Les comptes de fée des socialistes: indignez-vous!

François Hollande ne sait pas compter. Réapprenez le calcul avec René Le Honzec

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Hollande zéros (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les comptes de fée des socialistes: indignez-vous!

Publié le 31 octobre 2011
- A +

 

François Hollande, dont tous les observateurs soulignent le sens de l’humour, a monté une blague à ses petits camarades:

Il était une fois 60.000 enseignants que je vais créer d’un coup de ma baguette magique « Yaka ». Comme je dois être sérieux pour ne pas être confondu avec ma femme (Non, pas comme DSK confondue par une femme…), j’ai un trésor de 500.000.000 d’euros par an, pour financer la création de 12.000 postes par an. Au total, j’aurai 60.000 enseignants pour 2,5 milliards d’euros. Abracadabra!

Aussitôt la bande de l’Union des Mous du Présidents, par la voix de Grincheux, leur chef, ricana à grands éclats de rire: « Ouah, il est nul en calcul! Ça ferait 7,5 milliards sur 5 ans, et je te dis pas sur 50 ans de carrière! » Et Carabosse relança: « 100.000.000.000 d’euros, sur toute leurs carrières! »

Et paf, Jack Lang est tombé dans le piège grossier de son petit camarade (de la lutte finale) et s’empressa de proclamer: « Même pas vrai! Grincheux sait pas compter, la-la-lère! 2,5 mds, comme le dit mon pote François. »

Parce que ça ne pouvait-être qu’une blague de François Hollande! Ou alors, inimaginable, notre futur Président ne sait pas (non plus) compter?

Parce que, jeunes gens massacrés par l’École Bourdieu, Mérieu et Crétin Unlimited, posez vos chiffres, on va se marrer:

— Première année, 12.000 postes à 500.000.000€ : 41.667€ annuel par poste. Bien.
— Deuxième année: 24.000 postes à 500.000.000€: 20833€ annuel le prof… Faudra faire les fins de mois aux restos du cœur.
— Troisième année: 36.000 postes, toujours 500.000.000€. Ça se gâte sérieux: 13.889€ per capita par an.
— Quatrième année: 500.000.000$, 48.000 fonctionnaires: 10.417€…
— Cinquième et dernière année du quinquennat Hollandien: 500.000.000€, 60.000 crève-la-faim à 8.333€ annuels…

Futurs recrutés par l’Éducation nationale socialiste: Indignez-vous! On veut vous paupériser!

Dernière démonstration que n’importe quel imbécile (même énarque) peut suivre:
Année 1: 500.000.000€ ; Année 2: 5+5= 1.000.000.000€ ; Année 3: 5+5+5= 1.500.000.000€ ; Année 4: 5+5+5+5= 2.000.000.000€ ; Année 5:  5+5+5+5+5= 2,5 milliards d’euros…

Total Cinq années: 7,5 MILLIARDS d’euros. Et après, encore 45 ans à financer… Indignez-vous! Votre (futur) président ne sait pas compter. Il n’est pas le seul, faut être honnête.

Morale: ne comptez pas non plus sur eux, rejoignez les libéraux de Contrepoints pour apprendre à compter vrai…!

 

Voir les commentaires (9)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (9)
  • 60 mille postes incrémentés sur 5 ans, ça fait 420.000 salaires annuels à verser.
    Donc même avec 7,5 milliards €, ça ferait tout juste un salaire annuel de 18.000 €, soit charges patronales comprises même pas le smic !

    Avec ses 2,5 mds €, Hollande s’est planté de plus d’un facteur 3, même pour un calcul hyper simple. J’ose à peine imaginer les dégâts qu’il va faire sur les finances publiques…

  • Bonjour,

    pour les rares fois ou je regarde la télé, il était clair qu’il était question qu’a al fin des 5 ans de la présidentielle, les postes créés couteraient 2,5M par ans! et non 2,5M au total! de plus soyez précis, car il est question de 60000 poste DANS l’enseignement, et non pas 60000 Enseignants!!!!

  • Moi j’aime bien les comptes de fées, d’ailleurs je regarde que les walt disney à la télé, et puis hollande il est vachement gentil, il a promis des réductions pour aller à Eurodisney, et puis je vois pas ce que vous avez tous contre les Bisounours, c’est vachement bien aussi.

    • et pourquoi on refuserait de voter pour quelqu’un de gentil?flamby veut nous réenchanter:et bien moi je dis tope la mon pote!et si ça nous plait d’etre réenchantés?

  • Rhalalala, ces libéraux, toujours à pinailler pour des histoires d’argent. On dirait que vous n’avez que ça à l’esprit.

  • C’est le nerf de la guerre, que les socialistes le veulent ou non.

  • Moi aussi je regarde la télé, beaucoup. Hollande a bien dit, 500 000$ par an. Ce n’es que plu tard, moqué,qu’il s’est repris. Et Jack, c’est encore après qu’il s’est planté. La cerise: Jérôme Cahuzac, proche de Hollande, président de la Commission des Finances a très officiellement déclaré que le programme PS n’était pas faisable en l’état, particulièrement pour les 60 000 enseignants. Et pour être mesquin, Berrebi, quand on parle de booster l’E.N. avec 60 000 emplois, personne ne pense » technicien de surface »…

  • Vous êtes pas mal dans vos comptes non plus , dans le problème posé vous énoncez :
    [ Quatrième année: 500.000.000$, 48.000 fonctionnaires: 10.417€…]la parité $ € vous a échappé bien sûr §
    Quelle école ? ENA en regardant dans la glace .Cordialement

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Nous avons déjà eu l’occasion de présenter ici-même deux des romans de Patrice Jean, Tour d’Ivoire et La poursuite de l’idéal, dans lesquels il se montre particulièrement habile à mettre en lumière les travers et dérives de notre époque.

Dans son dernier roman, Rééducation Nationale, il se lâche véritablement, n’hésitant pas à pousser l’histoire jusque dans le farfelu et la caricature, pour le plus grand plaisir du lecteur.

 

Idéalisme et conformisme

Patrice Jean n’a eu aucun mal, on l’imagine, à s’inspirer de ce qu’... Poursuivre la lecture

Alain Aspect, couronné ce mardi Prix Nobel de physique 2022, est en colère.

Il est atterré par l'extension du complotisme dans la population, y compris parmi la communauté scientifique. Interrogé sur France Inter, le physicien a exprimé son inquiétude et il a souligné en s'adressant aux jeunes :

"La science n'est pas l'ennemie des problèmes actuels [...] La science est la solution. Lancez-vous dans la science avec l'objectif de résoudre ces problèmes qui vous intéressent. "

 

"La science est la solution"

Pour ... Poursuivre la lecture

Par Jérémie Bongiovanni.

Historiquement, l’État s’est peu à peu substitué aux communautés et à l’Église pour proposer l’éducation scolaire. Aujourd’hui, celle-ci est principalement organisée par les administrations publiques.

Les critiques à l’encontre du système éducatif actuel se concentrent sur des questions pédagogiques et le niveau général des élèves alors que la question de l’organisation du système en soi, de son financement et du rôle que l’État doit jouer dans la transmission des savoirs n’est pas abordée. Quid d’un cha... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles