La balance commerciale de la France s’améliore

La balance commerciale de la France s’est amélioré de 8 milliards d’euros environ en 2012 par rapport à 2011. A quoi est-ce du et faut-il s’en réjouir ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La balance commerciale de la France s’améliore

Publié le 19 janvier 2013
- A +

La balance commerciale de la France s’est amélioré de 8 milliards d’euros environ en 2012 par rapport à 2011. A quoi cela tient-il et faut-il vraiment s’en réjouir ou s’en inquiéter ?

Un article de l’aleps.

Nous ne sommes pas des fanatiques de la balance commerciale. Après tout un pays qui réussit à acheter davantage et à un bon prix des marchandises et services produits par l’étranger n’est pas en train de se ruiner. Mais cet indicateur macro-économique retient toujours l’attention des autorités et de la presse, et réduire le déficit est considéré comme un signe de bonne santé.

En 2012, le déficit de la balance commerciale française a été réduit de 8 milliards environ par rapport à 2011.

Deux observations tempèrent cependant une lecture optimiste de cette évolution :

1° le volume global des échanges extérieurs s’est contracté de près de 5%, preuve d’une économie anémiée qui réduit le volume de ses transactions parce que le volume de la production est lui aussi réduit.

2° « l’amélioration » de la balance ne provient pas des exportations, ce qui marquerait la vigueur et la compétitivité des entreprises françaises, mais d’un ralentissement des importations, signe de la faiblesse des revenus des ménages et des entreprises de notre pays. De plus, les quelques succès obtenus à l’exportation sont toujours concentrés sur l’aéronautique, tandis que le secteur automobile s’effondre, surtout vers le marché européen.

En conclusion, c’est une fois de plus le problème de la croissance française qui se pose. Peut-on renouer avec la croissance dans un pays paralysé par les impôts, la réglementation et le secteur public pléthorique ?

À lire aussi :

Sur le web

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La direction générale des douanes vient de publier les résultats du commerce extérieur français pour 2021, et ils sont extrêmement mauvais.

Le Figaro-Économie du 10 mai titre : « Ce déficit commercial français qui va de record en record », avec en sous-titre : « Sur douze mois le trou atteint désormais 100 milliards d’euros. La réindustrialisation est plus que jamais un enjeu pour l’Hexagone ».

De leur coté, Les Échos avaient titré en février 2022 : « Le déficit commercial : une malédiction française ».

Effectivement, dep... Poursuivre la lecture

Par Claude Sicard.

Avec la crise du Covid-19, la France et ses gouvernants ont découvert que notre pays était très fortement désindustrialisé, et ils ont pu en mesurer concrètement les graves inconvénients. Il a fallu importer pour plus de 6 milliards d'euros de masques de protection et les services de réanimation ont manqué de respirateurs artificiels car les fabricants étrangers complètement débordés ne pouvaient pas les approvisionner : l’Allemagne en compte deux et la Suisse un qui est très réputé, mais la France, aucun. La populat... Poursuivre la lecture

Par Philippe Charlez.

La Commission de régulation de l'énergie a annoncé vendredi 25 juin que le tarif du gaz allait augmenter de 10 % au premier juillet. Une douche froide pour les consommateurs toujours très irrités quand ils voient leur facture énergétique augmenter.

Est-il nécessaire de rappeler que le mouvement des Gilets jaunes avait comme origine l’augmentation du prix des carburants ?

Cette forte hausse est en grande partie liée à l’augmentation des prix du gaz en Europe faisant suite à l’accroissement du prix du ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles