Comment la mondialisation a sauvé le monde

Publié Par Marian Tupy, le dans Sujets de société

Par Marian Tupy.
Un article de Human Progress

J’ai le grand plaisir d’annoncer un nouveau projet que nous avons développé à Human Progress, qui montre comment, d’après tous les indices de performance majeurs, la vie des gens s’est améliorée dans le monde entier au cours des 50 dernières années.

Il est nommé « Your Life in Numbers », et permet aux utilisateurs de voir comment les pays ont changé au cours de leur vie, en termes d’espérance de vie, de mortalité infantile, de revenu par personne, d’approvisionnement en nourriture par personne, d’années de scolarisation et de niveau de démocratie.

Pour les plus jeunes générations

Nos données commencent en 1960, mais nous nous attendons à ce que le site soit utilisé principalement par les générations les plus jeunes et habituées à l’outil informatique, qui ont grandi dans l’ombre de la grande récession. La morosité qui a caractérisé l’essentiel de la décennie précédente, avec une croissance faible, un chômage élevé, des déficits budgétaires des États élevés et un niveau de dette stratosphérique, doit être gardée à sa juste perspective.

L’histoire du progrès humain n’est ni linéaire ni ininterrompue – il y a toujours des retours en arrière. Malgré cela, en dépit de toutes les mauvaises nouvelles annoncées à la télévision chaque jour, la plus grande partie du monde continue de s’améliorer. Observez les changements qui ont eu lieu au cours des 50 dernières années :

  • Sur 1000 nouveaux-nés, 113 mouraient avant leur premier anniversaire. Aujourd’hui, ils ne sont seulement que 32. C’est une réduction de 72%.
  • Le revenu moyen par personne est passé de 6 000 $ à environ 16 000 $, soit une augmentation de 167%, ces chiffres étant ajustés en fonction de l’inflation et du pouvoir d’achat.
  • La longueur d’une scolarité typique était de 3,9 années. Aujourd’hui, elle est de 8,4 ans, soit une augmentation de 115%.
  • Le monde est devenu moins autoritaire, avec un niveau de démocratie passant de -0,97 à 4,23 sur une échelle de -10 à 10. C’est une amélioration de 536%.

Nous espérons qu’une meilleure compréhension de l’amélioration du sort de l’humanité rendra les jeunes plus reconnaissants envers les fondations sociales et économiques de notre société moderne : la démocratie libérale et la libre entreprise. Nous espérons également qu’ils reconnaîtront les améliorations immenses du bien-être humain dans les pays en développement.

La diminution des inégalités mondiales

En fait, une des leçons principales que nous espérons que les utilisateurs retiendrons après avoir visité et interagi avec Your Life in Numbers est que les inégalités mondiales ont diminué grâce à la croissance économique des pays en développement. Ceci étant, permettez-moi de vous expliquer comment Your Life in Numbers fonctionne : d’abord, entrez le pays et l’année de votre naissance – comme indiqué par la flèche rouge dans la capture d’écran ci-dessous.

humanprog1

La capture d’écran ci-dessous montre comment télécharger une image contenant vos résultats, qui peuvent être envoyés par mail ou insérés dans un article que vous écrivez. Notez également la seconde flèche, qui pointe sur une table contenant les valeurs absolues que nous avons utilisées pour calculer les changements sur la période de temps sélectionnée (par exemple, en 1976, l’espérance de vie moyenne en Grande-Bretagne était de 72,8 ans, contre 80,8 ans en 2015).

humanprog2

La capture d’écran ci-dessous montre comment comparer les résultats de la Grande-Bretagne avec ceux d’un autre pays (première flèche). Si vous sélectionnez un pays en développement, tel que l’Inde, vous observerez que l’Inde a fait encore mieux que la Grande-Bretagne sur de nombreux points. C’est le cas de la plupart des pays en développement, y compris en Afrique.

Historiquement, grâce à la révolution industrielle, qui a commencé en Grande-Bretagne et s’est ensuite répandue en Occident et dans ses rejetons, un écart du bien-être est apparu entre l’Occident et le reste du monde. Maintenant, grâce à l’intégration économique (mondialisation), les pays en développement tendent à grandir plus rapidement que les pays développés, réduisant ainsi les inégalités mondiales.

Encore une fois, vous pouvez télécharger votre comparaison du bien-être entre deux pays ou partager vos résultats sur les réseaux sociaux (deuxième flèche). Enfin, observez les changements dans la table des valeurs absolues, qui contient maintenant les résultats, non seulement de la Grande-Bretagne, mais aussi de l’Inde (troisième flèche).

humanprog3

J’espère que vous apprécierez votre visite de Your Life in Number et vos interactions avec les données. Peut-être même ensoleillera-t-elle votre journée.


