béantes et de voeux pieux.
    Même les thuriféraires du régime et autres affidés n’en retirent rien pour en prolonger l’effet et évitent de remettre une couche de la pose du conducator…
    Dans un journal de la PQR du Nord, la première conférence de presse avait donné lieu à un article en double page + long édito + courrier des lecteurs 100% attribué.
    Dans le même journal au lendemain de la seconde : un article en une seule page avec titre+photo mangeant allègrement le tiers de la place, un édito plus concis et aussi plat que le sujet (comment faire du sensationnel à partir du quasi-néant?) et seulement 3 posts de lecteurs sur une quinzaine…
    Je suppose qu’en 2014, à ce rythme et pour la quatrième, un dizième de colonne avertira les lecteurs qu’il y a eu une causerie du Président la veille et les renverra vers le site internet pour plus ample information.
    Inutile de déboiser pour imprimer le néant en action…

  • Flanby va réussir à énerver les Allemands, qui pourraient bien décider de laisser filer leurs taux à la hausse (après les élections), entraînant mécaniquement les taux français dans leur sillage.

    La conjonction à venir de l’équilibre budgétaire allemand (insensibilité relative à une hausse des taux) et de la fin du QE de la Fed risque d’avoir des conséquences quelque peu difficiles à supporter pour les finances de l’Etat français. On se délecte d’avance des couinements désespérés de Flanby et des malandrins de Bercy si jamais ce scénario se matérialise.

  • A propos des retraites qui vont inévitablement être rognées, je garde au chaud quelques milliers d’euros pour émigrer au Japon où mon fils prendra soin de moi. Je suis retraité de l’Etat après 37 ans de cotisations mais je ne bénéficie que d’une retraite rognée de 40 % puisque j’ai démissionné (du CNRS) avant que les dispositions salaces de Jospin soient entérinées (titularisation de tous les contractuels, comme la régularisation des sans-papiers c’est un peu la même manoeuvre idéologique. Je n’ai plus aucun bien en France, j’habite à Tenerife (pour la douceur du climat), je vis dans un meublé modeste que je loue, je vis chichement et quand j’observe ce qui se passe en France je suis vraiment saisi de frayeur : tout va s’écrouler et comme dit H16 ce pays est foutu ! Vivement le Japon parce que les Canaries font partie de l’Europe et ça devient malsain …

    • Euh… si j’étais vous, avant d’émigrer au Japon, je regarderai la situation du pays à deux fois car la faillite des finances publiques c’est presque déjà sous nos yeux.
      Pour info, les autorités du Japon ont même un projet sérieux de délocaliser leurs vieux dans les pays à coûts de main d’oeuvre moins élevés (Philippines, Thaïlande etc).

  • En fait, l’accroissement du chômage empire de mois en mois ! Aucun journaliste pour le constater cependant …Il y a peu, il augmentait de 20 000 personnes par mois. On est passé à 30 000 puis maintenant 40 000 nouveaux chômeurs par mois ! La courbe du chômage change en effet de tendance mais dans le sens du pire !!!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
union européenne
1
Sauvegarder cet article

Comme si souvent, l’Union européenne vient de démontrer encore une fois son manque de connexion avec la réalité et sa préférence avant tout pour la communication politique. Étant donné les circonstances actuelles dans lesquelles se trouve l’Ukraine – sa lente mais inéluctable défaite militaire et son économie en chute libre – que fait alors l’Union européenne ?

 

Un geste politique

Est-ce qu’elle fait ce qui aurait été le plus logique, le plus humain et le plus à même de limiter des victimes et des dégâts ultérieurs en Ukra... Poursuivre la lecture

10 plaies
5
Sauvegarder cet article

 

Étatisme

C’est certainement la plaie la plus nocive qui a touché notre pays à l’arrivée au pouvoir des socialistes en 1981, même si le mal était latent avant cette date. Souvenons-nous du célèbre « Mais arrêtez donc d’emmerder les Français » de Georges Pompidou en réponse à un certain Jacques Chirac.

Déjà à cette époque le ver était dans le fruit, la machine à loi et décrets commençait à faire des ravages, mais au lieu de la stopper elle s’est emballée pour arriver à 400 000 normes et décrets actuellement, là où nos amis ... Poursuivre la lecture

La prolongation du pass sanitaire européen (appelé Certificat COVID numérique de l’UE) a été acceptée par le Parlement européen ce jeudi 23 juin avec une large majorité : 453 pour et 119 contre (avant correction des votes). Il est toutefois possible de savoir comment ont voté les députés sur ce document (pages 44 et 45). Celui-ci est riche en enseignement sur leurs positions individuelles, mais aussi sur le positionnement des partis sur la question sanitaire.

 

Le Rassemblement national, la France Insoumise et François-Xavier ... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles