Qu’est-ce qu’un gouvernement?

Citation du dimanche

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Francesco Ferrara

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Qu’est-ce qu’un gouvernement?

Publié le 3 juillet 2011
- A +

Qu’est-ce qu’un gouvernement ? Rien de ce que certaines philosophies nébuleuses, ou ce que les velléités du socialisme et du communisme prétendent nous donner à entendre. Ce n’est pas un être à part, supérieur, détaché, différent de ce que nous sommes. C’est une fraction de nous-mêmes. En fin de compte, tout gouvernement est une minorité.

Francesco Ferrara, économiste et homme politique italien, le Frédéric Bastiat italien

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L'inflation s'est accélérée en juillet pour atteindre 6,1 % sur un an, selon l'Insee.

 

L’inflation est de retour

C’est une erreur de penser que ce que l’on appelle communément « inflation » se résume simplement à l’augmentation des prix à la consommation.

L’inflation ne doit pas se définir comme une augmentation des prix à la consommation, mais comme une augmentation de la masse monétaire. L’augmentation des prix à la consommation n’est que l’un des symptômes de l’inflation, tout comme l’est l’augme... Poursuivre la lecture

Déjà en 1978, le prix Nobel d’économie Milton Friedman alertait sur les causes de l’inflation : due aux politiques monétaires des banques centrales, celle-ci est principalement liée aux excès de création monétaire et de dépenses publiques.

Concrètement, les banques centrales créent de la monnaie ex nihilo pour financer ou racheter la dette publique des États surendettés, ou encore accorder des crédits aux banques. L’injection d’une nouvelle masse monétaire dans l’économie induit, à terme, une baisse de la rareté de la monnaie, et donc ... Poursuivre la lecture

Emmanuel Macron
2
Sauvegarder cet article

La politique du soupçon

Le gouvernant a toujours été présomptueux, par nécessité. Il faut toujours présumer de ses forces si l’on a pour ambition de réaliser l’impossible : le bien vivre ensemble. Présomptueux, mais pas impétueux, le gouvernant n’avancera que s’il est fourbi de certitudes. Son allant sera donc conditionné à la conviction qu’il administre la bonne politique, ce que l’on peut aussi appeler la tentation du bien.

 

Le fantasme du risque maitrisable

Mais le gouvernant n’est pas complètement débile non plus.

Il suffit de quelques... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles