Parti Libertarien : congrès de fondation dimanche 11 novembre à Namur

L'arbre de la liberté

Nouveauté politique : le tout jeune Parti Libertarien tient son congrès de fondation le dimanche 11 novembre à Namur. Le programme du parti y sera officialisé.

Nouveauté politique : le tout jeune Parti Libertarien tient son congrès de fondation le dimanche 11 novembre à Namur. Le programme du parti y sera officialisé.

Par Patrick Smets à Bruxelles

L’arbre de la liberté

Ce dimanche 11 novembre 2012, les libertariens de Belgique se réunissent pour constituer le Parti Libertarien. A cette occasion, nous officialiserons notre programme, nos statuts et notre équipe dirigeante. Dès les élections de 2014, le Parti Libertarien en Belgique aura pour mission d’offrir une alternative politique fondée sur le respect de la liberté individuelle dans tous les domaines de la vie sociale.

Nous vivons des moments historiques. La crise de la dette qui secoue aujourd’hui l’Europe agit comme un révélateur des déséquilibres inhérents à la sociale-démocratie. Jamais ces 20 dernières années, la population ne fut à ce point consciente de la voie sans issue que représente le tout-à-l’Etat qui guide les politiques depuis un demi-siècle. Partout dans le monde occidental, les citoyens sont prêts à entendre un nouveau message d’espoir, de paix et de liberté.

Relayée par les nouveaux médias, la formidable campagne de Ron Paul lors des primaires républicaines a provoqué un élan mondial au sein des jeunes générations. Partout, on constate l’arrivée de nouveaux militants soucieux d’étudier, de comprendre et d’agir. Le mouvement libertarien est la force politique montante, tant aux Etats-Unis, qu’en Amérique Latine, en Scandinavie ou en Europe Centrale. Le Parti Libertarien prend place dans ce mouvement mondial et entend en défendre les idéaux communs en Belgique francophone. L’aventure que nous tentons ne doit pas être vue dans sa seule dimension belge. Nos expériences, nos succès et nos échecs alimenteront, je l’espère, la réflexion de ceux qui souhaitent initier la même démarche dans leur pays respectif.
Lors du congrès de fondation, les membres seront appelés à se prononcer sur les 12 axes programmatiques suivants

1° Restaurer la neutralité militaire de la Belgique

2° Recentrer résolument l’État sur ses fonctions essentielles
3° Supprimer tout impôt, taxe et accise autre que la TVA
4° Garantir le respect absolu des libertés civiles, économiques et religieuses
5° Abolir les privilèges légaux des syndicats et des fonctionnaires
6° Défendre la neutralité du réseau et le secret de la correspondance
7° Soutenir le partage culturel par une réforme de la propriété intellectuelle
8° Privilégier les initiatives privées dans la lutte contre la pauvreté
9° Ouvrir les frontières à toute personne capable de subvenir légalement à ses besoins
10° Mettre fin à la prohibition des drogues et à l’hygiénisme forcé
11° Assainir la monnaie par un retour à l’étalon-or
12° Organiser un référendum sur l’annulation de la dette publique belge
Le Congrès de fondation se tiendra à partir de 10h00 à la Faculté des Sciences, auditoire CH11, Rue Grafé 2, 5000 Namur.

Si vous ne pouvez pas venir, vous pourrez en suivre le compte rendu sur tweeter avec le hashtag #plib.
Contact :
Patrick Smets
Porte-parole du Parti Libertarien
GSM : 0488.94.88.89