Université libérale (19-21 octobre)

Le Parti Libéral Démocrate organise une université libérale ce mois-ci de la stratégie à adopter pour les libéraux, ou de la refondation du modèle français.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Logo du PLD Parti Libéral Démocrate (Tous droits réservés)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Université libérale (19-21 octobre)

Publié le 8 octobre 2012
- A +

Le Parti Libéral Démocrate organise une université libérale ce mois-ci de la stratégie à adopter pour les libéraux, ou de la refondation du modèle français.

L’Université d’Automne des libéraux  se tiendra dans l’Orne du vendredi 19 octobre après midi au dimanche 21 octobre. Nous aurons parmi nous Alain Madelin, ancien Ministre de l’Economie et des Finances, Cécile Philippe, directrice de l’Institut Molinari, Charles Beigbeder, Gaspard Koenig, Arnaud Dassier, Aurélien Véron, Vincent Bénard, Me Jean-Philippe Feldman, administrateur de l’ALEPS, le député et ancien Ministre Hervé Mariton et bien d’autres intervenants.

L’espoir de changement ne s’est pas réalisé en 2007. Les rares avancées réalisées par le précédent gouvernement sont aujourd’hui menacées (autoentrepreneur) quand elles ne sont pas déjà supprimées (bouclier fiscal). L’alourdissement de la pression fiscale se poursuit à un rythme accéléré tandis qu’aucune réforme structurelle n’est en vue. Des mouvements spontanés comme les « Pigeons » entrepreneurs confirment l’anxiété des créateurs de richesses et d’emplois, mais sans déboucher sur un projet pour tous les Français, une vision pour l’avenir du pays. C’est l’ambition d’un parti comme le nôtre.

La question de la dette pose bien entendu celle de la dépense publique, de l’indispensable réforme de l’Etat et du recentrage de son activité au profit d’une société civile plus forte. Le remboursement de la dette exige surtout une hypercroissance du secteur privé, source d’innovations et d’emplois. Ce choc de croissance est d’autant plus facile à déclencher qu’il ne coûterait rien à l’Etat. Hélas, plutôt que d’aller dans ce sens, le gouvernement improvise au gré des sondages et de ses divisions internes semaine après semaine. En face, la droite n’a aucun argument, aucun projet à lui opposer. Nous, libéraux, devons incarner la relève en devenant la première force de propositions ambitieuses et réalistes.

Le week-end du 19-21 octobre, intellectuels, entrepreneurs et personnalités politiques débattront avec les participants de la refondation du modèle économique et social français, mais aussi du contexte européen à l’approche des Européennes de 2014 ; et de la stratégie pour y parvenir. La journée, des tables rondes et ateliers permettront à chacun de débattre et de se former à l’activisme ou au combat électoral. Le soir, nous nous retrouverons pour échanger en toute convivialité au cours des apéros et dîners.

Inscription et détails pratiques: universiteliberale.fr

Programme

Inscription et logement sur place ou dans les hôtels à proximité

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • Il y a des silences assourdissants.

    C’est un WE dans l’Orne qui ne vous plaît pas ?

    Ou bien est-ce que le « parti Libéral Démocrate » n’est pas assez cynique pour vous les fidèles de Contrepoint ?

  • Je pense qu’aucun parti libéral ne peut gagner en France s’il n’est pas societalement de la droite conservatrice, à l’image du parti républicain américain. Un parti liberal democrate ou centriste ne percera jamais chez nous. Il faut être très libéral économiquement mais de droite societalement (sécurité, justice, immigration, religion, famille trad). Un parti républicain français. (Je ne dis pas qu’il faut se forcer à l’être, je vais simplement l’analyse que seul cette ligne peut réussir en France).

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Par Christophe Brenier.

Quelques jours avant le premier tour des élections législatives en France (les Français de l’étranger ayant voté le dimanche 4 juin), petit tour d’horizon des candidats qui défendront les valeurs libérales lors de ces élections.

Une poignée de candidat pour le Parti Libéral Démocrate

Le Parti Libéral Démocrate présente une poignée de candidats qui auront la charge de défendre les idées du parti, tel que le recentrage de l’État sur ses missions régaliennes, la simplification du système fiscal ou le libre c... Poursuivre la lecture

Une interview par la rédaction de Contrepoints.

[caption id="attachment_249237" align="aligncenter" width="568"] Rama Yade(CC BY-NC-ND 2.0)[/caption]

 

Contrepoints : Rama Yade a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle 2017. Elle est soutenue par le PLD. Que voyez-vous en elle qui puisse porter un projet libéral ?

Aurélien Véron : Rama Yade partage d’autant mieux le diagnostic des libéraux qu’elle a vécu puis subi de l'intérieur les dérives de l’État. Elle a compris que les tempéraments libres n’ét... Poursuivre la lecture

Par Aurélien Véron.

[caption id="attachment_174540" align="aligncenter" width="660"] Orwell crédits David Blackwell (licence creative commons)[/caption]

C’est désormais inéluctable. La Loi relative au Renseignement permettant une surveillance massive des Français va entrer en vigueur. Un texte gravement attentatoire aux libertés publiques, mais qui ne renforcera pas notre sécurité pour autant. Un croisement fou entre Big Brother et une ligne Maginot électronique.

Après le feu vert sidérant, fin juillet, donné par le Conse... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles