Appel au rassemblement des libéraux pour les législatives

Quelle stratégie pour les libéraux en politique pour les prochaines années? Pour le Parti Libéral Démocrate, cela passe par un rassemblement des libéraux et des centristes.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Logo du PLD Parti Libéral Démocrate (Tous droits réservés)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Appel au rassemblement des libéraux pour les législatives

Publié le 8 mai 2012
- A +

Quelle stratégie pour les libéraux en politique pour les prochaines années? Pour le Parti Libéral Démocrate, cela passe par un rassemblement des libéraux et des centristes.

Une tribune du Parti Libéral Démocrate.

La victoire plus faible qu’annoncée de François Hollande traduit une victoire de dépit, pas une victoire d’adhésion, d’autant que toute la campagne de François Hollande a été bâtie sur de l’anti-sarkozysme primaire. Pour sa part, l’électorat réformateur a définitivement tourné la page de Nicolas Sarkozy après s’en être progressivement éloigné à chaque élection depuis 5 ans. Non seulement les réformateurs issus des formations politiques, notamment libérales, ou de la société civile n’ont jamais été écoutés par le président sortant et la droite monolithique UMP-RPR, mais ce clan au pouvoir a fait le choix d’augmenter encore les impôts plutôt que de réformer notre modèle économique et social en déclin.

Le réveil va être douloureux dans une France dorénavant socialiste à tous les étages. Le discours de déni des réalités de cette gauche est à contrecourant du processus de réforme courageux engagé dans toute l’Europe. Hollande prône une augmentation de la pression fiscale et de la dépense publique tandis que l’Europe s’est engagée dans un mouvement de rigueur budgétaire et de réformes structurelles pour la croissance. Il ne reste qu’à espérer qu’il ne va pas porter un coup de plus à la construction européenne déjà fragilisée au moment où la crise des dettes souveraines ébranle gravement la Grèce et l’Espagne.

L’électorat réformateur attend un discours offensif sur le terrain de la croissance et de l’emploi. Dans un mois, les législatives détermineront les forces qui légitimeront le gouvernement socialiste, mais aussi celles qui devront reconstruire avec ardeur notre courant politique dans l’opposition. Nous appelons au rassemblement de tous les libéraux et des centristes pour promouvoir le renouvellement nécessaire des élus et des projets après tant d’années d’échec de la droite actuelle. Soyons ensemble le fer de lance des réformes structurelles dont le pays a tant besoin.

Voir les commentaires (10)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (10)
  • On ne peut pas les contacter.
    Quel est leur point de vue sur l’euthanasie, l’avortement etc… ?
    Que pensent t’ils de la liberté sur le Net ? de la censure ?

  • Les Centristes ? Ceux dont un (au moins) des responsables a voté Hollande ?
    Il me semble que dans « Parti Libéral Démocrate » il y a « libéral ». Manifestement ces libéraux là n’ont pas compris ce qu’est la liberté… un comble, non ?

  • Rassembler les libéraux, et les centristes. Vaste programme. Il y a les centristes, dont Bayrou, qui ont rejoint Hollande. Le président du PLD avait appelé à voter Bayrou. Franchement on peut trouver mieux comme alliance.

  • Ce serait bien d’annoncer la couleur d’avance sur les alliances possibles, report de voix, etc… Parce que Bayrou + Sarko aux présidentielles, ça a jeté un froid.

    Pour le centre, il faut comprendre d’anciens UDF ?

  • Non mais attendez la: Vous avez fait alliance avec BAYROUX au premier tour et ce type a vote HOLLANDE! Un ennemi clair du liberalisme.

    C’est facile de se dire liberal, mais en fait quand il s’agit de gagner des elections vous faites comme les autres partis constructivistes: Vous transigez sur les principes fondateurs de ce que vous defendez.

    Depuis sa creation le parti liberal n’a ete qu’une somme de deceptions et de desillusions.

    QU’avez vous btenu de votrew alliance avec Bayroux? A t’il dit qu’il voulait defendre ieux la LIBERTE? Ce mot n’a meme pas effleure ses levres! Reveilolez vous! Les liberaux vous prennent pour ce que vous etes : Des gens qui voulez utiliser nos convictions pour realiser vos ambitions. C’est minable!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Lors de l'European Liberty Forum à Varsovie, la rédaction de Contrepoints a pu rencontrer des personnalités importantes du mouvement libéral tel que Brad Lips.

Brad Lips est le directeur général d'Atlas Network, qui augmente les opportunités et la prospérité en renforçant un réseau mondial d'organisations indépendantes de la société civile qui promeuvent la liberté individuelle. Il est membre du conseil d'administration de l'American Friends of the Institute of Economic Affairs et de l'Institute of Economic Studies-Europe. En tant que ... Poursuivre la lecture

J’ai eu l’occasion d’aller à l’European Liberty forum, dirigé par l’Atlas Network, qui a eu lieu la semaine dernière à Varsovie. Ce congrès a réuni de nombreux think tanks libéraux et prolibertés européens et nord-américains.

Ce forum a montré un point : le libéralisme n’est pas mort en Europe, il est bien vivant et bien actif. Malgré la guerre dans le pays voisin, la détermination des organisations défendant la liberté était bien présente.

En cela, l’European liberty forum a été une expérience rafraîchissante et très inspirante... Poursuivre la lecture

Par Samuele Murtinu. Un article de l'IREF Europe

Le « néolibéralisme », c’est-à-dire la version du capitalisme démocratique moderne qui met en scène des marchés et des échanges guidés par de puissantes institutions publiques mondiales, ne doit pas être confondu avec la vision libérale classique de la société libre formulée par Adam Smith, John Stuart Mill, Lord Acton ou F. A. Hayek. De nombreux problèmes associés au néolibéralisme sont en fait le résultat d’une intervention trop lourde de l’État, de la recherche de rentes et d’autres f... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles