Ce que coûte la protection de l’environnement

Plus de 50% de hausse en moins de 10 ans. La crise ne frappe pas tout le monde.

Le Commissariat Général au Développement Durable vient de diffuser la nouvelle édition du rapport annuel sur l’économie de l’environnement en France. Ce rapport a pour but d’évaluer les ressources affectées par la nation française à la protection de l’environnement et à la gestion des ressources naturelles, et de décrire le financement de ces coûts.

Depuis le début des années 2000, ces dépenses ont fortement augmenté, passant de 30 à 45 milliards d’euros en 2009. Deux activités principales se dégagent de par leur poids économique (60 % du total) : la gestion et le recyclage des déchets, ainsi que le traitement des eaux usées. Du côté de la recherche et développement, les dépenses ont doublé pour atteindre 4 milliards d’euros. Les entreprises financent 38,7% des dépenses de protection de l’environnement, les ménages 26,9%, et les administrations publiques 33,8%. Le solde est financé par l’UE.

Ces activités de protection de l’environnement ont moins souffert de la crise que d’autres secteurs. Notamment, parce que de nombreuses dépenses sont liées à des obligations réglementaires avec des échéances à respecter, comme c’est le cas pour la mise aux normes des installations de traitement des eaux usées par exemple. Voici le graphique des dépenses :

—-
Sur le web