Les sceptiques à la noyade

Emmenons les dans l’Arctique et faisons les marcher sur l’eau

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Noyades Nantes (Image libre de droits)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les sceptiques à la noyade

Publié le 21 décembre 2010
- A +

« Emmenons les dans l’arctique et faisons les marcher sur l’eau », nous disent les chanteurs verts de mer, basés à Oxford, dans leur chant de haine, donné dans un bâtiment public quelque part en Angleterre sur l’air de « what shall we do with the drunken sailor ».

Il nous ont ainsi bercés tant qu’il n’étaient pas en train de chanter des contines de noël « alternatives » pour la Campagne de Solidarité avec la Palestine.

Je pense pouvoir avouer que je ne crains pas d’y aller fort sur ce blog, mais là c’est dans une division bien supérieure. Après la rigolade réchauffiste de faire exploser des enfants, nous avons là un chœur largement féminin appelant au meurtre au cas où « les sceptiques du climat », comme elle le chantent, « ne la fermeraient pas ».

On a du mal à déterminer qui est le plus malade : ces femmes dérangées et leur réjection de la libre expression, ou les gens qui apparemment les ont autorisées à se produire en public. Quoi qu’il en soit, nos lecteurs pourraient avoir envie d’envoyer un petit email à Mike Cox, le chef de ce chœur, pour lui souhaiter un joyeux Noël.

Repris de EU Referendum avec l’aimable autorisation de Richard North.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Nombreux étaient ceux qui considéraient Elon Musk comme un parfait exemple du capitaliste de connivence surfant sur la vague du politiquement correct et ratissant large les business subventionnés. Tesla est bien plus présentée comme le fer de lance des voitures propres et électriques de demain que comme ce qu’elle est : un entreprise d’IT cotée au NASDAQ et dont les rapports annuels parlent de logiciels de conduite automatique et d’intelligence artificielle. SpaceX est bien plus prise au sérieux pour son contrat juteux de transport de fret à ... Poursuivre la lecture

Drôle de semaine, que je viens de passer. Non seulement tous les microbes de saison semblent s’être donné rendez-vous dans mon nez et ma gorge ce week-end, ce qui n’est jamais de nature à me faire voir la vie en rose, mais ils sont arrivés après deux conversations totalement déprimantes que j’avais eues successivement mercredi et jeudi sur les thèmes désormais incontournables de la chasse aux émissions de CO2 et du nécessaire encadrement de la liberté d’expression dans les démocraties.

Dans les deux cas, un dîner de plusieurs convives ... Poursuivre la lecture

Ainsi donc, et j'approuve, la FNAC a mis fin à son cafouillage initial en réintégrant dans son offre le jeu de société Antifa Le Jeu quelques heures après l'avoir retiré suite aux remarques peu amènes émises ce week-end sur Twitter par le Syndicat des Commissaires de la Police Nationale (SCPN) et un peu plus tard par le député du Rassemblement national (RN) Grégoire de Fournas.

Ce « jeu » est en vente à la Fnac. @Fnac un commentaire pour ainsi mettre en avant les antifas, qui cassent, incendient et agressent dans ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles