Perte de 99 500 emplois marchands en France en 2012

Sur l'ensemble de l'année 2012, l'économie française a perdu 99 500 emplois dans le secteur marchand.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013590 hollande chômage

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Perte de 99 500 emplois marchands en France en 2012

Publié le 13 mars 2013
- A +

Sur l’ensemble de l’année 2012, l’économie française a perdu 99 500 emplois dans le secteur marchand.

Selon les chiffres publiés ce mercredi matin par l’Insee, l’économie française a perdu en 2012 99 500 emplois dans le secteur marchand. Le secteur non marchand a gagné 22 000 emplois sur la même période.

Après avoir réduit l’intérim, qui est la première variable d’ajustement pour adapter les effectifs lors d’une baisse de la demande, les entreprises françaises semblent désormais s’attaquer à la diminution de leurs effectifs permanents.

 

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Le plus important pour Porcinet et sa clique de gros nases , c’est de mener une politique sociétale égalitariste. Le reste ne
    l’intéresse pas.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Mohamed Mouti. Un article de l'Iref-Europe

Des interactions sociales ressenties comme injustes suscitent généralement une demande de rectification par la loi. Mais ce type d’intervention n’est pas sans coût et a des conséquences imprévisibles.

Le 28 octobre, la Commission européenne a lancé une procédure législative visant à garantir un "salaire minimum adéquat" dans les États membres de l’UE en réponse à la pandémie de coronavirus, afin d’aider les travailleurs touchés par la crise. Il serait exigé que les pays de l’UE fixe... Poursuivre la lecture

Par Laurent Sailly.

Jeudi 19 novembre dernier, le gouvernement a lancé un nouveau site « 1jeune1solution », sorte de LinkedIn pour jeunes. L’objectif de celui-ci est de mettre en relation cette population avec des employeurs potentiels.

Reconnaissons, à ce niveau de notre réflexion, l’honnêteté et le réalisme gouvernemental qui ne s’engage pas à offrir aux jeunes un emploi mais seulement une solution ! Une solution, mais pour qui exactement ?

Le confinement et le chômage des jeunes : un sujet économique, social et… électoral... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer.

Le 27 octobre dernier, la Direction des statistiques du ministère du Travail (DARES) nous livrait ses chiffres du chômage pour le troisième trimestre 2020. Ô merveille, le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) s’établissait à 3 924 100, soit un recul de 11 % en France entière par rapport au terrible trimestre précédent qui incluait six semaines de confinement.

Et nos journaux préférés de titrer en chœur sur la « forte baisse du chômage »(Le Figaro, Le Parisien) et sur « l’embelli... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles