Livret A : nous avons frôlé l’absurde

Le plafond du livret A sera augmenté, sa fiscalité inchangée et J.-M. Ayrault renvoyé dans ses buts par son ministre délégué.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Livret A : nous avons frôlé l’absurde

Publié le 24 août 2012
- A +

Le plafond du livret A sera augmenté, sa fiscalité inchangée et J.-M. Ayrault renvoyé dans ses buts par son ministre délégué…

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Avant-hier, 22 Août, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a indiqué que plafond du livret A passerait de 15.300 à 19.125 euros à la mi-septembre. Il devrait encore augmenter de 25% d’ici la fin de l’année. Curieusement, ce même jour, le premier ministre affirmait que la décision n’était pas prise de savoir si les sommes dépassant le plafond actuel seraient soumises aux prélèvements sociaux, comme le conseillait la Cour des comptes.

Il lui aurait simplement fallu poser la question à son ministre délégué au budget, Jérôme Cahuzac, puisque lui, visiblement avait la réponse, qui a annoncé hier sur BFM que la fiscalité du Livret A ne sera pas modifiée malgré le relèvement de son plafond. Il a même ajouté : « il serait absurde (sic), au moment où nous avons l’intention de doper la construction de logements sociaux, car nous manquons cruellement de logements dans notre pays (…), d’en modifier de manière défavorable la fiscalité« .

Tssss, « absurde ». Heureusement que le ministre délégué est là ! Quand on pense que le premier ministre hésitait à commettre une absurdité que ces (absurdes) magistrats de la Cour des Comptes avaient osé recommander…

—-
Sur le web.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

    Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

C’est officiel, le taux de rémunération du livret A passera à 2 % dès août prochain contre 1 % précédemment. Le taux du livret A va donc doubler. Mais cette bonne nouvelle est à relativiser car elle intervient dans un contexte économique particulier : c’est le grand retour de l’inflation.

Or, les livrets réglementés (le livret A en fait partie) ne permettent pas de protéger efficacement son épargne de l’envolée des prix. Faut-il pour autant se détourner du livret A ? Comment se protéger de l’inflation ? On fait le point sur la situatio... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Géraud Lebas[1. De formation initiale en gestion, Géraud Lebas possède une décennie d'expériences en tant que comptable et acheteur. Attiré par l'énergie et l'industrie, il s'est depuis reconverti en électrotechnique dans le secteur aéronautique.].

Où part le salaire des employés français ? La question, légitime, du salaire complet, refait surface en ce début d'année avec le prélèvement à la source.

Il est intéressant de se placer du point de vue de l'employeur. Celui qui, à la base, paie tout. Car distinguer, pour la forme,... Poursuivre la lecture

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des finances et de la relance, vient d’annoncer en grande pompe une « bonne nouvelle ». Les Français vont pouvoir placer sur un livret A rémunéré non plus à 0,50 %, mais à 1 % à compter du 1er février 2022 ! Mais est-ce une si bonne nouvelle ? Faut-il s’en réjouir ? Y a-t-il mieux à faire de son épargne ?

Prenons de la hauteur. Une somme de 10 000 euros placée en livret A rapporte 100 euros d’intérêts par an au lieu de 50 euros. Cela ne change pas la vie, au mieux une sortie au restaurant de plus... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles