Primaire à droite : qui est le plus libéral ?

Publié Par Gaspard Koenig, le dans Politique

Par Gaspard Koenig.
Un article de GenerationLibre

Les libéraux, fidèles à la logique de la séparation des pouvoirs, ne peuvent que réprouver le principe même de l’élection présidentielle, qui confère un pouvoir extravagant à la branche exécutive, et débouche sur une hyperpersonnalisation du pouvoir de type plébiscitaire.

De plus, nous ne pouvons que constater, parmi les candidats déclarés ou putatifs, l’absence de libéral orthodoxe. La classe politique française reste viscéralement dirigiste. Mais dans la mesure où GenerationLibre est voué à promouvoir une vision libérale des politiques publiques en France, il nous faut bien trier le grain de l’ivraie dans la longue liste des candidats pour 2017.

S’agissant de la charte du baromètre

Plutôt que de nous perdre dans la psychologie des uns et des autres, nous avons décidé d’analyser les programmes, et seulement les programmes, de manière aussi neutre et scientifique que possible. Nous avons sélectionné 26 thèmes classiques de campagne (de « agriculture » à « territoires » en passant par « immigration » et « écologie ») et repris les propositions les plus marquantes énoncées par les candidats sur l’ensemble des supports (médias, livres, documents de campagne, etc).

Chacune de ces propositions a ensuite été notée de 1 à 10 par un jury composé des fidèles libéraux de notre conseil d’administration : Grégoire Lucas, Olivia Pénichou, Mathieu Laine, Édouard Fillias (et Delphine Granier et moi-même). Les moyennes sont ensuite calculées automatiquement, thème par thème, puis sous forme d’un classement général. Cet exercice est évolutif : il sera complété par les candidats de toutes les autres formations politiques, et amendé à mesure que les uns et les autres affinent ou modifient leurs propositions.

Nous avons noté selon les critères d’un libéralisme à la fois économique, politique et sociétal, plaçant l’individu et ses libertés au cœur de la politique publique. Par exemple, « augmenter l’âge de la retraite » ou « baisser les dépenses » sont des mesures comptables qui n’ont en soi rien de libéral : ce qui nous importe est la possibilité laissée ou non à l’individu d’effectuer ces choix pour lui-même, et d’en assumer les conséquences. Les propositions de GenerationLibre apparaissent en regard de chaque thème.

S’agissant des primaires à droite

Voici les conclusions que nous pouvons tirer du baromètre :

  • Sur les sujets économiques, la droite a fait de notables efforts. Dans les catégories « droit du travail », « finances publiques », « fiscalité » ou « retraites », tous ou presque ont la moyenne. On note des propositions particulièrement courageuses (par exemple F. Fillon sur le droit du travail).
  • D’autres sujets laissent voir de profondes fractures, où l’on distingue jacobins et girondins : éducation (autonomie des établissements vs centralisation et autorité) ; agriculture (logique de marché vs renforcement des aides) ; logement (libéralisation vs aides à la pierre et défiscalisations) ; éducation supérieure (sélection ou non ) ; fonction publique (maintien du statut ou non).
  • Sans surprise, les sujets sociétaux (culture, sécurité, politique familiale, laïcité…) donnent des scores très médiocres, les réflexes interventionnistes refaisant surface.
  • Enfin, on voit que seuls certains candidats élaborent des positions innovantes sur les sujets de demain (indépendants, revenu universel, numérique…), où NKM se détache nettement.

S’agissant du classement final

  • La première place de NKM s’explique par la combinaison de propositions assez drastiques sur le plan économique (flat tax, droit du travail restreint aux dispositions d’ordre public), assez ouvertes sur le plan sociétal (comme la dépénalisation du cannabis), et innovantes sur le monde de demain (revenu universel, statut de l’actif).
  • François Fillon mérite bien sa deuxième place par son thatchérisme assumé sur les sujets économiques, hélas assombri par le caractère autoritaire de sa vision sociétale.

Ce classement n’est pas fini ! Il évoluera tout au long de la campagne. Montebourg ou Macron sont très attendus… La compétition est ouverte !

Découvrez le Baromètre ici

Sur le web

  1. Et Régis André ? (http://laprimaire.org)

    1. C’est la question que je me posais 🙂

    2. Mon favori !
      Mais à une chance d’être élu. Ni même de pouvoir se présenter dignement…

  2. J’aime bien votre baromètre ! Peut-on rajouter un volet « réforme structurelle »? Par thème ?
    Je sais que ce n’est pas simple à représenter, mais c’est ce dont le pays à besoin…,

  3. Dommage que NKM traite de « connards » ceux qui expriment une opinion dissidente à la doxa climato-bien pensante..

  4. Je troue scandaleusement anti démocratique et anti libéral que Génération Libre se montre si couchée face au politiquement correct.
    Car apres les candidats de la primaire de dite, annoncer que lo’on examinera les prgrammes de M.M. Macron et Montebourg, de gauche, sans annoncer que le programme de marine Le Pen le sera, témoigne de ce que les libéraux français parlent d ela iberté en boucle, mais gnorent celle de 30 % du corps électoral, que cela leur plaise ou non.
    Il existe donc qu’un seullibéralisme politiquement correct, celui qui se réclame du socialisme dirigiste de Bruxelles, et en accepte les prédicats : c’est la négation même des principe du libéralisme.
    Ce constat explique comment les libéraux français, à part dans une frange d el’opinion, ne réussissent jamais à convaincre : ils sont irrémédiablement liés, pour des raisons de connivences de pouvoir et sociologiques à un système institutionnel et poliique qui fnctionne à rebours de leurs idées, et qu’ils renforecent en lui donnant un satisfecit, pour ne pas se placer dans une vraie rupture libérale. autrement les libéraux français confondent respect des institutions et combat d’idées : ils sont une des niches du système. Ils aboient, mais ne mordent jamais. En tout cas, pas sur l’opinion.

    1. Je troue scandaleusement anti démocratique et anti libéral

      « Anti-démocratique » je ne vois pas le rapport ? Vous pouvez expliquer ?
      « Anti-libéral » non plus ? Un libéral est obligé de parler de certaines choses ?

      annoncer que lo’on examinera les prgrammes de M.M. Macron et Montebourg, de gauche, sans annoncer que le programme de marine Le Pen le sera

      Il le sera, absolument rien dans le texte ne laisse entendre le contraire.

      Il existe donc qu’un seullibéralisme politiquement correct, celui qui se réclame du socialisme dirigiste de Bruxelles, et en accepte les prédicats : c’est la négation même des principe du libéralisme.
      Ce constat explique comment les libéraux français, à part dans une frange d el’opinion, ne réussissent jamais à convaincre : ils sont irrémédiablement liés, pour des raisons de connivences de pouvoir et sociologiques à un système institutionnel et poliique qui fnctionne à rebours de leurs idées, et qu’ils renforecent en lui donnant un satisfecit, pour ne pas se placer dans une vraie rupture libérale. autrement les libéraux français confondent respect des institutions et combat d’idées : ils sont une des niches du système. Ils aboient, mais ne mordent jamais. En tout cas, pas sur l’opinion.

      Allo ? Redescendez !

    2. Tu trouves donc « scandaleusement anti démocratique et anti libéral » qu’une organisation privée ne puisse faire ce qu’elle veut ? Il va falloir commencer par revoir tes classiques, le libéralisme n’est pas la démocratie et réciproquement… les 2 peuvent cohabiter, mais sont 2 notions différentes.

      Le politiquement correct, c’est quoi ? C’est de dire ce que la masse pense et ce que les journalistes disent… ce que dit MLP très clairement, tu vantes MLP et tu parles de politiquement correct, est-ce pour se battre contre le politiquement correct qu’elle a viré son propre père pour une simple expression ? est-ce pour lutter contre le politiquement correct qu’elle a viré Chauperade pour une simple expression (5eme colonne, sachant que l’UMP n’a pas viré Estrosi pour exactement le meme propos) ? Parler de l’islam a longueur de temps, alors que de l’UMP toute entière au PS (Valls, Hollande,…) et les médias en parlent chaques jours ? Il n’y a rien de plus politiquement correct que Marine Lepen…

      Il précise qu’ils examineront ses programmes… car ils ont commencé leur campagne présidentielle… comme la primaire UMP…. MLP fait exprès d’etre en dehors du débat pour le moment, pour passer la période primaire UMP, mais pour le moment elle n’a pas encore préciser sa pensée présidentielle officiellement… (bref la victimisation habituelle du camp du bien, le camp de MLP qui dit tout haut ce que tout le monde dit tout haut et surtout la méchante presse)

      Bon et sur le fond, MLP est anti-libérale, elle le déclare a tout va, les 2 plus importants maillons du FN apres elle c’est Philippot le souverainiste communiste, et le 2eme est un transfuge du Front de Gauche… ca commence a en dire long… ensuite tu regardes son programme c’est fixation du prix du pain par l’etat (liberté de fixer ces propres prix), interdiction de manifester pour soutenir les sans-papier (liberté d’expression), arret de l’immigration (liberté de se déplacer), préférence nationale en taxant les produits étrangers (liberté de commercer), page 20 de leur programme http://www.frontnational.com/pdf/Programme.pdf scandalisé par la privatisation de France Telecom, de l’ouverture du marché de l’électricité,….

      investir massivement dans la culture par l’Etat.. (page 25). le domaine le plsu anti-libéral qui existe, la culture c’est a chacun de nous, individuellement, de la financer et de la choisir, pas a nos impots.

      page 36 et la politique familiale qui va verser un salaire a toute personne qui souhaitera élevé ses enfants au lieu de travailler…

      Bon je pourrais continuer, mais ca sert a rien, je pense que tu ne t’es meme pas pris la tete a lire leur programme, donc je t’invites a le lire et on en reparlera… c’est par ici http://www.frontnational.com/pdf/Programme.pdf

    3. « Je troue scandaleusement anti démocratique et anti libéral que Génération Libre se montre si couchée face au politiquement correct »

      En somme le type trouve anti-libéral que des privés puissent penser ce qu’ils veulent et le disent. C’est assez extraordinaire quand même. Il est collector celui-ci.

      Dis-voir coco, j’organise un dîner avec des amis chaque mercredi, dans 15 jours on a une place de libre, cela te tenterait-il de venir?

    4. Les liberaux se feront une joie d’appliquer les mêmes règles à cette candidate. Votre propos constitue un procès d’intention. Après le 1er débat des primaires LR, je ne vois aucune raison de passer à la moulinette les programmes de candidats qui n’y ont, à juste titre, pas participé. Sans mentionner le fait que cette personne s’est montrée jusqu’ici d’un collectivisme, d’un socialisme et d’un etasme assumés. Mais nous verrons bien ce qu’il en et lorsqu’elle pondra son papier.

      1. Non sequitur.

        Le ne défends pas ce que dit génération libre, pas plus que je ne défends le moindre de ces candidats, ni ne prends position sur tous ces contenus.
        Tu mélanges 36 choses différentes. Commence par essayer de comprendre ce que je dis, apparemment ce n’est pas le cas. Ergo, le procès d’intention c’est toi qui le fait.

        1. Puisqu’on se tutoie, allons-y. Est-ce que tu te rends compte que mon commentaire ne s’adresse pas à toi ?

  5. Après avoir lu les programmes et les écrits des divers candidats à la primaire de droite, j’étais aussi parvenu à la conclusion que NKM est la moins anti-libérale de tous. Je m’étonnais d’ailleurs hier qu’on ne parle pas d’elle dans un autre article :

    http://www.contrepoints.org/2016/10/11/268511-primaire-de-droite-faut-cartel-de-bonne-conduite

    1. J’ai entendu NKM parler de son programme, ça ne tient pas debout. Comment peut-on faire l’X sans savoir faire une addition ?

  6. NKM est en tête .. le baromètre est forcement mal étalonné
    je suis scandalisé par le mauvais point accordé au dirigisme ..le dirigisme est indispensable pour passer du socialisme au libéralisme vous croyez quand même pas que les 5 millions de fonctionnaires, les 600 000 politiciens , les milliers de journalistes vont perdre leurs privilèges de gaieté de cœur sans combat .

  7. Il y a une guignolade, ou une naïveté confondante, dans cet article : faire comme si on pouvait se baser uniquement sur le programme du moment de tel ou tel politicien pour en déduire quelque chose sur sa fibre libérale supposée. Car le hic, c’est que Mme Nkm a déjà un historique, comme lorsqu’elle dit pour cette primaire vouloir être la douceur, la féminité… et que tout le monde devrait se rappeler qu’elle s’était elle même présentée comme une tueuse en politique, il y a quelques années.
    De la même manière, ses déclarations antérieures montrent non seulement qu’elle est capable de dire une chose et son contraire peu après, ce qui montre toute la crédibilité de ses propos actuels, mais que c’est une dirigiste, étatiste au dernier degré, comme les autres. Un peu moins aujourd’hui dans son programme actuel, mais quel crédit accorder à cela?

    1. Je suis bien d’accord avec vous!
      Il est comique, vu de l’extérieur, de voir ce qu’on a vu ces derniers mois et de constater que le président de la république ne peut pas « être démissionné », quoiqu’il se passe, sauf démence officiellement certifiée: il s’agit donc bien d’une monarchie provisoire avec des pouvoirs tels que celui d’envoyer les troupes combattre à l’étranger, sans couverture « démocratique »!

      Évidemment, aucun candidat ne veut anticipativement s’en priver!!!

      Les élections, c’est comme un repas au restaurant: le menu (le « programme ») peut être brillant sans que la cuisine soit suave!
      Plus que jamais, les programmes n’engagent que ceux qui les gobent: quel militant socialiste de 2012 pense n’avoir aucun regret ni remord?

  8. Sauf que notre avenir dépend très largement de la politique internationale, sur laquelle NKM n’a pas les compétences ni l’expérience.
    Et c’est le domaine réservé du président de la République

  9. Si un seul de ces candidats est libéral c’est que le libéralisme a bien changé. NKM est depuis longtemps incohérente, doit-on rappeler à Génération Libre ce qu’elle pensait des HLM lors de la campagne des municipales? 😀

    Sur l’économie et la réforme de l’état, seuls Le Maire et Fillon tiennent à peu près la route (Dommage que le ticket n’aura jamais lieu) sur le reste, du dirigisme bonapartiste tendance conservateur en peau de lapin… De la bouillie et encore je ne parlerais même pas des autres candidats.

  10. #allocspourtous. quel beau reve ultime pour l’humanite.

  11. Un think tank communiste qui juge du degré de libéralisme de candidats étatistes, non merci je préfère me faire ma propre opinion.

    1. Jérémy: Un think tank communiste

      « A la solde de la botte de Moscou » ? 🙂

      Mieux que la weed: les commentaires du web….

      1. Comment qualifier des personnes exigeant de retirer l’argent des uns pour « mieux le redistribuer » aux autres?
        Il ne suffit pas de se prétendre libéral pour l’être.

        1. Jérémy: Il ne suffit pas de se prétendre libéral pour l’être.

          Et il ne suffit pas de quelques mesures qui s’ancrent dans la réalité politique de la France pour transformer des libéraux en communistes.

          Le Parti Libéral Suisse est collectiviste selon vos standards, mais quand la France sera 4eme au classement des libertés économique comme la Suisse au lieu d’être en dessous du Rwanda on reparlera de qui est libéral ou pas.

          1. Je suis tout à fait d’accord avec vous. Sauf que dans le cas présent GL n’est en rien libéral.
            Le RU n’est pas une petite mesure qui s’ancre dans la réalité française, c’est une aberration digne des pires idéologues socialistes qui achèverait la France. Cette seule mesure est suffisante pour ne pas soutenir Koenig et son pseudo groupe libéral.
            D’ailleurs le ton général de ce think tank est plus proche du socialisme que du libéralisme.

            Et petit aparté, mais depuis quand quantifie-t-on le degré de libéralisme? Il y aurait donc une échelle de valeurs? Si je suis favorable au RU comme Koenig, je suis à 10% libéral? C’est d’un ridicule et si puéril qu’on ne se douterait pas que cela sort d’un philosophe.

            1. c’est une aberration digne des pires idéologues socialistes qui achèverait la France.

              Là, je suis bien d’accord avec vous, contrairement aux suisse les français ne savent pas non plus faire un libéralisme pragmatique qui a des chances de rencontrer l’adhésion et qui peut peser sur le politique. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres.

              Et petit aparté, mais depuis quand quantifie-t-on le degré de libéralisme?

              En ce qui nous concerne, 13 octobre 2016 à 13 h 51 min.
              You get my point…

  12. @désinvolture panique, oui, mettons tous les candidats, même ceux de l’extrême dans ce baromètre ! On vera bien à quel points ils pourraient être considérés comme anti-libéraux…

    1. Avec des notes négatives ? 🙂

  13. Le test est biaisé : le revenu universel est une mesure illibérale imposant le financement public de dépenses individuelles. Une forme de vol organisé, en somme. Quant au statut de l’actif, encore une billevesée bureaucratique servant à donner du travail aux parasites qui encombrent les bureaux. Une vie, c’est un projet individuel qui réussit ou qui se transforme, ce n’est pas une assistance permanente et décourageante. Non au vote NKM, cette dame qui a affirmé que les climatosceptiques sont des connards.

  14. Tous le candidats LR à la primaire hormis celui qui a été président ont été ministre de Sarkozy et n’ont jamais été en désaccord avec lui au point de démissionner donc accorder une quelconque crédibilité aux programmes de ces tristes sires au point d’établir un classement est un non sens.
    Tous les candidats LR sont aussi « libéraux » que Sarkozy tous adeptes de la relance keynésienne et du droit d’ingérence (cf Libye) à partir des faits la note des candidats LR est facile à deviner : 0.

  15. NKM parle bien de la nouvelle économie (d’aujourd’hui, pas de demain), mais sur le front climatique elle semble dogmatique et avec sa formation X, elle a une certaine arrogance de penser qu’elle sait mieux que les autres. Visiblement, elle n’a pas réussi à convaincre les électeurs Parisiens aux dernières municipales. Et je n’ai pas l’impression qu’elle a beaucoup appris de cette défaite.
    Ensuite, il serait intéressant d’ajouter aussi Rama Yade à ce comparatif, vu qu’elle se présente aussi à la présientielle et qu’elle est soutenu par le parti libéral démocrate!

    1. Rama Yade , cette folle qui voulait remettre les retraités au travail obligatoires jusqu’à leur mort ou perte complète d’autonomie? comme au bon vieux temps du STO en 1942? Cette dame est complètement liberticide sur tous les sujets , écoutez-là donc divaguer et , réveillez-vous! au fait , c’est comique , comme le lobby de la sécurité na de cesse de vouloir retirer le permis aux personnes âgées , ceux qui habitent au village iront à pied ! il va être content , le pépé de 85 ans !
      C’est d’ailleurs quand j’ai constaté qu’elle était soutenue par le PLD que j’ai cessé d’adhérer à ce parti !
      Je constate également que sur ce site beaucoup considère les libertés individuelles uniquement sous l’angle économique ! Mais le champ des libertés individuelles est bien plus vaste que ça , l’aspect économique n’en est qu’un hyponyme ! C’est aussi la liberté de ne pas vouloir voter si la politique ne m’intéresse pas ( par ex , moi , la muscu m’intéresse , est-ce -je les oblige , moi , à pratiquer la force athlétique , ) , ne pas être obligé d’être juré d’assise alors que je n’en ai rien à faire , ne pas vouloir de mutuelle OBLIGATOIRE , ( S Royal préconisait même l’appartenance OBLIGATOIRE à un syndicat , un comble : même mo qui suis anti-syndicat , j’aurai dû en choisir un , c’est incroyable ) ! , détecteur fr fumée obligatoire , gants homologués obligatoire maintenant même pour les 49.9 ( avec ces malades de la sécurité routière , à quand le casque obligatoire pour piéton ? après tout vous pouvez chuter ! ) , prochainement casque obligatoire pour cyclistes , Interdiction DE PAYER EN CASH PLUS DE 1000 euros ( et bizarrement , alors que je m’attendais à des appels monstres de manifestations de la part des partis opposés et syndicats , pensez-vous , RIEN ! La preuve de la collusion entre eux ! bientôt suppression du cash , et personne ne dit rien , obligation de déclarer par internet ( merci pour le pauvre dont l’ordinateur va planter et qui devra économiser un an pour en racheter un ) et obligation d’avoir une imprimante et cartouches ( tout cela reste cher , je rappelle que je parle des pauvres ) car vous verrez qu’ils ne vous enverront plus d’avis d’imposition mais qu’ils vous diront de le télécharger ) , Obligation ( bravo le flicage institutionnalisé ) d’ouvrir un compte bancaire pour domicilier vos revenus grâce à ce corrompu ( diamants de Bokassa ) de Giscard , en 79 , suppressions de la liberté d’expression ( lois Pleven et Gayssot ) loi Hadopi ,et autres loopsi 1 et 2 , etc….. j’en oublie certainement ., car nous assistons depuis les années 70 à un recul incroyable des libertés individuelles . Pouvez-vous me citer ( hors les lois sur la contraception et l’avortement ) des lois depuis la fin des années 60 qui vont dans le sens de PLUS de libertés ? il n’y en a pas ! Absolument toutes , depuis les années 70 , vont dans le sens de MOINS de liberté, en fait , il ne reste des libertés individuelles et de penser qu’une peau de chagrin .
      Voilà TOUT ce pourquoi nous devrions nous battre , au lieu de ne toujours penser qu’aux libertés économiques ! Carl à , ce sont nos libertés naturelles qui sont bafouées et c’est bien plus grave que l’aspect uniquement économique !
      Les libéraux qui ne s’intéressent uniquement aux libertés individuelles QUE sous l’aspect économique sont des libéraux d’opérette , les vraies libertés de l’individu , c’est BEAUCOUP plus que ça !
      Au passage , bjr M.Koenig , redonnez-moi envie de revenir au PLD , déjà en dénonçant les divagations liberticides de R Yade . Au fait , remettre de force les séniors au travail pour la collectivité , ne serait-ce point du collectivisme? Tout ce envers quoi nous nous battons?

  16. De demander entre NKM, Fillon, Sarkozy ou Juppé (et les autres) lequel est le plus libéral, c’est comme de lister les espèces d’oiseaux actuels et de demander lequel est le plus un saurischen. Il y a certes un vague lien de parenté entre les oiseaux et ce groupe de dinosaure, mais des dizaines de millions d’années les séparent……..

    1. Selon certaines définitions, les oiseaux SONT des dinosaures.
      my 2 cents

      1. « Selon certaines définitions, les oiseaux SONT des dinosaures. »

        Faux. Ce que tu dis c’est comme de dire que les mammifères d’aujourd’hui sont des cynodontes.

        Les oiseaux descendent de certains saurischiens avec divers intermédiaires entre deux ce qui est conforme avec ce que je dis (« Il y a certes un vague lien de parenté entre les oiseaux et ce groupe de dinosaure »), mais ne sont pas des saurischiens, ce qui contredit ta proposition.

        Tes 2 cents valent pas un kopec.

  17. Étrange article dans lequel le meilleur se mêle au pire, pour finir par qualifier la plus à gauche des candidats de la droite relative comme la plus libérale. Tout d’abord, parler de politiques publiques à caractère libéral est un non sens. La seule justification qu’on puisse trouver à l’état étant de protéger la liberté de chacun (c’est la seule raison pour laquelle il est sensé détenir le monopole théorique de l’usage de la violence et le caractérise en tant qu’organisation différente de toute autre), l’état libéral n’à pas à s’occuper de politique publique. Ensuite, la positition de l’auteur en tant que partisan du revenu prétendument universel ne lui permet pas de se classer parmi les « fidèles libéraux », cette utopie étant contraire au principe libéral, pourtant réaffirmé par lui-même, de « laisser l’individu effectuer ses propres choix et d’en assumer les conséquences ». Le revenu prétendument universel est contraire à ce principe sur ses 2 versants. 1) Les contributeurs (exclus par definition) y seront obligés par un usage abusif de la violence de l’état. 2) Les bénéficiaires pourront se dispenser d’assumer les conséquences de leurs choix (celui de ne pas travailler par exemple). La baisse des dépenses publiques n’est d’emblée pas considérée comme libérale mais comptable alors qu’elle est préalable à toute tentative de libérer un tant soit peu la société française du carcan dans laquelle elle est enfermée…

Les commentaires sont fermés.