Je quitte la Sécu ! Épisode 6 : le RSI dégaine !

Depuis 3 semaines, Laurent C. a entamé les démarches de résiliation de la Sécurité Sociale. Chaque semaine il nous livre ses impressions.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Quitter la Sécurité Sociale

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Je quitte la Sécu ! Épisode 6 : le RSI dégaine !

Publié le 30 mars 2013
- A +

Depuis deux mois, Laurent C. a entamé les démarches de résiliation de la Sécurité Sociale. Chaque semaine il nous livre ses impressions.

Par Laurent C.

Pour les premiers articles de la série, cliquer ici.

18 mars 2013 :

Ça y est ! Le RSI réagit à mon courrier les informant de ma sortie de la SS. Bien évidemment par la négative. Copie du courrier reçu en lettre simple :

Je fais suivre cette lettre au MLPS pour leur demander quel courrier de réponse faire.

19 mars 2013 : Florilège  de taxes sociales

Certaines mesures de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 intéressent directement les professionnels libéraux mais également les travailleurs non salariés qui se payent en dividendes. Elles touchent principalement à l’assiette de la cotisation, à la création de la CASA (encore un nouveau « bidule » !) et aux remboursements de rachats.

Assiette de la cotisation

  • Réintégration dans l’assiette sociale de l’abattement forfaitaire de 10% des gérants majoritaires de sociétés soumises à l’Impôt sur les sociétés pour frais professionnels et pour frais ;
  • Extension des règles d’assujettissement à cotisations sociales des dividendes supérieurs à 10% du capital social et des primes d’émission aux travailleurs indépendants exerçant leur activité dans le cadre de sociétés soumises à l’impôt sur les sociétés (SARL…). Cette règle ne concernait jusqu’à présent que les Sociétés d’exercice libéral (SEL). Cette nouvelle mesure est applicable aux cotisations dues au titre des revenus perçus à compter de 2013.
  • Mesure transitoire prévue pour le calcul des cotisations provisionnelles de 2013 et 2014 des travailleurs indépendants ayant des rémunérations relevant de l’article 62 du Code général des impôts (rémunérations soumises à l’impôt sur le revenu selon les règles prévues en matière de traitements et salaires) : la part des revenus d’activité soumise à cotisation doit être majorée de 11%.
  • Même mesure transitoire pour les travailleurs indépendants qui n’entraient pas jusqu’à présent dans le champ de la loi assujettissant à cotisations sociales une part des dividendes, et qui vont percevoir des dividendes en 2013 et 2014. Ils devront déclarer la part de dividendes soumise à cotisations dans les 30 jours de leur perception, selon les modalités prévues pour cotiser sur un revenu estimé.

Création de la CASA

En plus de la CRDS déjà censée rembourser je ne sais plus quoi, voilà qu’on nous annonce la création d’un nouvel ovni fiscal : la CASA, Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie. Le taux de la CASA est fixé à 0,3%. Pour commencer.

Cette contribution est due sur les avantages de retraite et d’invalidité assujettis au taux de CSG de 6,6% servis à compter du 1er avril 2013, ce qui inclut les rappels dus au titre de périodes antérieures. Et en plus c’est rétroactif ! Quel bonheur.

Pour bien vous faire sentir le coté « additionnel » que porte le nom de cette contribution vous vous rappelez à quel taux a démarré la CSG en 1991 ? 1,1% ! Nous sommes maintenant à 8,2% ! Ajoutons encore le total prélèvement social (4,5%), le prélèvement de solidarité (2%) et la contribution additionnelle (0,3%) soit 6,8% à compter du 1er janvier 2013. Et pour faire bonne mesure n’oublions pas la CRDS à 0,5%.

Visuellement, et sans compter les hausses de 2013, la hausses des cotisations sociales nous donne cela :

Vous avez certainement noté que vos remboursements de soins ont augmenté dans les mêmes proportions, n’est-ce pas ? D’ailleurs je suis sûr que cela vous a permis de résilier votre mutuelle tellement la Sécurité Sociale vous rembourse mieux.

22 mars 2013 : La révolution de velours française est en cours

Les Français quittent en masse la Sécurité sociale ! Un article du Cri du contribuable.

23 mars 2013 : Hommage à Audiard

Réception d’un sondage de la caisse primaire d’assurance maladie pour mesurer ma satisfaction de leurs services en tant qu’entreprise et employeur. Ils n’ont peur de rien et surtout ils montrent qu’ils ont encore de l’argent pour payer ce type de prestations… Autant dire que je me suis lâché. Pour reprendre Audiard dans les Tontons flingueurs, « Je dis pas que c’est pas juste… mais je dis que ça soulage ! »

24 mars 2013 : L’avis motivé de la Commission Européenne rend officielle l’abrogation du monopole de la sécurité sociale !

Le MLPS publie le communiqué de la CE. Les 5 pages sont un peu arides je ne vous le cache pas… Lisez plutôt le commentaire de Claude Reichman.

En résumé, la Commission Européenne confirme la fin du monopole des retraites et implicitement également celle de la sécurité sociale.

28 mars 2013 : Je sors aussi du régime de retraite « obligatoire »

Fort de cette bonne nouvelle regardons donc ce qui se passe au niveau de mon régime de retraite. La CNAVPL est la caisse de retraite qui gère les professions libérales et qui regroupe un florilège de sous-caisses spécialisées aux noms des plus sibyllins comme CARCDSF, CARMF, CARPIMKO, CARPV, CAVAMAC, CAVEC, CAVOM, CAVP, CIPAV, CRN. La CNAVPL a décidé subitement d’augmenter violemment les taux de cotisations de la retraite de base en 2013 et 2014. Dans mon cas, ça donne 20,7% d’augmentation !!! Avec des pensions qui ne seront plus indexées voire diminuées ça devient du vol… Quoique c’est déjà du vol car j’apprends sur leur prospectus justificatif que 40% de mes cotisations partent renflouer les autres caisses déficitaires trop généreuses (SNCF, EDF et autres privilégiés). Quelques simulations des augmentations annuelles de la retraite de base d’ici à 2014 :

  • Pour 25k€ de revenu : ça passe de 2150€ à 2525€
  • Pour 50k€ de revenu : ça passe de 2903€ à 3575€
  • Pour 100k€ de revenu : ça passe de 3703€ à 4508€

Pour la retraite complémentaire, ils n’ont pas besoin d’augmenter les cotisations car il s’agit d’un système par point. La valeur du point étant définie par… le nombre de personnes qui toucheront la retraite en même temps que moi. Autant dire que c’est le flou artistique. Sachant qu’au titre de la retraite de base et de la retraite complémentaire obligatoire, je paie 1.500€ par mois à la CIPAV pour un résultat qui dans 20 ans sera proche de pas grand-chose avec l’effondrement de cette pyramide de Ponzi, je préfère cotiser dans un fonds de pension (désolé pour le gros mot qui va m’attirer encore les foudres collectivistes).

Je démarre donc la procédure de sortie de la CIPAV afin de cotiser moi-même à un organisme de retraite complémentaire type Madelin, auquel je cotisais déjà ce que je pouvais à titre de complément retraite mais qui devient pour le coup mon système de retraite primaire également.

Ce type de retraite me donnant clairement, chaque mois, le montant que je percevrai sous forme de rente dans 20 ans, en me permettant de plus d’arbitrer dans le portefeuille de placements selon le risque et le rendement souhaité. Bien entendu ce qui a déjà été cotisé depuis de nombreuses années, soit en régime salarié, soit à la CIPAV reste acquis… pour ce qui en ressortira dans 20 ans quand je serai en âge d’en bénéficier.

Le MLPS m’a fourni un modèle de courrier à envoyer en lettre recommandée. En voici la teneur : « Monsieur le Directeur, j’ai décidé de ne plus adhérer à la CIPAV. La CIPAV ne gère pas un régime légal de sécurité sociale mais un régime professionnel de sécurité sociale. La CIPAV ne bénéficie en conséquence d’aucun monopole et ne peut contraindre quiconque à adhérer au régime qu’elle gère. Je vous demande de ne plus m’adresser d’appels de cotisations. Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, mes salutation distinguées. »

Dans la foulée je résilie leur autorisation de prélèvement mensuel sur mon compte. Entre l’URSSAF, le RSI (sécu) et la CIPAV (retraite), les huissiers vont se bousculer au portillon ! Mais bon… À vaincre sans péril on triomphe sans gloire (Corneille).

À suivre…

Lire aussi :

Voir les commentaires (65)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (65)
  • Nous shruggedons juste derrière vous.
    Notre liberation est prévue pour le 1er avril 2013. (Nous payons nos charges par trimestres c’était donc plus simple comme cela)
    C’est toujours un plaisir de vous lire.
    Bon week end.

  • J’ai beaucoup d’admiration pour votre courage et pour la façon dont vous faites fasse au léviathan de la sécurité sociale !

  • Si jamais tu arrives a te débarrasser du système collectiviste je te suit !
    J’ai 26 ans et je payes (je me fait prélever de force) 700€ par mois pour une assurance maladie bidon et une retraite qu’on ne me versera probablement pas. Je préfère me fabriquer mon système retraite tout seul !

  • mille fois bravo Monsieur voilà une attitude digne et responsable
    espérons que vous irez jusqu’au conseil d’Etat sans que cela ne vous coute trop.

  • Je ne comprends pas ce qu’est le CIPAV . En tant que travailleur indépendant , la cotisation retraite est prélevée par le RSI. le CIPAV est alors une complémentaire non obligatoire pour un indépendant.

    Quel merdier tous ces organismes dont on ne comprend plus ni l’utilité ni leur nature obligatoire ou facultative.

    • Allons bon ! J’ai redemandé l’an dernier à mon association de gestion, on m’a encore répondu que c’était obligatoire… Je vais suivre ça de très près.
      Laurent, si on quitte la CIPAV quelle garantie on a de ne pas perdre les droits du passé ? Même si ce n’est pas grand chose, un chou c’est un chou. Cela dit je ne prendrais ma retraite que quand je serai disloqué.

      • Après vérification, la CIPAV, c’est retraite obligatoire et complémentaire mais il n’y a que 25 % des libéraux à la CIPAV. Fausse concurrence, je pense, car les tarifs doivent être identiques partout…

        • @toullec
          Oui les taux de cotisations sont les mêmes partout pour les indeps. C est juste un monopole de chaque caisse par secteur metier.

      • @toullec
        Les cotisations versées a toutes les caisses de retraites en tant que salarié ou indep sont définitivement acquises. Pouvez vérifier en demandant votre décompte a la caisse qui vous gère en ce moment. Même si vous partez a l étranger vous toucherez ces retraites, pour le peu qu il en restera. Sur ce dernier point ca pourra évoluer car je connais une francaise qui a travaillé 20 ans en allemagne et l allemagne vient de lui baisser sa pension sous pretexte qu elle reside pas et depense donc pas sa pension en allemagne !

    • Effectivement la cipav c est pour les professions liberales type Conseil. Les independants hors liberaux sont gérés par le RSI (retraite de base + complementaire). Il est egalement possible de les quitter pour ce volet retraite

      • un autre problème va se poser à terme, comme ce qui se passe à Chypre et surtout en Hongrie, j’ai déjà acheté un petit coffre fort…

    • Mille pardons, mais ces organismes sont très utiles….
      mais non, pas à vous, à moi, bref à ceux qui y cotisent, mais ils font vivre un tas de monde.

      C’est comme une verrue: elle se coince, se fait discrète au début pour qu’on s’y habitue doucement, jusqu’à essayer de nous faire croire qu’on l’a depuis la naissance. Et puis un jour, cet organisme épiphyte, tel la grenouille voulant se faire plus grosse que le bœuf, grossit tellement, qu’elle nous empêche de poser le pied, et tout simplement d’avancer.

  • Le mépris total dont font preuve ses différents aigrefins pour la légalité démontre si besoin était quel mafia est devenu l’état Français.

    Bravo à Laurent !

    • Il est clair que cet état français est plus qu’une mafia. Ils nous vendent sans cesse leur €URSS et quand on veut mettre en application les lois de cettte €URSS, ça ne passe plus quand ça les arrange…

    • L’état mafia?
      Oui sûrement, mais il n’y a pas que lui.

      Et les « gentils » syndicats alors!
      Vous avez d’ailleurs observé que maintenant on ne dit plus syndicat, mais « partenaires sociaux »…..partenaires, ça veut tout dire n’est ce pas!

      Il y a quelques temps j’avais publié le fruit de mes recherches sur la C.T.A. (Contribution Tarifaire d’Acheminement). C’est une contribution, qui apparaît sur toutes les factures de gaz et d’électricité, quel que soit l’opérateur.

      Bon, je vous la fait courte:
      vous vous dites que puisque dans C.T.A. le A veut dire acheminement, c’est logique, cela correspond au coût de l’acheminement de l’énergie jusqu’à votre compteur.

      Vous n’y êtes pas du tout.

      La C.T.A., est une cotisation perçue auprès de tous les abonnés au gaz et à l’électricité, destinée à garantir les prestations spécifiques des 150000 retraités d’EDF-GDF.

      Donc tout le monde paie pour permettre à 150000 personnes de continuer à bénéficier de privilèges qui n’existent que dans leur régime de retraite.
      (petit bonus au passage, l’Etat prend un peu de TVA sur cette C.T.A., il n’y a pas de petits profits)

      les détails sont ici http://c-t-a.over-blog.fr/

      Quel rapport avec les syndicats?
      Bien entendu je ne peux pas l’affirmer, mais simplement observer qu’en janvier 2004, une grève menée par les syndicats à EDF-GDF, au nom de la « défense du service public ». L’Etat négocie donc avec ces « partenaires sociaux », la grève est levée….en échange de quoi?…

      Août 2004, pendant les vacances de tout le monde (tient c’est comme le permis à points, dès qu’il faut faire voter un truc sensible, c’est pendant les vacances), bref en 08/2004, est votée la création de la Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) qui prendra effet au 01/01/2005.

      Ça doit donc être ça le « partenariat social ».

  • J’espère bien que l’on pourra faire bientôt la même chose chez les salariés; mais cela me semble bien compliqué.

  • 4868€ pour 2013 à régler en début d »année ! , qu ‘ advient il si le cotisant décède peu après l’encaissement ? quelle folie
    autre scandale peu connu – les grands médias se sont bien gardé d ‘ informer – il est possible de payer la csg et de n’avoir droit à aucun remboursement j’ai été victime de cette entourloupe début 91
    c’est du vol puisque si on cotise il y a forcément un droit lié .

    • Ah oui ! Avec la retraite « normale » en cas deces votre conjoint ne recupere qu une faible partie dite de reversion. Avec une retraite privee on peut choisir ce qui se passe avec la rente accumulée.

  • Tenez bon! On est avec vous

  • Laurent,

    Renvoie leur dans la gueule leur no pasaran à ces socialo de bureaucrates.

    Good luck

  • cher héro, vous avez toute mon admiration! Courage

  • Bravo Laurent. Vous prouvez qu’un individu peut prendre les technocrates à leur propre piège. Ils ont voulu l’Europe et la centralisation à outrance!!

  • Je remarque qu’il n’y a plus de commentaire négatif, même ici ils s’essoufflent!! courage vous etes sur la bonne voie

  • Bientôt en info grand public, ça va faire tache d’huile..je sens qu’il va y avoir des réunions de la cellule de crise à la sécu !

    • Pour 100k€ de revenu : ça passe de 3703€ à 4508€
      Je suis dans cette tranche, je paye 14000 euros environ et en plus ma caisse de retraite balance 60 % autres de caisse, avec une augmentation du pourcentage de reversion aux autres caisses sur plus de 10 ans à plus de 125 % : cool !

  • La sécu a perdu son monopole sur la couverture maladie. Comment expliquer alors qu’il y ait aussi peu de compagnies d’assurances ou de mutuelles pour proposer des services équivalents ? D’après le site http://www.libreassurancemaladie.com, il y en a 3 : une anglaise : Amariz, une allemande et une Suisse. AUCUNE française. Très surprenant.
    Quelles sont les raisons qui bloquent les compagnies ou mutuelles françaises ? Quelqu’un a-t-il la réponse ?
    Merci

  • du coup, j’ai suivi et ai reçu mon attestation AMARIZ à compter du 02/04/13. Les LRAR au RSI et à l’URASSAF sont partis le 08/04/13. A suivre, donc…économie en vue de mon côté : un peu plus de 10k€/an, une paille !!!

  • Bonjour,

    J’ai reçu le même courrier que vous, réponse négative du RSI. Qu’avez vous renvoyé ?

    Pour la CIPAV, je leur dois 23000€, suite à une erreur du RSI .. J’ai hâte de les envoyer sur les roses ..

    Merci

    • J’ai envoyé la lettre au MLPS. Ils m’ont dit de ne rien répondre.

      • OK .Ca va devenir tendu … J’en suis au même point que vous , sachant que le RSI me demande une régularisation de 2010 à régler via un échéancier auquel je n’ai pas répondu. Je ne vais payer un truc d’il y a 3 ans, ils n’avaient qu’à faire leur boulot en temps et en heure. Je me tate quand même pour leur envoyer l’article qui punti ceux qui pousse de force à payer la sécu …
        Ceci dit, le système s’effondre, et ca me fait bien plaisir .. Marre de payer autant pour un remboursement aussi risible .. et de stresser quand je reçois leur courrier multiple avec des erreurs ..
        Reste la CIPAV .. et la aussi flux tendu depuis 2 ans …

        Bref, je vous suis !

    • moi c est plu de 300 000 qu il me reclame dettes a vie jusqu a ma mort

  • Bonjour Laurent, déjà félicitations, je suis ton aventure avec beaucoup d’intérêt et je me délecte de la lecture de chaque nouvel épisode.

    J’ai une question sur un cas concret: le miens.

    J’ai 22 ans et je suis actuellement externe (étudiant en 4eme année de médecine) et donc salarié de l’hopital.
    Je souhaite à tout prix sortir du système de la Sécu mais ce n’est pas intéressant pour moi pour le moment à cause du faible montant de mon « salaire » (105€ net par mois). Je vais donc attendre deux ans et demi, quand je serais interne.

    Cependant, j’aimerais dès maintenant arrêter de cotiser pour la pyramide de PONZI du système de retraites par répartitions et cotiser pour moi même. Penses tu que c’est possible sachant que je suis rémunéré par le CHU ?

    Merci beaucoup et continue à poster de si bons articles 😉

    • Hallucinant , un futur medecin payé par les cotisations socials voulant quité la Sécu , va t’installé directement au USA , au moins tu seras vraiment en systeme libéral ….

  • Totalement épique ; encore merci pour cette auto-expérience de reprise de liberté !

  • J’attends de voir ce que la CIPAV va vous répondre. En fonction de ça, je me lancerai moi aussi dans la procédure de quitter la CIPAV.
    J’ai commencé en 2010 (bénéfice 1500€), 2011 et 2012 64ke (à peu près). Ils ne répondent pas, ils ne m’ont jamais contacté, rien demandé.
    D’après une simulation, je leur devrai par an 4000€ pour le régime de base, et 8000€ pour le régime complémentaire. Or le RC n’est pas soumis à régularisation. Est-ce que ça veut dire que quand ils se reveilleront, je n’aurai pas à payer le RC pour les années 2010 2011 et 2012 ?

  • Ce truc ça fait penser aux arnaques du genre
    « ecrivez moi et je vous dirai comment maigrir de 15 kg en 3 semaines ».

    Il faut vraiment être c.. pour penser qu’en travaillant sur le sol français on va pouvoir être dispensé de CSG, RDS et de cotisations sociales en recopiant un modéle de lettre expedié en LR avec accusé de reception.
    Pauvres naifs.

  • J’ai quitté la sécu il y a plus de dix ans…
    Vous devez demander à vous faire rembourser la CSG/CRDS sur vos plus values et autre. J’ai demandé un remboursement de 54 000€, c’est en cassation et en bonne voie car la CdCass à évoluée depuis peu et applique l’art L 136 -1 nouvelle mouture (et à charge de la sécu). Si le RSI vous chatouille, contactez moi en 2 lignes vous repousserez les contraintes … Dernier « reset » en date 5800€ …
    Pour le RSI et l’URSSAF, existent-ils légalement ??? Bien peu existent croyez moi!
    quitterlersi@orange.fr

  • Bonjour Laurent,
    Je suis conseil en matière de retraite pour aider nos compatriotes dans la jungle des caisses de retraite.
    Je suis très interessé par votre expérience à titre perso mais aussi professionnel.
    Je suis sidéré de voir que l’on peut quitter la cipav, par exemple. Pensez vous que des salariés puissent quitter la cnav ou l’Arrco?
    J’en profite pour dire que ces retraites par répartition ont toujours ressemblé au jeu des pyramides (interdit en France) ou il faut trouver 2 pigeons pour que le premier perçoive son dû avec des intérêts.
    Tenez nous au courant
    A bientot

  • bonjour étant fonctionnaire de police je tenais à vosu féliciter pour votre site, je suis tombé dessus par hasard. Avec plusieurs collègues, comme moi dégouté du système (tribunaux, procédure, etc…) je cherche à me libérer autant que ma condition me le permet. encore félicitations

  • Bonjour Laurent C
    Je souhaiterais m’engager sur votre chemin et quitter moi aussi le RSI. Pouvez-vous me donner le site source ce lequel il y a toutes les étapes une à une ?
    Je suis gérant d’une petite SARL mais en tant que TNS je dois pouvoir quitter ce système monopolistique ?!?
    Dans tous les cas c’est une belle initiative … même si c’est dommage d’en arriver là au fond …

    • Bravo Laurent,
      J’ai assisté à votre conférence samedi et je ne peux qu’applaudir. Une petite question pratique cependant: quand vous parlez d’ing, banque luxembourgeoise , il s’agit bien d’ing direct? Je pensais que comme elle avait des succursales en France (et qu’elle propose un livret À) le

      • Mince! Je reprends
        Notre compte en banque pouvait y être saisi? Ou trouver une autre banque? Merci beaucoup pour tout !

  • la sécurité sociale obligatoire était à l’époque gérée par les syndicats (CGT) et cela marchait très bien, lorsque l’état a voulu s’en occuper voilà ce qui arrive. mais fais attention au fond de pension, s’il y a faillite, c’est foutu pour toi. et puis vaut mieux du collectif que de l’individuel. on a toujours besoin de quelqu’un un jour !!! enfin je dis ça, fais comme tu veux. les travailleurs indépendants ont tout fait pour réunir toutes leurs caisses pour cause de simplification, mais force est de constater que c’est encore plus le bazar. si EDF etc.. ont un régime particulier, c’est qu’ils ont gagner le fait que l’EDF, RATP…. n’ont pas les mêmes rythmes de travail, je préfère payer un peu pour eux que de payer pour les banques et autres sociétés gagnant 1 milliards € tous les deux mois !!! il est si facile de taper sur les « bénéficiaires » qui ne représentent rien plutôt que de s’attaquer à plus gros !! je n’est pas de compte en suisse, je ne peux pas m’acheter un appartement à 7 millions d’euros cash, c’est la dessus qu’il faut se battre. quand je vois certains commentaires, je vois que les médias font bien leur boulot !! écoutez, lisez, avec recul !!!!

  • J’adorrrrrre cet article  »je quitte la Sécu ». Je vais déjà reprendre les pages html pour les compiler, les distribuer. Et je vous rejoints au plus vite pour participer à l’édition d’un livre.

    Grand merci

  • Bravo laurent pour cette courageuse guerilla. La France est un pays qui n’evolue pas mais revolutionne. Je suis convaincu que si changement il y a il ne viendra desormais que par une forme de jacquerie fiscale qui verra les citoyens refuser de verser l’impot si reforme il n’y a pas. Pour cela, il faudra des voies legales pour faire face au monstre repressif qui se battra alors pour sa survie et celle de ses apparatchiks.

    Vous ouvrez cette voie la, serieusement, sans ideologie et avec beaucoup de bon sens. Je suivrai l’aventure et vous souhaite bon vent. Salarie dans une grosse entreprise, je ne peux malheureusement pas tenter l’aventure. Ce sera donc pour moi l’expatriation pour mon prochain poste.

    Audaces fortunat juvat

  • Bonjour
    Quel courage,cela me tente car j’ai crée mon entreprise (profession libérale )le 01/07/2013 et je n’ai que des déboires avec le rsi sans parler de la cipav que je n’arrive pas à contacter.
    Il n’y a que l’urrsaf ou le personnel répond à mes questions.
    Franchir le pas en me rapprochant du mlps,telle est la question.
    merci encore pour ces renseignements utiles

  • bonsoir
    nous sommes après tou en Europe est ce que c’est possible de prendre une assurance en remplacement de RSI pour nous travailleur indépendant

  • Êtes-vous sorti indemne de la CIPAV? Ou vous ont-ils envoyé les huissiers? Je suis moi-même indépendante et cotise à la CIPAV. J’ai une petite activité et je suis outrée des montants qu’on me ponctionne! J’ai déjà un fonds de pension et voudrais faire comme vous, à savoir quitter ce régime pourri qu’on nous impose.
    Me conseillez-vous d’envoyer un courrier à la CIPAV? Cela est-il suffisant pour se débarasser d’eux?
    Merci pour vos conseils!

  • BONJOUR
    l’etat voulais se débarrasser de la secu pour le privé sans savoir comment faire
    vous le faite pour eux

  • Bonjour toute nouvelle dans l’ aventure .. ouverture de ma boutique en juillet 2013 .. merci de me donner la démarche à suivre .. pour ne plus être affiliée au RSI …

  • Bonjour et bravo laurent pour ce courage de pionnier.

    j’ai reçu récemment du rsi mes arriérés à payer pour une erreur de leur part car je suis passé du régime d’auto entrepreneur a celui d’entreprise individuelle et malgré 43 démarches du rsi à la chambre en passant par la case urssaf, j’étais informatiquement sur les deux régimes total des courses une somme de 41 600 euros à régler pour 3 ans d’activité.
    que dois je faire ?, un échéancier sur 5 ans et après j’opte pour une résiliation après, ou payer cash par un crédit et leur dire d’aller chez les grecs se faire empapaouté . merci d’avance pour vos réponses.
    Pat d’bol.

  • Bonjour et bravo laurent pour ce courage de pionnier.

    j’ai reçu récemment du rsi mes arriérés à payer pour une erreur de leur part car je suis passé du régime d’auto entrepreneur a celui d’entreprise individuelle et malgré 43 démarches du rsi à la chambre en passant par la case urssaf, j’étais informatiquement sur les deux régimes total des courses une somme de 41 600 euros à régler pour 3 ans d’activité.
    que dois je faire ?, un échéancier sur 5 ans et après j’opte pour une résiliation après, ou payer cash par un crédit et leur dire d’aller chez les grecs se faire empapaouté . merci d’avance pour vos réponses.
    Pat d’bol.

  • C un plaisir de vous lire et moi aussi j’aimerais pouvoir faire comme vous mais je n’ose pas franchir le pas par faute d’information peut-être pourriez vous me montrer comment proceder

  • RSI 300 000 EUROS DE DETTES VIVES LA MORT

  • Ce ne sont que des mafieux légalisé !! pfff

  • felicitation et merci pour avoir eu le courage de dire M….! au voleurs!
    J’ai la double nationalité et je suis en train de considérer de quitter la Sécu française afin de augmenter ma retraite de 850€/mois en éliminant les 15% des prélèvements.
    Bon courage
    Amicalement
    Giuseppe S.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
sécurité sociale
2
Sauvegarder cet article

Récemment, la Cour des comptes a refusé de certifier les comptes de la Sécurité sociale pour des raisons de fiabilité sur le montant de son déficit. Entre autres : un désaccord de près de 10 milliards d'euros sur le déficit du régime général entre 2020 et 2021… mais aussi des erreurs importantes sur le versement des prestations de retraite.

Cela n’aura échappé à personne : en plus d’être une gabegie financière, la Sécurité sociale souffre d’un cruel manque de transparence. Aujourd’hui, le niveau d’étatisation est tel que la France occu... Poursuivre la lecture

Charles Prats
0
Sauvegarder cet article

Par Claude Sicard.

On apprend par le journal Libération que le magistrat Charles Prats est placé sous enquête administrative par notre ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, en raison des révélations contenues dans son dernier livre sur l’importance faramineuse des fraudes sociales dans le pays : en effet, il les évalue à pas moins de 52 milliards d’euros par an.

On comprend que cela dérange nos responsables politiques, d’autant qu’il s’agit de fraudes imputables pour une bonne part à des ressortissants étrangers ou issus ... Poursuivre la lecture

Par Patrick de Casanove.   

La Sécurité sociale a été créée par les Ordonnances de 1945 :

 « Art. 1er. — Il est institué une organisation, de la sécurité sociale destinée à garantir les travailleurs et leurs familles contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leur capacité de gain, à couvrir les charges de maternité et les charges de famille qu’ils supportent. »

Elle a pour objectif de « de protéger les individus des conséquences de divers événements ou situations, généralement qualifiés d... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles