La bonne technologie

Ça peut vous massacrer 65 aigles royaux par an pour un seul site

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La bonne technologie

Publié le 2 décembre 2010
- A +

Certes, nos factures d’électricité sont alourdies de force et artificiellement avec ça.

Bien sûr, on ne maîtrise pas quand ça produit. Par exemple aujourd’hui, nous avons un pic, voire un record, de consommation énergétique, mais on n’a aucun moyen d’être sûr d’avoir de la production de leur part.

Soit, ça peut vous massacrer 65 aigles royaux par an pour un seul site.

Mais au moins, c’est une technologie éprouvée et qui marche bien.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Greg Elis.

Les nuisances reprochées à l'éolien sont essentiellement de deux ordres : pollution visuelle des paysages et pollution sonore de l'environnement proche. On y ajoute de temps à autre le massacre d'oiseaux ou des troubles psychologiques dus à d'immatérielles ondes.

En fait, l'insistance sur ces nuisances en cache d'autres majeures : l'éolien n'apporte rien aux réductions d'émission des gaz à effet de serre, utilise des composants polluants et coûte très cher aux contribuables.

Les arguments de madame Pompili

... Poursuivre la lecture

Par Florent Ly-Machabert, pour Action Écologie[1. Lancée fin 2020, l’association Action Écologie rassemble plus de 10 000 sympathisants. Elle a pour ambition « de défendre une écologie respectueuse des nos libertés, nos traditions et nos paysages »].

Avec près de 30 milliards d'euros dédiés à la transition écologique, l’actuel plan de relance gouvernemental fait l’objet d’un puissant mais pas irrésistible matraquage politique et médiatique en faveur des énergies dites vertes puissant.

De très nombreux faits, presque totalement p... Poursuivre la lecture

Par Michel Negynas.

Au départ, il y a plus de vingt ans, est née une fausse bonne idée : le vent est gratuit, et l’exploiter est le moyen le plus vertueux de produire de l’énergie.

Cela fait partie des rêves écologistes, sympathiques au départ, avec un brin de poésie… mais qui tournent au vinaigre en face des réalités. C’est une situation assez courante, et la réponse de l’écologisme politique est en général de se perdre dans la dissonance cognitive, c'est-à-dire de compenser par une fuite en avant idéologique ce que lui révèle... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles