Bayrou pour un soutien-gorge tricolore

imgscan contrepoints 639 Bayrou Soutien-gorge

Hier à Brest, le candidat centriste à la Présidentielle a développé les arguments de sa « stratégie du soutien-gorge » pour redynamiser l’économie française

Hier à Brest, le candidat centriste à la Présidentielle a prôné la création d’un label pour soutenir et ramener les industries en France. Pour illustrer son propos, il a choisi l’exemple du soutien-gorge.

Le regard de René Le Honzec

François Bayrou a invité les Françaises patriotes à acheter des soutiens-gorges fabriqués en France, pour quelques euros de plus. Il n’a pas encore parlé des prothèses PIP, made in France.

Devant les caméras, il a développé les arguments de sa « stratégie du soutien-gorge » pour redynamiser l’économie française.

Un soutien-gorge, cela vaut 70 ou 80 euros. Dans ces 80 euros, il y en a seulement deux qui correspondent à la main-d’oeuvre ! Quand on le fait fabriquer de l’autre côté de la Méditerranée, on gagne un euro ou un euro et demi. Si les consommatrices savaient que leur achat soutient l’emploi en France, alors là, on voit l’importance du label.