Présidentielle : Sondages divergents

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 820 sondages

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Présidentielle : Sondages divergents

Publié le 5 mars 2012
- A +

Le regard de René Le Honzec

Ce dessin pétri d’humour, qui est, je le rappelle, la politesse du désespoir, vise à illustrer le fait qu’avec tous ces sondages impudemment divergents, le citoyen de base l’a, comme d’habitude, dans le …, tandis que les commentateurs étalent leur ego à longueur d’approximations béates.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

« Par définition les sondages ne se trompent jamais, car ils n'ont pas vocation à prédire. »

Cette citation de l’ancienne patronne du MEDEF Laurence Parisot rappelle la réalité d’une pratique qui devrait encore une fois inonder le paysage médiatique à l’approche de la prochaine élection présidentielle.

Seulement, les sondages ne sont pas seulement l’apanage des campagnes électorales. Publiques comme privées, les enquêtes d’opinion permettent de donner la température de la société à un instant T sur un sujet donné.

Le réce... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par la rédaction de Contrepoints.

Après deux sondages très favorables publiés par Elabe et l'Ifop suite à sa victoire au Congrès des Républicains, Valérie Pécresse apparait comme ayant une réelle chance d'accéder au second tour dans le Baromètre 2022 de la probabilité d'être au second tour des présidentielles.

Éric Zemmour reste stable, mais bénéficie avant tout de l'impact positif d'anciens sondages, puisque notre méthodologie prend en compte les derniers sondages.

Marine Le Pen, première victime de Valérie Pécresse... Poursuivre la lecture

Par Claude Robert.

Contrairement aux idées reçues, les sondages électoraux n’ont aucune valeur prédictive. Pire encore, lorsqu’ils sont réalisés plusieurs mois avant l’échéance, ils ne sont d’aucune utilité. Ce qui n’empêche pas la classe politico-médiatique de s’y référer à tort et à travers. Au point d’en oublier l’essentiel.

Les sondages ne sont jamais faux mais ils ne mesurent pas ce que l’on croit

À moins d’une question biaisée[1. Tout questionnaire quantitatif doit être testé par des psychologues auprès d’un nombre suffisa... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles