Le livre blanc de la défense tape dans les effectifs

Le livre blanc de la défense tape encore dans les effectifs : 34 000 personnels en moins d’ici 2019.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Défilé 14 juillet (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le livre blanc de la défense tape dans les effectifs

Publié le 28 avril 2013
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Le livre blanc de la défense tape encore dans les effectifs : 34 000 personnels en moins d’ici 2019 dont 10 000 des 54 000 que Sarko avait déjà programmé. Au-delà de la pertinence de cette politique (à mon sens particulièrement idiote et lâche) se pose aussi le problème de fond de la diminution de la Fonction publique : les politiques n’hésitent pas à tailler dans la Grande Muette que l’interdiction de syndicats empêche de jouer les cégétistes tout en engageant  60 000 enseignants qui, eux, savent manifester.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • image rigolote.
    Le soldat (le dernier de France ?), il a encore un fusil ? pas un pistolet à bouchon ?

  • ce livre blanc est particulièrement abjecte. Il ne sert qu’à justifier une diminution des moyens proportionnels à l’effort budgétaire demandé par ailleurs. Aucun rapport entre une adéquation entre les besoins et les moyens. D’ailleurs, la diminution choisi est clairement de diminuer tous les postes sans faire aucun choix. C’est moins 10% pour tout le monde sans aucune réflexion d’ensemble. Donc la même baisse pour les avions, les véhicules, les fantassins, les canons et les bateaux. la seule limite est qu’ils ne touchent pas aux contrats déjà signés !

    Le plus affligeant est qu’aucune démarche de diminution des coûts à efficacité maintenue n’est prévue. La précédente LPM prévoyait de nombreuses économies par fermeture de base redondante et regroupement des unités. Rien n’est prévu ce coup ci, au contraire car ils ont peur des élections municipales …

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le Conseil des ministres annuel franco-allemand a été annulé et reporté en janvier 2023, une première depuis sa création en 2003. L'affaire est révélatrice des tensions croissantes entre la France et l’Allemagne. Le couple est souvent vu comme le moteur de l’Union européenne, mais force est de constater qu’il a été surestimé depuis longtemps, certains allant jusqu’à considérer qu’il n’existe plus depuis un moment.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase à l’Elysée est l’annonce d’un projet allemand de bouclier ... Poursuivre la lecture

Par Reiner Marcowitz.

 

Le chancelier social-démocrate Olaf Scholz a déclaré lors de la session extraordinaire du Bundestag du 27 février 2022, en référence à l’invasion de l’Ukraine par la Russie qui avait commencé trois jours plus tôt : « Nous vivons un changement d’époque. »

Il a répété cette même formule lors du discours de politique générale européenne qu’il a prononcé le 29 août dernier à l’université Charles à Prague.

Ce changement d’époque (zeitenwende) est notamment marqué, pour Berlin, par une nouvel... Poursuivre la lecture

Il n'y a aucune différence entre le ministère des Armées (appellation actuelle depuis 2017) et le ministère de la Défense (appellation qui était retenue depuis 1974). Emmanuel Macron a simplement choisi de reprendre l'intitulé qui était celui du ministère entre 1958 et 1969. Le service de presse du ministère des Armées a d’ailleurs indiqué que "le ministère des Armées exerce toutes les attributions précédemment dévolues au ministre de la Défense, telles que définies par le Code de la défense".

Pour paraphraser Fernand Raynaud, « c’est ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles