Quand ils sont venus chercher…

La condamnation de Zemmour ou de Dieudonné illustre bien la dégradation de la liberté d’expression en France

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand ils sont venus chercher…

Publié le 7 mars 2011
- A +

La condamnation d’Éric Zemmour, à l’instar de Dieudonné avant lui, illustre bien la dégradation de la liberté d’expression en France. Indépendamment du fond de leurs propos que chacun est libre de juger, le Parti Libéral Démocrate condamne l’intervention de plus en plus fréquente des politiques dans l’appréciation des événements du passé, ainsi que les procédures juridiques touchant historiens et penseurs. Héritage du siècle des Lumières et de la Révolution, la liberté d’expression est l’un des droits de l’Homme les plus essentiels. Ces lignes Maginot de la parole renforcent surtout la diffusion insidieuse des idées interdites. Elles nourrissent les rancoeurs et limitent le progrès qu’une société peut légitimement attendre du droit aux débats libres et ouverts. Nous demandons aussi la fin des subventions publiques octroyées aux associations qui ont fait de ces poursuites un vrai business.

(Illustration René Le Honzec)

 

En 2005 déjà, des historiens respectables ont lancé la pétition «Liberté pour l’histoire». Un historien renommé, Olivier Pétré-Grenouilleau, avait alors été poursuivi en justice par le « collectif des Antillais, Guyanais et Réunionnais » pour son travail comparatif sur l’esclavage. Limiter la liberté d’expression n’est pas seulement un enjeu scientifique, mais aussi social.

Chaque communauté a mis en avant les souffrances de ses ancêtres pour justifier de nouvelles lois mémorielles, instaurant une échelle Richter de la souffrance. La réponse électoraliste de la classe politique qui a mis en place nos lois mémorielles porte atteinte chaque jour un peu plus à la cohésion sociale en donnant une chair juridique à la notion de communautarisme ethnico-religieux. Elle dresse les communautés les unes contre les autres par une judiciarisation de leurs rapports suivant des critères électoralistes et arbitraires. Pour contribuer à stopper ce mécanisme dévastateur, nous demandons aussi la fin de toute subvention aux associations qui en vivent. Loin de faire reculer les clivages intercommunautaires et la xénophobie, ces associations ont porté gravement atteinte aux valeurs de tolérance et d’ouverture de notre pays.


La longue descente aux enfers de la liberté d'expression
envoyé par PartiLiberalDemocrate. – L'info internationale vidéo.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Alexander C. R. Hammond. Un article de HumanProgress

Voici le quarante-troisième épisode d’une série d’articles intitulée « Les Héros du progrès ». Cette rubrique est une courte présentation des héros qui ont apporté une contribution extraordinaire au bien-être de l’humanité.

Notre héros de la semaine est Didier Érasme (Desiderius Erasmus), philosophe du XVIe siècle unanimement considéré comme l’un des plus grands savants de la Renaissance nordique.

Pendant la Réforme protestante, où les persécutions religieuses étaie... Poursuivre la lecture

Eric Zemmour
0
Sauvegarder cet article

La spirale de l’échec continue pour Reconquête!, le parti nationaliste d’Éric Zemmour : après un score médiocre à la présidentielle, le premier tour des élections législatives de dimanche a confirmé son décrochage avec 4,2 % des suffrages exprimés.

🔴🎥 La réaction des militants d’Éric #Zemmour - éliminé au premier tour - lorsque Jean-Luc #Mélenchon a pris la parole hier soir.@QOfficiel pic.twitter.com/T56ZFpexHO

— Élections 2022 🗳 | #JeVote (@2022Elections) June 13, 2022

Porté par des sondages ... Poursuivre la lecture

Par Alex Gladstein. Un article de Reason

 

Le bitcoin a conquis certains des milliardaires les plus connus d'Amérique et les institutions du monde entier le considèrent comme un actif financier sérieux. Mais la hausse du prix du bitcoin n'est qu'une partie de l'histoire.

Qu'ils le sachent ou non, les personnes qui achètent des bitcoins renforcent un outil de protection des droits de l'Homme. Cette forme encore relativement nouvelle de monnaie électronique résiste à la censure, aux saisies, aux frontières, aux autoris... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles