Jean-Louis Borloo pressenti à la tête de Veolia

Jean-Louis Borloo pressenti à la tête de Veolia, nous dit le Monde ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 763 Borloo

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Jean-Louis Borloo pressenti à la tête de Veolia

Publié le 19 février 2012
- A +

Le regard de René Le Honzec

 

Jean-Louis Borloo pressenti à la tête de Veolia, nous dit le Monde ? Alors, Jean-Louis Borloo, le cofondateur de l’ARES (voir le blog Nouveau Centre 78), le centriste bobo qui correspond tellement à la sociologie de Paris qu’il devait permettre de reconquérir la ville en 2014 (cf le blog de David Alphand) irait plutôt rejoindre le CAC 40 ?

Notons, ça n’est pas forcément un choix stupide. Après tout, l’ancien ministre du Grenelle de l’Environnement, avocat d’affaires, maitrise les sujets que Veolia traite.

On se demande juste comment une personnalité aussi liée au monde politique pourra vendre la branche transport, régler les soupçons de corruption qui pèsent sur la branche eau ou trouver une solution pour le problème CGT Marseille de la SNCM, sans entrer en conflit d’intérêt entre ses amitiés et son devoir de PDG.

Texte du Parisien Libéral.

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Fabien Giuliani.

Quel avenir pour Suez ? La proposition de Veolia d’acquérir les participations que détient Engie dans Suez (30 % du capital) relance le mythe de la création d’un champion national de l’eau-environnement. Celle-ci a fait l’objet d’un rejet unanime par le conseil d’administration de Suez à la fin du mois d’août.

La volonté d’Engie de se retirer du capital de Suez inquiète d’autant que les repreneurs français ne se pressent pas, et que les dernières opérations de fusion-acquisition tra... Poursuivre la lecture

Par Jean-Baptiste Noé.

Une bonne politique ne se mesure pas aux résultats obtenus, mais aux milliards d’euros dépensés. À ce titre, la politique de la ville est un grand succès. C’est un impératif pour chaque gouvernement : il faut sauver les banlieues, par de la rénovation urbaine, par de la mixité sociale, et par plus d’égalité des chances, le tout en conformité avec les valeurs de la République.

Revoilà donc Jean-Louis Borloo qui, après une politique de la ville menée tambour battant en 2003, propose un nouveau plan pour sauv... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP.

Mardi 22 mai dernier, grande cérémonie à l’Élysée. Grand-messe, pourrait-on dire. Sous le titre « La France, une chance pour chacun », le Président avait en effet convié le Tout-Vivrensemble de nos quartiers et territoires – ministres, élus, responsables associatifs, habitants, chefs d’entreprise – afin de leur présenter ses projets pour les banlieues.

La déception fut à la hauteur des attentes : alors que le rapport « Vivre ensemble, vivre en grand » de Jean-Louis Borloo, expressément demandé à l’automne par le... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles