PLIB devient le Parti libertarien : changement du nom et nouvelle équipe

Rendre leur liberté aux citoyens en les laissant décider par eux-mêmes, voilà l’ambition du Parti libertarien.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 1
Screenshot 2022-10-21 at 13-01-08 Communiqué PLIB

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

PLIB devient le Parti libertarien : changement du nom et nouvelle équipe

Publié le 22 octobre 2022
- A +

Un communiqué de presse du Parti Libertarien.

 

Le gouvernement attaque la liberté depuis bien trop longtemps et les crises récentes  –épidémie du covid-19, conflit en Ukraine ou crise énergétique– servent de prétexte à une accélération dangereuse des mesures liberticides.

Si le travail fourni par les associations, think tanks et par certains médias est primordial pour faire connaître les idées que nous partageons, la présence d’une formation politique qui défend la  primauté de l’individu nous semble tout aussi indispensable. Défendre la propriété  privée, protéger la liberté individuelle et apporter des solutions novatrices aux  problèmes que rencontrent le pays, voilà l’objectif de notre mouvement.

Le PLIB, anciennement Parti libéral, a tenu son assemblée générale le 18 septembre 2022 suivi d’un vote électronique d’une semaine.

Celle-ci nous a conduits à plusieurs changements d’importance.

 

Le Parti libéral change d’appellation et devient le Parti libertarien

Vous le savez, le terme libéral a perdu de son sens en France, utilisé tantôt pour décrire des conservateurs vaguement pro marché et tantôt des étatistes vaguement progressistes sur le plan sociétal. Il est surtout devenu pour beaucoup un mot valise pour tout ce qui ne va pas dans le pays.

Afin de nous démarquer, mais aussi de réaffirmer notre positionnement idéologique, changer de nom nous est paru nécessaire. C’est donc l’appellation Parti libertarien qui a été plébiscitée par nos adhérents.

L’utilisation du terme libertarien est relativement nouvelle dans l’Hexagone, il nous semble par conséquent important de nous l’approprier grâce à une communication efficace. Nous entendons ce terme dans son sens large, issu de l’anglais Libertarian, visant à décrire les amoureux de la liberté et défenseurs du droit naturel de toutes tendances.

Derrière cet objectif de rassemblement, nous avons vocation à être une vraie force politique de proposition. Le processus démocratique français est critiquable, néanmoins nous devons accepter de participer à ce jeu si nous voulons en changer les règles. Notre formation ambitionne donc d’être présente aussi souvent que possible lors des échéances électorales à venir.

Toutefois, notre participation au processus électoral ne doit pas nous conduire à des compromis fades ou à des alliances contre-nature. Nous gardons à cœur de toujours défendre un programme de réformes radicales et sans concessions.

 

Nouvelle équipe 

Rendre leur liberté aux citoyens en les laissant décider par eux-mêmes, voilà l’ambition du Parti libertarien. C’est cette valeur que les membres du Comité national, élus à la suite de cette assemblée générale, ambitionnent de promouvoir.

Des élections internes se sont également tenues pour les membres du Bureau, et c’est Vadim Asadov, qui occupait jusqu’à présent le poste de secrétaire, qui a été élu et devient le nouveau président de notre formation.

Les défis qui nous attendent sont immenses, mais la détermination de nos sympathisants ne l’est pas moins. En coulisses, plusieurs chantiers importants ont d’ailleurs eu lieu récemment, tels que la modernisation de notre site internet ou la refonte de notre serveur discord afin d’en faire un véritable canal de communication pour notre communauté.

Si le numérique tient une place importante dans notre stratégie, nous organisons aussi des rencontres physiques en proposant des événements organisés par le PLIB ou ses  sympathisants.

Le développement de l’implantation locale du Parti libertarien est l’une des ambitions principales de la nouvelle équipe dirigeante. En effet, nous souhaitons que notre mouvement soit le lieu de regroupement de tous les libertariens. Pour faire avancer nos idées, nous devons apprendre à nous regrouper autour de nos valeurs communes.

Soyons les artisans de la Liberté !

 

Retrouvez le site web du Parti Libertarien : https://www.partilibertarien.fr/

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Programme simple et sympa.
    Cependant, j’ai un doute sur ça :
    – Remplacement de l’ensemble des impôts et taxes par un impôt proportionnel unique (« Flat tax”) nationale et locale sur les revenus.
    D’accord pour remplacer l’IRPP par une flat tax… mais l’IRPP remplaçant TOUS les impôts et taxes, ça ferait quel taux ?

    • Le terme « revenu » est trop vague en ce qu’il ne distingue pas les « gains » des « échanges ».
      Comme exemple d’échange, le salaire n’est que la contrepartie du temps et de l’énergie cédés à l’employeur qui, sauf générosité improbable, ne rémunère pas plus que ce que vaut le travail accompli: l’employé n’a pas perçu plus que ce qu’il a cédé donc n’a rien « gagné ».
      L’imposition des salaires signifie qu’on travaille gratuitement pour l’Etat et peut donc être perçue comme une forme d’esclavage.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’Occident semble avoir accéléré son déclin dans une espèce de folie autodestructrice rarement égalée.

Les sociétés occidentales subissent les conséquences de la scandaleuse gestion de la pandémie de covid de leurs dirigeants politiques et souffrent d’une inflation des prix, auto-infligée par leurs propres sanctions contre la Russie.

C’est dans ce contexte qu’il faut lire le dernier livre de Olivier Piacentini, La Chute Finale : l’Occident survivra t-il ?.

 

Ce déclin ne date pas d'hier

Comme l’explique avec b... Poursuivre la lecture

Trois bonhommes Monopoly, l'un se couvrant les yeux avec ses mais, le deuxième les oreilles et le dernier la bouche
2
Sauvegarder cet article

Un article de La Nouvelle Lettre

 

Pas enseigné, pas pratiqué, le libéralisme est caricaturé : loi de la jungle, vol organisé, égoïsme débridé, inégalités croissantes, victoire de l’avoir sur l’être, société de consommation, concurrence sauvage, obsession de la rentabilité, etc. Il est facile de réfuter ces attaques : la réalité est autre.

Il y a mieux à faire : il est temps d’appliquer les vrais principes libéraux. Pourquoi préciser les « vrais » principes ? Parce qu’il est dit beaucoup de choses ridicules et menson... Poursuivre la lecture

La crise du covid a amené des restrictions des libertés.

La question qui se pose est de savoir pourquoi celles-ci ont été soutenues par une partie non négligeable de la population. Contrepoints s'est entretenu avec Samuel Fitoussi, auteur d'une note pour l'Institut Sapiens sur les erreurs de gestion systémiques pendant la crise sanitaire. Il a étudié l’économie à Cambridge et à HEC.

 

Contrepoints : Irresponsables par nature : vous revenez sur la séquence ahurissante des auto-attestations, dont les plus fervents défe... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles