Sarkozy : l’échec de la méthode Peltier-Buisson !

Guillaume_Peltier (CC, Airwwwolf)

Ainsi, la stratégie d’ultra étatisme de droite que Guillaume Peltier, l’ex-FNJ, et Patrick Buisson, l’ancien directeur de Minute, aura échoué à faire gagner Nicolas Sarkozy, parce que les électeurs auront préféré l’original socialiste à sa copie de droite.

Ainsi, la stratégie d’ultra étatisme de droite que Guillaume Peltier, l’ex-FNJ, et Patrick Buisson, l’ancien directeur de Minute, aura échoué à faire gagner Nicolas Sarkozy, parce que les électeurs auront préféré l’original socialiste à sa copie de droite.

Un billet d’humeur du Parisien Libéral.

Guillaume Peltier

Ainsi, la stratégie d’ultra étatisme de droite que Guillaume Peltier, l’ex-FNJ, et Patrick Buisson, l’ancien directeur de Minute, aura échoué à faire gagner Nicolas Sarkozy.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que les électeurs auront préféré l’original socialiste à sa copie de droite. Comment Nicolas Sarkozy pouvait-il répondre au toujours plus d’impôts, toujours plus d’État, toujours plus de lois que François Hollande proposait alors que lui-même et son gouvernement auront créé ou relevé 51 taxes ?

Reste que les électeurs de gauche sont bien bernés, à commencer par les jeunes et les minorités. Comment peuvent-ils espérer qu’un parfait exemplaire de l’élite à la française, un homme blanc quinqua, HEC-ENA qui n’a jamais créé un seul emploi de sa vie, pourra aider le pays à le libérer de son carcan de lois qui étouffent les citoyens et plombent les entrepreneurs ?

Tout ce qu’on pouvait reprocher à Sarkozy se retrouvera chez Hollande, en pire. Certes, il sera plus malin que l’avocat de Neuilly sur les symboles, mais lui aussi fréquentera des restaurants hors de prix, lui aussi discutera avec son extrême, lui aussi ne s’habillera pas chez Tati.

Quant au plan des idées, félicitations à Hollande, élu avec les voix du Front National et du Front de Gauche, soutenu par des fans de Che Gevara et autres « humanistes ». La droite, dans sa défaite, peut être fière de ne pas avoir de sang (celui des 100 millions de morts du communisme par exemple) sur les mains, et de ne pas être associée à la fille à papa de Saint Cloud.

Reste à la droite à se remobiliser, autour des valeurs centristes, libérales, démocrates, fédéralistes, et de laisser le protectionnisme, l’antilibéralisme, la haine de l’étranger, à la gauche et à ses alliés Front Nationaux de Gauche.

Guillaume Peltier et Patrick Buisson peuvent faire leurs valises et mettre à jour leur CV. Quant aux citoyens et contribuables, tant pis pour eux ! Ils subiront à nouveau les assauts de la République Socialiste de France : toujours plus de lois, toujours moins de libertés, à moins que le 3eme tour amène à l’Assemblée Nationale une nouvelle génération d’hommes et de femmes sérieux, mus par le bon sens et par la volonté de contenir l’État.

Sur le web