Débat autour du Revenu universel demain !

Publié Par Contrepoints, le dans Entreprise et management
micro journalistes credits audio luci store it (licence creative commons)

micro journalistes credits audio luci store it (licence creative commons)

Malgré nos 400 milliards d’euros de dépense sociale par an, nous croisons tous les jours des gens qui ne mangent pas à leur faim. L’État ne parvient pas à garantir à chacun les moyens de survivre dans la société.

Il est urgent de repenser notre modèle social afin d’assurer à chacun un « filet de sécurité » lui permettant de vivre dignement.

Le Revenu universel consiste à donner à chacun, sans conditions, la même somme d’argent couvrant les besoins de base. Il est défendu aux quatre coins de la planète sous des formes diverses et par des courants de pensée variés.

Nous en débattrons avec des chercheurs, des entrepreneurs et des politiques, en espérant dégager un consensus transpartisan dans la perspective des prochaines élections présidentielle et législative.

Le think-tank GenerationLibre organise avec Le Point une grande conférence sur le Revenu universel le 4 février à Paris, salle Gaveau dans le 8e arrondissement, à partir de 18 heures. Seront présents Alain Madelin (ancien ministre des Finances), Delphine Batho (ancien ministre de l’Écologie), Yan Hascoet (PDG chez Chauffeur Privé), Marc De Basquiat (économiste) et bien d’autres intervenants issus d’horizons variés. 500 personnes sont déjà inscrites à l’événement dont voici le lien d’inscription.

  1. Philippe Leménager

    Pfff ! Les libéraux ont des choses bien plus intéressantes à défendre que ce machin communiste !

    Vous vous décrédibilisez en tant que media libéral, à Contrepoints, avec ce débat !

    1. Vous dites n’importe quoi Philippe, le revenu de base est justement une idée libérale à la base, elle n’a rien à voir avec le communisme.
      Et regrouper toutes les aides/allocs/retraite serait justement bien plus efficient…

      1. Philippe Leménager

        Prendre de l’argent à tous pour en redonner un peu moins à tous, c’est du communisme.

        1. Tout à fait Philippe.
          Le Revenu Universel me parait indéfendable même dans un projet de transition. En France trop de gens vivent de la complexité administrative et fiscale.
          Approuver le RU, même pour une transition c’est un peu comme dire on va économiser les feutres dans l’administration comme transition vers une coupe drastique du budget de l’État. Cela ressemble à une réforme, ça a une odeur de réforme, mais ça a le goût d’un nano-ajustement timide.

          Je rajouterai que la théorie selon laquelle le clientélisme n’existerait plus autant avec le RU est tout sauf rationnel. Ainsi, les partis feraient de la surenchère sur le niveau de ce RU et comme en France on aime le l’argent même quand il tombe du ciel…

      2. Ce n’est pas parce que des libéraux défendent le revenu de base que c’est une bonne idée.
        Sur le principe c’est déjà une mesure non libérale, l’Etat prétend une fois de plus pouvoir intervenir dans l’économie et dans la vie de chacun. Je vois mal comment faire passer cette mesure pour libérale.
        De plus si on fait le calcul, un revenu de base de 700€/mois (montant proposé) serait plus coûteux que l’ensemble des dépenses sociales actuelles. Serait-il pour autant plus efficace? J’en doute, il suffit de côtoyer les SDF pour remarquer qu’ils ont déjà le RSA et autres aides, voire un travail, pour la majorité. Leur précarité ne serait pas « guérie ». Et puis avec 700€ personne ne pourrait se trouver un logement, donc on dépense encore plus sans arranger la situation, pire on l’aggrave car il faudra bien les payer ces 700€.
        Le think tank Génération Libre de Gaspard Koenig se dit libéral, mais ses propositions relèvent plus d’un socialisme modéré que d’un vrai libéralisme.

        1. Jeremy, vous dites un peu n’importe quoi, quand je lis Gaspard Koenig il ne parle pas de 700€ mais de 450€, le logement ne rentre pas dans l’interet de ce revenu universel, puisqu’il souhaite supprimer toutes les aides, sauf celles sur le logement (qui sont variable, car certains possèdent déja un logement, d’autres non,…)

          Après sur le fond, je pense que la proposition n’est pas du tout libérale comme dit par d’autres, cela s’apparente plus a une mesure un poil communiste en effet… mais franchement, si je veux etre très pragmatique, je pense que c’est, étrangement, une bonne piste. Et cela pour favoriser la fraternité, l’entraide, la solidarité,…. qui est toujours necessaire sur terre. Et a partir du moment ou vous devez travailler, vous n’avez pas le temps pour etre solidaire (j’exagère un peu mais c’est l’idée) … donc ce revenu universel est loin d’etre libéral, mais pour moi il y a quelque chose a fouiner la dedans.

          1. Il était question récemment par la ministre du travail (dont j’ai oublié le nom) d’un revenu universel de 700€. Le montant proposé par Gaspard koenig je vous avouerais que je ne l’ai jamais entendu ni lu. Et vouloir instaurer ce revenu sans supprimer toutes les autres aides serait une catastrophe.
            Je maintiens ce que j’ai dit, Génération Libre émane plus d’un « socialisme pragmatique » que du libéralisme.
            Le seul intérêt d’une telle mesure serait de remplacer transitoirement les différentes aides en vue de les supprimer. Le problème est que cela coûterait plus que les dépenses sociales actuelles. Donc il n’y a rien de bon dans cette proposition. De plus comment la financer sans augmenter les impôts et taxes? Cette mesure n’est pas adoptée que c’est déjà un gouffre.
            Pour la solidarité, je ne suis pas d’accord. Comme le disait Bastiat, la solidarité ne peut exister que si elle est volontaire. Dans le cas contraire il s’agit d’une spoliation. Et comment l’Etat pourrait décider qui mérite ma solidarité plus que moi-même?
            Nous avons tous les capacités d’être solidaires, que ce soit en donnant de notre temps ou argent. Le revenu universel ne résoudrait pas la précarité c’est une certitude. Une grande partie des SDF et des pauvres vivent avec le RSA ou d’autres aides, c’est-à-dire autant voire plus que les 450€ proposés donc on enrichirait virtuellement ceux qui n’ont pas d’aides actuellement, mais sans aider les pauvres.

    2. Oui critiquer l’assistanat , la redistribution en fait vous faites partis des libéraux qui critiquent mais qui ont aucune force de proposition viable et prenant compte des réalités du pays?

      1. Ben si il y aune proposition simple, remettre la sélection naturelle en marche afin de relancer une dynamique d’évolution vers un nouveau monde et de nouvelles possibilités et arrêter de vouloir sauver tout le monde. On vit pour soi, pas pour les autres et on ne demande jamais aux autres de vivre pour nous. C’est ça la vrai liberté

        1. La liberté ce n’est pas « vivre pour soit » vous dites n’importe quoi, la liberté c’est vivre comme on le sent, donc pour soit, pour les autres ou les 2 a la fois… bref la liberté.

    3. +1000 décidément, on n’en sortira pas!!! C’est quoi le prochain débat chez les libéraux? L’opportunité du goulag? La largeur des barreaux qui nous privent de nos libertés ? L’art de façonner les maillons des chaînes qui nous entravent?

  2. Avec le revenu universel on franchit un pas de plus dans l’aveu d’êchec de nos systèmes économiques ,un autre dans le nivellement des peuples ,on vise aussi l’éradication de toute autre forme de revendication

  3. Pourquoi je n’y crois pas ? du moins en France

    Parce que la France a la passion de l’égalité, des  » usines à gaz » et de la théorie.
    Le revenu universel c’est beau comme du Piketty.. en théorie pure c’est formidable ! en théorie altérée (par la réalité et les passions Françaises) ça a toutes les chances de finir en machine infernale.

    Au début c’est merveilleux, et puis les passions Françaises s’y mêlent peu à peu : Vous n y pensez pas ! On ne va pas donner 800 Euros par mois à ceux qui gagnent déjà plus de 5000 Euros ! Et puis ceux qui possède une maison de campagne quand un pauvre est à la rue ! insupportable Assurément, il faut tenir compte du patrimoine etc.
    La machine infernale est en marche…

    1. On peut dire la même chose des 3/4 des commentaires de ce site y compris vous en théorie pure ca marche en réalité c’est autre chose

  4. Le communiste te file un boulot et un salaire et tu n’as plus droit à la parole. Rien à voir avec le RBI.

    Le Revenu de Base Inconditionnel et la plus belle chose qui peut arriver à nos sociétés. Ce RBI va complètement changer notre économie et la façon de la faire fonctionner. L’homme sera au cœur de la société et non plus un outil pour le pouvoir étatique et financier actuel. De peu que l’on réussisse à financer ce revenu au travers la création monétaire (la plus belle arnaque de notre siècle) et c’est toute la planète qui est sauvée et aussi la vie de nos enfants. Il serait temps que les gens se réveillent et qu’ils sortent de leur paradigme actuel. Mais pour cela il faut comprendre dans quel système nous vivons et se documenter et se cultiver autrement que par la TV, la Radio et les Journaux populaires. Sinon il est normal que la grande majorité de la population ne voient pas plus loin que ce qu’on lui dit et qu’elle trouve normal d’être asservi au pouvoir, qui lui ne travaille pas mais vit de votre sueur.

    La Suisse l’a compris et va le voter en Juin 2016 :
    L’arnaque de la création monétaire : https://www.youtube.com/watch?v=uKkuaULKBj4
    Explication du RBI : https://www.youtube.com/watch?v=k-rqLsV1ZZU

    REVEILLEZ VOUS !

    1. Cher Taorobin, aujourd’hui je travaille beaucoup pour augmenter mes revenus et plus je les augmente, plus on me prend pour redistribuer aux autres, mais j’ai quand même l’impression d’avancer dans ma vie, alors je continue De plus, de cette manière je suis un contributeur positif au budget de l’état. Demain si on met en place le revenu universelle ou une plus grande répartition des richesses, et bien j’arrête de bosser et je vivrai au dépend des autres, je deviendrais donc un contributeur négatif. Et si tout le monde fait la même chose, le système s’effondrera. Allez-vous dans ce cas m’obliger à continuer à travailler ? Parce que je commence à être sérieusement fatigué de sortir les gens de la misère en bossant de plus en plus, et par principe je commence tout doucement à me dire que je vais me foutre moi-même dans la misère et faire un gros doigt à ceux qui vivent sur mon dos.
      Tous pour la grève

    2. La Suisse va voter, sur le principe, c’est certain. Mais il est aussi certain qu’elle va refuser clairement le RBI.

      Aucun chiffre n’est articulé dans l’initiative, mais on entend parler d’un RBI de CHF 2’500.00 par mois et par personne (sans différencier les adultes des enfants). Cela aura donc un coût, pour 8 millions d’habitants, de 20 milliards de CHF par mois (CHF 240 milliards par an !). En 2014, les dépenses publiques pour les assurances sociales se sont montées à 60 milliards CHF (http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/18/01/key/02.html). Reste 180 milliards à trouver ! Par an !

      Mais c’est cool. Pour moi, ma femme et mes 2 enfants, cela fera entre CHF 10’000.00 nets par mois, soit plus que ce que nous gagnons maintenant, mais pour un taux d’activité cumulé de 160 %. Mais sur mes revenus, je paye des impôts communaux, cantonaux, fédéraux, taxes diverses, etc ……, ce qui permet au mammouth d’aider les gens dans le besoin, de financer des écoles, une armée, des hôpitaux, …..

      Mais tout comme guduchateau ci-dessous, je penserai sérieusement à arrêter de travailler (ou en tout cas diminuer mon temps de travail. Après 30 ans d’activité, je pourrai en profiter pour faire d’autres choses. Idem pour ma femme), ce qui fera que je passerai du côté des profiteurs au lieu d’être contributeur. Serai-je le seul ? J’en doute. Et plus de monde arrêtera de travailler, moins il y aura de moyens de financer ce RBI.

      De plus, sans vouloir faire du « jeune bashing », force est de constater que bien des jeunes ne sont pas motivés à se lever le matin pour aller bosser 8h/jour pour CHF 4’000.00/mois. Combien seront-ils à n’entreprendre aucune formation et à se contenter de ces CHF 2’500.00, à se mettre en couple et faire des gamins pour augmenter le pactole ?

      Et on ne parlera pas de l’appel d’air qu’aurait une acceptation, auprès de tous les européens vu qu’il sera « offert » à toute personne résidant légalement en Suisse. Facile de se trouver un petit pied-à-terre pour profiter de cette manne.

      Ce RBI est une aberration non finançable, même en supprimant toutes les aides sociales existantes.

      1. Exactement, n’importe quel esprit sensé sait que le nombre de travailleurs diminuerait instantanément dramatiquement.
        Les gens qui croient en l’aberration du RBI raisonnent « toute chose étant égale par ailleurs ». Comme si les agents économiques n’allaient pas s’organiser en conséquence.

        Il serait temps d’arrêter la mascarade et d’arrêter de parler de cette abomination. Les personnes comme Koening qui n’ont que ce mot à la bouche feraient bien d’arrêter de se vendre comme « libéraux », on a suffisamment d’ennemis de la liberté à combattre sans que des clowns en rajoutent avec des propositions qui nous décrédibilisent.

        Assumez votre soif de collectivisme, et arrêtez de parler au nom des libéraux, chers défenseurs du RBI.

      2. La motivation pour bosser 8 h par jour, ce sera 2500 FS de RBI + 4000 FS de salaire.

        1. Si vous faites 5 gamins, chacun espacé de 2 ans (cas tout à fait plausible), vous pouvez toucher jusqu’à CHF 17’500.00/mois durant 12 ans, sans rien faire de vos journées. Et pourquoi s’arrêter à 5 ?

          En cumulé, vos enfants, jusqu’à leur 20 ans, vous auront permis d’engranger 5 millions CHF (bien plus que toute une vie de labeur). Et ceci, sans tenir compte des réévaluations régulières du RBI pour coller au « coût de la vie ».

          Vous pensez vraiment qu’une majorité sera motivée à aller bosser pour un patron ? Pas moi.

          Alors non, je pense vraiment que c’est non finançable et que cela ne va pas motiver beaucoup de monde à bosser. Par contre, cela aurait certainement quelques incidences sur le nombre de naissances.

  5. le RU est une solution simpliste qui ignore les cas particuliers (handicapes, parents isoles, difference de cout de la vie entre regions…), qui risque de detruire l’economie s’il est trop haut (stagflation assure avec hausse de la consommation et baisse des incitations a travailler), qui risque de creer de la pauvrete s’il est trop bas (l’handicape, le parent isole…), qui risque d’exacerber les tensions migratoires (message a toute l’Afrique, l’Inde, la Chine, etc: venez en France, c’est open bar)…

    Les Echos: « Depuis deux ans, le think tank libéral Génération Libre promeut la création d’un « Liber » de 450 euros par adulte, 225 euros par enfant, équilibré par une taxe unique de 23 % prélevée sur tous les revenus, y compris du capital. »

    Donc 2 adultes avec 4 enfants on leur donne 1900 euros par mois. Il devraient pouvoir sans sortir sans bosser, surtout si ils ont deja une maison a eux. Par contre, le chomeur de 60 ans que personne ne veut plus embaucher, il est mal avec ses 450 euros.

    et les retraites, on les supprime?
    et la secu, on la supprime?

    il va y avoir beaucoup de mecontents chez les vieux et les malades…

    et les impots locaux, et la TVA, on les supprime?

    Le mec qui gagne 2000 euros par mois paie 450 euros a travers la flat tax a 23%, et recupere 450 euros de RU, donc en gros il paie pas d’impot. Donc 2 tiers des francais (qui gagnent moins de 2000 par mois) seront receveurs nets, et voteront donc pour une augmentation du RU des qu’on leur posera la question.

    1. Vous pensez que les gens vont tous arrêter de travailler ! Vous imaginer une vie sans rien faire. !

      Allons soyons sérieux, il est estimer que 10 à 20 % de la population va rester sans rien faire et encore.
      Pour le financement il n’y a pas que l’état, malgré qu’il va être allégé de nombreuses administrations grâce au RBI. Il y aurait surtout la création monétaire au niveau des citoyens et non plus au niveau des banques privées. Ce qui ferait rentrer directement la monnaie dans l’économie réelle et non plus dans la spéculation comme actuellement et surtout stopperait les dettes.
      Visionnez cette vidéo le filme du RBI : https://www.youtube.com/watch?v=-cwdVDcm-Z0

      Enfin si vous êtes contant de votre situation actuelle alors surtout ne faite rien et ne tentez rien. Comme cela rien ne risque de changer.

      1. Tous? non je n’ai jamais dit ca. Mais entre travailler dans un job ingrat voire dangereux pour la santé et s’occuper de son jardin, le choix est vite fait pour certains et je les comprends. Parce que travailler sur un chantier a 55 ans c’est pas facile, rester debout toute la journee non plus, respirer les gaz d’echappement en continue non plus… c’est sur que pour ceux qui aiment leur boulot et/ou qui sont bien payes ca ira, mais combien sont-ils?

        Mais 20% de chomeur en plus ca triple le chomage, et ca fait 30% de chomeurs en tout…

        la creation monetaire diminue le pouvoir d’achat de la monnaie, donc si vous donnez 450 euros a tous via la creation monetaire, vos 450 euros ne vaudront vite plus rien. Quel interet?

        Ce discours utopiste sur le RU montre qu’il ne s’agit pas de quelque chose rationel.
        Quant a ma situation actuelle je ne vois pas ce qu’elle vient faire dans ce debat?

  6. Y a des mecs qui vous proposent de quitter un bateau qui coule pour un bateau qui brûle, sous prétexte de changement. Limpide.

  7. alors déjà le revenu universel c’est pas clair mais c’est quoi ce revenu universel de main?

  8. Encore un truc à la con pensé par des gurus qui ne doivent pas vraiment travailler pour avoir le temps de sortir de pareilles âneries.

    Question qui tue : on les pend où ces sous ? Dans ma poche ? alors c’est niet…

    Tu es né avec deux bras, deux jambes, une tête, tu as mis au monde des enfants, alors tu te remues le train et tu bosses, parce que moi, je ne vais pas bosser pour toi.

    Je réserve la solidarité aux gens qui en ont vraiment besoin, parce que la vie leur a joué de sales tours : handicapés, malades, femmes battues à la rue, etc…

    Tous les autres : au boulot !

  9. Pour ceux qui disent qu’on ne fait que critiquer sans proposer, voici une proposition qui me paraît plus juste et efficace que le revenu universel.
    Il y a aujourd’hui en France 8 millions de personne vivant sous le seuil de pauvreté.
    Une mesure efficace selon moi consisterait à supprimer toutes les aides actuelles, et les remplacer par une seule allocation d’un montant de 800€ maximum (dégressive en fonction des revenus) attribuée uniquement à ces personnes pauvres; car oui une personne touchant 4000€/mois n’a pas besoin d’allocation. Cette mesure permettrait de faire des économies beaucoup plus grande que le RU et aurait un impact direct sur la précarité (ce qui n’est pas le cas du RU).

    1. Mdr : c’est exactement la même chose.
      Cela prouve bien le manque total de compréhension de la proposition de Koenig : il y a du boulot !

      1. Ce n’est pas la même chose, Gaspard Koenig propose de donner cette allocation à tout le monde (enfants, riches, pauvres), alors que là je dis que ce serait moins mauvais de ne donner une allocation unique qu’aux plus précaires.
        Il me semble que c’est vous qui n’avez rien compris!

Les commentaires sont fermés.