Sur le web. Traduction Contrepoints.
Cet article a été initialement publié dans CapX.

  1. Est-il possible de telecharger les donnees pour effectuer d’autres statistiques non presentes sur ce site ?

    1. En partie. Quand tu cliques sur les noms des mesures, par exemple « life expectancy », tu arrives sur une page où tu peux demander des comparaisons sur la mesure spécifique. Là une des options s’appelle « see underlying data ». Tu cliques dessus et tu as le tableau des données. Tu peux en copier-coller le contenu dans un tableur ou un logiciel de statistiques.

  2. la mondialisation…. ça date de Mathusalem ce truc , en fait cela a toujours existé…ce qui est nouveau : les accords commerciaux gagnant gagnant .
    ce qui est encore loin d’être les cas avec les pays en « développement » qu’on espère encore longtemps en « sous-développement »..et cela fait partie des points négatifs de la ..mondialisation…points surement plus importants a connaitre que les positifs

    1. Mouif, « plus important à connaître », non justement. Les gens ont un peu trop tendance à mettre sur le dos de la mondialisation quelque chose qui n’a rien à voir.

      Les pays en développement et qui ne se développent pas à la vitesse à laquelle ils devraient se développer est quasi exclusivement imputable au fait qu’il n’y règne pas un état de droit, et que l’Etat, souvent corrompu, s’accapare toute la richesse potentielle injectée par les pays étrangers.

      La mondialisation aura justement tendance à redonner à l’information un statut de commodité, et donc à donner aux habitants d’un pays un accès facilité aux moyens de communication, permettant ainsi de s’informer et de comparer leur situation à d’autres pays qui fonctionnent mieux. La mondialisation n’a jamais eu comme vertue d’implanter l’état de droit où que ce soit.

      1. mouif…si dans ces états le chaos règne..c’est la faute des défauts de la mondialisation et de l’interventionnisme généralisé de certains états prônant..la mondialisation sans limites.. pour eux

        1. Oui, donc le problème vient bien de l’interventionnisme des Etats, qui comme à leur habitude se mêlent de ce qui ne les regardent pas et délaissent le régalien, or, pour que la mondialisation soit bénéfique pour les deux parties, il faut que le régalien (principalement la justice et la propriété privée) soit garanti chez les deux parties. S’il y a asymétrie, alors en effet la mondialisation sera plus bénéfique pour l’un que pour l’autre.

          Les « défauts de la mondialisation » ne sont donc qu’une conséquence de cet interventionnisme, pas l’inverse.

          1. « Les « défauts de la mondialisation » ne sont donc qu’une conséquence de cet interventionnisme, pas l’inverse. »
            pas vraiment ,l’interventionnisme des états est obligatoire…pour contrôler ..les multinationales hors, les multinationales contrôlent les états….comment expliquer les milliards d’amende sur la BNP et le zéro amende de la justice française ?

            1. Euh, vous êtes sur un forum libéral donc vous ne m’en voudrez de sursauter vaguement à l’idée de « l’interventionnisme est obligatoire ».

              Toutefois vous mettez bien en avant le problème de connivence entre grosses multinationales et les Etats. La solution résidant, grosso modo, dans la réduction de l’Etat à ses tâches régaliennes, et donc à la nullité de l’intérêt de telles connivences. De facto, les multinationales que l’on connait aujourd’hui auraient beaucoup plus de difficultés à développer les marchés qu’elles développent aujourd’hui par le seul ressort de la loi votée spécialement pour elles par leurs amis au sein du gouvernement.

              Bref, une fois encore la mondialisation n’a rien à voir là-dedans. Ou plutôt, la mondialisation ne fait que mondialiser les méfaits de l’étatisme. Elle n’en est donc bien pas une conséquence, mais simplement un symptôme (lorsque vous parlez de ses défauts) àmha.

              1. le libéralisme met la propriété privée au dessus de tout , seul un état peut la faire respecter et c’est dans ce sens que l’interventionnisme de l’état est obligatoire , je ne parle pas de copinage , mais de justice.
                la mondialisation..cela me donne une impression de mouvement alors que comme tu le dis ce mouvement ne concerne que l’étatisme . étatisme qu’est sensé combattre la réglementation internationale (OMC?) et les différentes alliances entre zones économiques en établissant des règles de bonne conduite

            2.  » hors, les multinationales contrôlent les états…. »

              En fait ils contrôlent les états qui leurs interdise de mettre certains de leurs produits sur le marché comme les OGM.

              D.J

              1. bel exemple que celui des OGM , intéresse toi au pouvoir de certains semenciers organisés plus en secte qu’en multinationales !les producteurs d’OGM n’ont pas besoin des états la qualité du produit suffit et ils auraient dues conquérir le monde..mais pas la vielle europe..a cause des états et de l’influence de certains sur ces états.

            3. hors, les multinationales contrôlent les états….

              La capitalisations boursières des géants mondial du Web (Google, Apple, Facebook, Amazon), n’atteint même pas le PIB d’une année de la seule France et leurs bénéfices cumulés représentent à peine le déficit d’une seule année de l’état, soit 70 milliards.

              La France claque en trop chaque année ce qu’eux gagnent mondialement dans la même période.

              Non, ils ne contrôlent pas le moins du monde les états.

    2. Ca a toujours existé: tout le monde sait que les Incas pratiquaient le commerce avec les Vikings, et les Sioux avec les Ethiopiens. Le développement des moyens de communication était inutile.

      1. c’est nul . on ne commerce qu’avec le monde que l’on connait ,la route de la soie ne date pas d’hier la compagnie des indes etc . aprés la découverte de l’amérique on a commercé avec l’amérique . aujourd’hui le commerce est mondial parce que les moyens de transports le permettent.

  3. Ok c’est scientifique, carré avec pleins de petits graphiques qui vous disent que tout va bien. Youppi
    Par contre, mesurer le sens morale de populations, leur sens du sacrifice, leur courage bref ce qui fait en partie un homme, comment elle le mesure?

    On lira Soljenitsyne sur le sujet
    http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2008/07/09/1221955_le-declin-du-courage.html

    1. Gal: de petits graphiques qui vous disent que tout va bien

      Non, ils se bornent à dire que les catastrophistes et les dépressifs ont tort et que les choses évoluent plutôt dans le bon sens dans les états de droit ouverts.

      Gal: Par contre, mesurer le sens morale de populations, leur sens du sacrifice, leur courage?

      Pourquoi une clé à molette devrait-elle aussi pouvoir souder une vis ?
      C’est un outil statistique qui mesure juste un lot de données spécifiques tangible, pas plus, pas moins.

      Si vous voulez un outil qui mesure d’autres choses, c’est parfait, mais je ne sais pas comment on mesure le courage ou le sacrifice personnellement.

  4. Il est clair que certains pays ont ete les gros gagnant de la mondialisation (allez en chine pour voir).
    Par contre si vous vous adressez a l electeur francais moyen, le bilan pour lui est moins rose:
    – Il vit plus longtemps qu en 1966 (meme si je suis pas sur que ca ait grand chose a voir avec la mondialisation)
    – en 1966 n importe qui pouvait trouver du travail, meme sans diplome. pas forcement bien paye certes mais avec la perspective de pouvoir progresser
    – en 2016, meme diplomé on offre a nos jeunes des emplois de stagiaires peu ou pas payé
    – en 1966, un ouvrier pouvait faire vivre sur son salaire sa famille. En 2016, 2 salaires sont necessaires
    – en 1966 les parents pensaient que leurs enfants auraient une meilleur vie qu eux. Qui le croit encore en 2016 ?
    – en 1966 il y avait des gens bien plus pauvre que maintenant (pas de voiture ou de machine a laver) mais il n y avait pas le consumerisme actuel qui rend les gens frustrés. Et la vie etait plus adapte si vous etiez pauvre (par ex pas de voiture mais il y avait un reseau de bus ou des epicier qui faisait des tournees)

    Il y a ensuite des choses qui n ont pas grand chose a voir avec la mondialisation:
    – en 1966 un bon eleve a l ecole pouvait esperer s elever dans la hierarchie sociale. En 2016, c est quasiment fini. Un bon eleve comprend vite qu il a interet a rentrer dans le rang sous la pression « amicale » des autres eleves
    – en 1966 10 criminels n auraient pas ose attaquer aux coktails molotov des policiers. et si ca se serait passe, la reaction aurait pas ete du bla bla et du cosmetique (vetements ignifuge). La guillotine aurait probablement vite regé definivement le probleme
    – En 1966 jamais un futur president aurait pu avoir un palmarès judiciare (juppe) ou en cours (sarkozy)

    1. Merci le socialisme…

    2. cdg: en 1966

      L’état ne mangeait que 35% du PIB, maintenant c’est 60% et 1 travailleur sur 4 est un fonctionnaire.
      Il y a deux fois plus d’élus pour pondre des lois et des décrets absurde que de policiers, gendarmes et fonctionnaire de justice chargés d’assurer l’état de droit.

      246’000 policiers et gendarmes + 77’951 fonctionnaires de justice soit 323’951 personnes chargées d’assurer le régalien contre 618’000 élus.

      1. @Ilmryn:

        « Il y a deux fois plus d’élus pour pondre des lois et des décrets absurde que de policiers, gendarmes et fonctionnaire de justice chargés d’assurer l’état de droit.

        246’000 policiers et gendarmes + 77’951 fonctionnaires de justice soit 323’951 personnes chargées d’assurer le régalien contre 618’000 élus. »

        Sérieux?

        La vache……..là j’apprends quelque chose, et comme d’habitude la réalité est pire que mes cauchemars.

        1. Avec l’armée en plus on arrive à 587’301 contre 618’000 élus.

        2. Pour la prochaine fois qu’on vous embête avec « la fin des enseignants, infirmières, policiers » quand vous parlez de réduire l’état, je vous met la totale:

          Il y a 7 millions de salariés de l’état, dont 5 millions de fonctionnaires.
          http://www.observatoiredesgaspillages.com/2010/01/combien-de-fonctionnaires-en-france/

          Faisons les comptes:

          246’000 – Police et Gendarmerie
          77’951 – Justice
          263’350 – Armée
          1’052’700 – Enseignement
          1’183’000 – fonction hospitalière

          Total: 2’823’001

          À quoi diable sont occupés les AUTRES 4 MILLIONS ???

    3. En 1966 en France, on était encore loin de 1984………..

  5. Cet outil est intéressant, et la mondialisation tout le monde est pour !
    C’est le MONDIALISME qui fait mal au cul.

    1. De quoi s’agit-il ?

      1. De riches fainéants soutenant politiques, médias, émissaires lobbyistes etc. dans les pays des autres à des fins souvent ignobles.

  6. il est vrai que sans la mondialisation , le monde n’existerai plus…….un peu excessif le titre….

  7. Sympa, c’est une période où la croissance des « états providence » a été aussi la plus forte.
    Peut-être que les droits sont mieux défendus par ces mêmes états et donc la liberté d’entreprendre plus forte.
    Enfin, pour le R-U, l’espérance de vie est en train de chuter énormément dans les franges les plus pauvres de la population. Comme quoi, les agrégats macroéconomiques ne retranscrivent que bien mal les réalités individuelles.

    Rappelons le préambule de la Constitution suisse :
    « Au nom de Dieu Tout-Puissant!
    Le peuple et les cantons suisses,
    conscients de leur responsabilité envers la Création,
    résolus à renouveler leur alliance
    pour renforcer la liberté, la démocr
    atie, l’indépendance et la paix
    dans un esprit de solidarité et d’ouverture au monde,
    déterminés à vivre ensemble leurs diversités
    dans le respect de l’autre et l’équité,
    conscients des acquis communs et de leur devoir d’assumer leurs responsabilités
    envers les générations futures,
    sachant que seul est libre qui use de sa liberté et que la force de la communauté
    se mesure au bien-être du plus faible de ses membres. »

    Et nous sommes bien loin de considérer les plus faibles de nos sociétés à l’heure actuelle.

    1. A l’echelle mondiale cette croissance de l’Etat providence ? Source ?

    2. John Smith: Et nous sommes bien loin de considérer les plus faibles de nos sociétés à l’heure actuelle.

      Les dépenses sociales représentent la moitié du budget de la France (qui est no2 mondial pour les prélèvements) et ont doublé depuis les « trente glorieuses » pourtant la situation se dégrade malgré le recours massif à la carte de crédit. La méthode est mauvaise, l’argent ne va pas où il devrait et ces dépenses n’ont fait que tuer les producteurs en augmentant le problème.

      John Smith: Enfin, pour le R-U, l’espérance de vie est en train de chuter énormément dans les franges les plus pauvres

      La population née à l’étranger au RU a doublé en 14 ans et s’établit maintenant à 8,56 millions. Les trois premières nationalités sont Pologne, Inde et Pakistan. Roumanie,Bangladesh, Nigeria par exemple sont aussi bien représentés.

      Ces populations font mathématiquement baisser les statistiques, il faut du temps pour que les populations deviennent prospères, souvent deux générations.
      Sans étude sociologique on ne peut rien tirer de chiffres bruts comme l’espérance de vie. Les pays les plus altruistes (comme la Suède) vont avoir une grave dégradation sans que ça nous renseigne vraiment sur la trajectoire économique et les causes.

      Cuba n’a aucun problème de dégradation: elle n’accueille personne.

  8. tout ça ne tient pas debout , la mondialisation n’est rien par rapport aux progrès technologiques , le pétrole a sauvé le monde …même pas c’est l’utilisation du pétrole qui a sauvé le monde parce que le charbon n’est pas terrible dans une automobile , la médecine a sauvé les hommes mais qui sauvera les hommes de la guerre éternelle pour s’approprier les matières premières , la mondialisation ?
    si on regarde dans le détail , la mondialisation ne profite qu’a quelques entreprises , de grosses entreprises ayant le monde comme client et organisant ainsi des monopoles . est ce que le monopole est un bon principe économique..bien sur que non , la mondialisation va détruire l’économie !

Les commentaires sont fermés.