Grèce : Un conte moral de George Ier, Roi des Hellènes

Messieurs, la plaisanterie a assez duré. Je vais maintenant éteindre les lumières

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Grèce : Un conte moral de George Ier, Roi des Hellènes

Publié le 26 septembre 2011
- A +

Par Daniel Hannan, depuis Oxford, Royaume-Uni

George Papandreou et ses partisans Venizélos en 1920 - les noms n'ont pas beaucoup changé.

Les dirigeants européens proclament encore, avec beaucoup d’humour, que la Grèce va éviter la faillite et respecter ses obligations. Les leaders politiques grecs, avec le même esprit comique, insistent sur le fait qu’ « ils vont vraiment augmenter les revenus et baisser les dépenses. »

Voici donc une petite histoire pour ceux qui seraient tentés de placer leur confiance un peu trop vite dans les politiques grecs. Je l’ai trouvé en parcourant une vieille biographie du Duc d’Édimbourg.

Peu après l’accession de George Ier au trône, il demanda une réunion du Cabinet. Autour de la table se trouvaient les patriarches de la politique grecque, des hommes dont les noms dominent toujours les administrations contemporaines. Durant la discussion, le jeune monarque se leva de table afin d’illustrer son point de vue sur une carte plantée au mur. Quand il revint vers sa chaise, son stylo-plume doré avait disparu.

Le roi demanda qu’on lui redonne son stylo mais personne ne bougea. Il demanda une nouvelle fois. Rien. Finalement, il déclara :

Messieurs, la plaisanterie a assez duré. Je vais maintenant éteindre les lumières. Si, lorsque je les rallume, le stylo est revenu à sa place, nous n’en parlerons plus.

Il éteignit les lumières. Quand il les ralluma, son encrier en argent avait lui aussi disparu.

—-
Article repris depuis The Telegraph avec l’aimable autorisation de l’auteur.
Traduction : Hélène Picq

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
La Grèce
0
Sauvegarder cet article

Par Antonis Giannakopoulos. Un article de Mises Institute

L’économie grecque a enregistré une chute record de 14 % au deuxième trimestre de 2020 et ce tandis que les efforts du gouvernement pour « assainir » l’économie dirigent le pays vers le franchissement de seuil de 200 % du ratio dette/PIB, comme prévu par le FMI. Pendant ce temps, les déficits budgétaires du gouvernement ont atteint de nouveaux sommets, environ 7 %.

La réponse gouvernementale à la récession

Le gouvernement grec a tenté de lutter contre la crise économique ... Poursuivre la lecture

Par Yves Montenay.

Le quasi conflit actuel oppose principalement la Grèce soutenue par la France à la Turquie pour la propriété du plateau continental autour des îles grecques. Il oppose aussi la France à la Turquie à la suite d’un incident naval entre un navire de guerre français et un navire turc qui livrait des armes à la Libye malgré l’embargo de l’OTAN.

Cela a réveillé de sanglants souvenirs millénaires que les Européens voudraient oublier. Mais le président turc met de l’huile sur le feu, autant par conviction personnelle ... Poursuivre la lecture

Par Ioannis Lixouriotis.

Avions-nous besoin de la brutalité de la récente crise de Covid-19 pour comprendre, non seulement en Grèce mais dans de nombreux pays à travers le monde, qu'il existe un grave problème de compatibilité de la réglementation du travail avec l'ère moderne de la mondialisation et de la quatrième révolution industrielle ?

En Grèce, un droit du travail rigide et inadapté

En tout état de cause, il convient de noter que cette fois l'hésitation des gouvernements des pays européens à résoudre le problème de l'insu... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles