Le Kenya se dote d’un portail open data, pas la France

Transparence de l’État, efficacité au sein du gouvernement, amélioration des services et des systèmes de mesure de satisfaction des citoyens : le Kenya dit oui, la France dit non.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
[cp_donation]

Le Kenya se dote d’un portail open data, pas la France

Publié le 14 septembre 2011
- A +

Le Kenya progresse sur le chemin de l’open data, alors que la France traîne.

Par Alex Korbel.

Comme l’indique nos amis libéraux de la Fondapol, « le gouvernement kenyan vient d’installer son portail de données ouvertes (open data), consultable ici: http://opendata.go.ke/browse. L’objectif est de faire partager les informations nationales et de rendre accessibles aux chercheurs, aux décideurs, et au grand public les principales données gouvernementales de développement, les données démographiques, les statistiques, et les niveaux des dépenses publiques. »

Comme le souligne RegardsCitoyens.org, « la France et la plupart des pays d’Europe méditerranéenne, eux, restent très conservateurs en matière de transparence des données publiques. Bien que la CADA française ait été créée en 1978 pour documenter et faciliter les procédures de tels accès, les administrations restent souvent très réticentes à la dissémination ou la réutilisation de leurs données. »

[cp_donation color="blue" margin_bottom="10"]

Les températures clémentes jusqu'à la mi-janvier et le signal-prix associé aux facturations de l'énergie ont entraîné une réduction significative de la consommation de gaz ces derniers mois.

En comparaison à janvier 2022 (du 1er au 22), la consommation de gaz sur la même période de janvier 2023 enregistre une variation de -25 % pour les industries (-22 % vs la même période de décembre 2022), de -28 % pour le grand public (-26 % vs décembre 2022) et -49 % pour la production d'électricité par gaz (-61 % vs décembre 2022). Pour comparaiso... Poursuivre la lecture

Par Gabriel Robin.

 

Il arrive parfois que la Cour nationale du droit d’asile ait à traiter des affaires géopolitiquement plus sensibles que le tout-venant. C’est notamment le cas du milliardaire Moukhtar Abliazov, recherché notamment par les justices britannique et kazakhe. La juridiction administrative traite des demandeurs d’asile qui ont vu leurs dossiers refusés par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA).

Alors que le président de la République du Kazakhstan s’apprête à rendre visite à... Poursuivre la lecture

Par Tommaso Vitale et Emilien Houard-Vial.

 

Si cette année Giorgia Meloni et Marine Le Pen ont concentré l’attention des commentateurs des deux côtés des Alpes, l’abstention est bien la donnée politique la plus importante qui ait émergé de ces élections. Le choix délibéré de millions de citoyens de se détourner de l’arène politique est souvent agrémenté de propos négatifs sur leur supposée irresponsabilité ou manque d’éthique. Pour autant, le registre de la culpabilité est-il le plus pertinent pour répondre au grave problè... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles