Même motif, même corruption

Fifa, ONU, UE, toutes les bureaucraties internationales tendent vers la corruption

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Corruption (Crédits StockMonkeys.com, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Même motif, même corruption

Publié le 6 décembre 2010
- A +

Par Daniel Hannan.

Corruption (Crédits StockMonkeys.com, licence Creative Commons)La Fifa, l’ONU, l’UE, toutes les bureaucraties internationales tendent vers la corruption.

Je reviens d’un voyage dans le coeur des tébèbres, et à mon retour, je trouve tout le le monde en train de parler d’une corruption d’un autre type, celle de la FIFA.

Le supranationalisme et le bakchich tendent tendent à aller main dans la main. Non pas parce que les comités internationaux attirent des gens mauvais mais parce que, sortis du contexte de l’Etat nation, ils tendent à ne se sentir responsables vis à vis de personne. L’UE n’est en rien différente, de ce point de vue, de la FIFA, de l’ONU, ou du comité international olympique. Elle ne s’en distingue que par sa puissance beaucoup plus grande, et par son corollaire, une capacité proportionnelle à faire du mal.

Quand une organisation devient trop grande et trop disparate, les gens qui la constituent s’en sentent déconnectés, et certains de ses officiels saisissent l’opportunité pour remplumer leurs nids. Thomas Jefferson, comme d’habitude, avait raison :

« Notre pays est trop grand pour que toutes ses affaires soient dirigées par un seul gouvernement. Les fonctionnaires et élus, à une telle distance, et si loin des yeux de leurs admininistrés, doivent nécessairement, dans de telles circonstances, être incapables d’administrer et de superviser tous les détails nécessaires à bien gouverner leurs citoyens ; et ces mêmes cironstances, en rendant la détection impossible à ces citoyens, invitera les agents public à la corruption, au pillage et au gâchis. »

Si cela est vrai d’un même peuple, où les gens sont connectés par une langue, une histoire et une culture commune, à quel point ça doit-il être encore plus le cas pour des unions multinationales gigantesques? Comme l’observait Aristote, « A la taille de l’Etat il y a une limite, comme il y a aux plantes, aux animaux et aux instruments, car aucun d’eux ne peuvent retenir leurs aptitudes naturelles quand ils sont trop grands ». L’Histoire lui a donné raison.

Repris du blog de Daniel Hannan hébergé par le Telegraph, avec l’aimable autorisation de son auteur.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • N’oublions pas non plus la tendance naturelle à faire des petits, comme à l’ONU: le GIEC (basé sur la fable du réchauffement climatique d’origine humaine), le comité chargé du «dialogue des civilisations (comprendre: le dialogue entre la civilisation occidentale et la barbarie de l’islam), l’UNRWA qui prétend accorder de faux droits imprescriptibles à de faux réfugiés faussement baptisés « palestiniens », etc. etc.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
union européenne
1
Sauvegarder cet article

Comme si souvent, l’Union européenne vient de démontrer encore une fois son manque de connexion avec la réalité et sa préférence avant tout pour la communication politique. Étant donné les circonstances actuelles dans lesquelles se trouve l’Ukraine – sa lente mais inéluctable défaite militaire et son économie en chute libre – que fait alors l’Union européenne ?

 

Un geste politique

Est-ce qu’elle fait ce qui aurait été le plus logique, le plus humain et le plus à même de limiter des victimes et des dégâts ultérieurs en Ukra... Poursuivre la lecture

La prolongation du pass sanitaire européen (appelé Certificat COVID numérique de l’UE) a été acceptée par le Parlement européen ce jeudi 23 juin avec une large majorité : 453 pour et 119 contre (avant correction des votes). Il est toutefois possible de savoir comment ont voté les députés sur ce document (pages 44 et 45). Celui-ci est riche en enseignement sur leurs positions individuelles, mais aussi sur le positionnement des partis sur la question sanitaire.

 

Le Rassemblement national, la France Insoumise et François-Xavier ... Poursuivre la lecture

Lors de leur session plénière à Strasbourg le mercredi 8 juin, les eurodéputés se prononcent sur huit des quatorze directives du paquet climatique Fit for 55, qui vise à limiter les émissions de gaz à effet de serre de l'Union européenne de 55 % d'ici 2030 dans le cadre du Green New Deal.

Dans ce deal, l’idéologie se taille la part du lion. Commission et Parlement européens sont désormais les deux principaux vecteurs de l’idéologie écologiste dans le monde — loin devant le plus zélé des États.

Ce que marquent ces directives est ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles