Lente reprise au Royaume-Uni

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Lente reprise au Royaume-Uni

Publié le 23 mars 2011
- A +

La croissance économique sera faible cette année et l’an prochain au Royaume-Uni, mais le gouvernement doit poursuivre ses difficiles programmes d’assainissement budgétaire et de réforme structurelle afin de ramener l’économie sur une trajectoire viable.

Selon la dernière Étude économique de l’OCDE sur le Royaume-Uni, les réductions de dépenses vont peser sur la consommation publique, l’investissement et la croissance des revenus des ménages en 2011 et 2012, mais porteront leurs fruits sur le long terme. La réalisation contrainte d’un certain nombre de réformes essentielles permettra de lever les inquiétudes entourant la viabilité des finances publiques et contribuera à un rééquilibrage durable de l’économie du Royaume-Uni.

L’assainissement des finances devrait être ajusté pour un meilleur soutien de la croissance. La reprise économique et la création d’emplois bénéficieraient l’une comme l’autre d’une réduction moins prononcée que prévu des investissements publics. De telles réformes devraient être financées par une amélioration de l’efficacité de la taxe sur la valeur ajoutée, notamment une suppression des exemptions et un relèvement des taux réduits.

Le système de TVA du Royaume-Uni est l’un des moins efficaces de la zone OCDE, avec un taux de recouvrement effectif de moins de 60 % des recettes potentielles. Un soutien ciblé devrait être mis en place au profit des ménages modestes pour compenser les hausses de TVA. L’association de ces mesures soutiendrait la reprise, accroîtrait l’efficacité et protégerait les plus vulnérables sans compromettre l’assainissement budgétaire.

Le chômage devrait rester supérieur à ses moyennes historiques au cours des deux années à venir, tout particulièrement parmi les travailleurs peu qualifiés et les jeunes. L’étude souligne la nécessité de préserver des services de l’emploi efficaces pour aider les chômeurs à trouver un travail. De plus, des réformes de l’enseignement pourraient permettre d’améliorer les qualifications, favoriser la mobilité sociale et stimuler la croissance sur le long terme.

Des réformes de la politique en matière de logement – comme celles permettant d’accroître l’offre de terrains constructibles et de stabiliser la demande – pourraient rendre les logements plus accessibles et réduire les fortes fluctuations des prix dont souffre le marché immobilier au Royaume-Uni.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Christophe Alaux, Laura Carmouze, et Sarah Serval. Un article de The Conversation.

Qu’ils s’agissent d’entrepreneurs nomades, d’indépendants ou de salariés, la crise sanitaire et les confinements successifs redessinent la carte de l’attractivité résidentielle des territoires. Il est question ici d’un enjeu majeur pour les stratégies de marketing territorial. En effet, l’attractivité résidentielle correspond à la capacité d’un territoire d’attirer et de retenir des populations.

Les villes petites et moyennes, les territoires ... Poursuivre la lecture

Par David Camroux. Un article de The Conversation

L’alliance AUKUS, réunissant l’Australie, le Royaume-Uni et les États-Unis, a officiellement vu le jour le 22 novembre 2021, lors d’une cérémonie de signature discrète à Canberra, environ deux mois après l’annonce publique et spectaculaire de l’accord par les dirigeants des trois pays concernés.

Dans l’intervalle, une avalanche d’analyses s’est concentrée sur les aspects stratégiques et géopolitiques de cette entente pour l’Australie et les États-Unis, tendant à minimiser ses dyn... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Claude Goudron.

L’économie est un domaine trop sérieux pour la confier à des hommes politiques qui, par manque de connaissance et surtout par électoralisme sont prêts à de nombreux manquements aux fondamentaux de l’économie.

Trois choix de financement

Le premier choix de nos dirigeants est tout d’abord et par facilité celui de la fiscalité. C’est tout à fait normal à la double condition qu’elle reste équitable et surtout que soit fixée une limite tolérable, c’est-à-dire qui ne défavorise pas la pays par rapport aux autres da... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles