Krugman refuse de débattre avec un économiste autrichien au profit d’une association caritative

Paul Krugman (Crédits : Rachem Maddow, licence CC-BY-NC-ND 2.0), via Flickr.

Par son refus de débattre avec l’économiste autrichien Robert Murphy, le Prix Nobel d’Économie Paul Krugman, fervent défenseur des politiques de redistribution, fait perdre 73.000$ à une banque alimentaire.

Par son refus de débattre avec l’économiste autrichien Robert Murphy, le Prix Nobel d’Économie Paul Krugman, fervent défenseur des politiques de redistribution, fait perdre 73.000$ à une banque alimentaire.

Par Tony Lee, depuis les États-Unis.

Paul Krugman (Crédits : Rachem Maddow, licence Creative Commons)Si le chroniqueur du New York Times Paul Krugman débat avec l’économiste autrichien Robert Murphy, une banque alimentaire de New York recevra plus de 73.000$. Pourtant Krugman, qui croit en la redistribution des revenus pour aider les pauvres, a refusé de débattre avec Murphy.

L’auteur, lauréat du prix Nobel d’économie, affirme qu’il ne veut pas débattre dans un « cirque public ». Krugman a déjà cité l’analyse de Murphy, concernant la théorie du capital, comme « le meilleur exposé que j’ai vu jusqu’ici du point de vue autrichien qui ravage le parti républicain ».

Murphy a créé une campagne sur ThePoint.com il y a deux ans permettant aux visiteurs de faire des promesses de dons pour une œuvre de charité, si Krugman acceptait un débat. Il a même suggéré qu’Ezra Klein, le chroniqueur progressiste du Washington Post, modère le débat.

À ce jour, si Krugman accepte l’invitation de Murphy, plus de 73.000$ iront au Fresh Food Program de FoodBankNYC.org. Selon le New York Times, cette ONG « livre de la nourriture à la quasi-totalité des banques alimentaires et soupes populaires de la ville ».

Si Krugman refuse le débat, la banque alimentaire ne recevra aucun fonds et aucune des personnes ayant fait une promesse de dons ne sera prélevée. Plus de 77.000$ ont été promis à ce jour (NdT: 5% de cette somme allant au site ThePoint.com, hébergeur des promesses de dons).

Selon le bloggeur Brian LaSorsa, cette situation est forcément positive pour l’École Autrichienne d’économie :

Il n’y a que deux résultats possibles. (1) Krugman accepte et Murphy obtient la possibilité de participer à un débat ouvert et honnête sur la politique économique, tout en offrant une grande somme d’argent au bénéfice d’une banque alimentaire, ou (2) Krugman refuse et nous révélons un redistributeur comme étant un hypocrite.

Murphy explique lui aussi qu’en refusant le défi « Krugman devra expliquer à ses fidèles lecteurs pourquoi il ne peut prendre la peine de débattre une heure sur la théorie des cycles économiques, bien que cela signifie que des milliers de dollars provenant de la droite seraient alors utilisés pour nourrir des New-Yorkais affamés ».

Comme le fait remarquer LaSorsa, Krugman a débattu avec Ron Paul sur Bloomberg TV en avril, expliquant qu’il l’avait fait pour promouvoir son livre — ce qui est donc une plus grande priorité que d’aider une banque alimentaire à but non lucratif.

Murphy a notamment écrit The Politically Incorrect Guide to Capitalism (« Le guide politiquement incorrect du Capitalisme ») et le Human Action Study Guide. Vous pouvez voir ci-dessous la vidéo YouTube (en anglais) où il explique son projet de « débat Krugman ».

—-
Article original publié en anglais le 25.09.2012 par Breitbart.
Traduction : Cthulhu/Contrepoints.

À lire : Krugman vs. Murphy