Contre la censure, il n’y a que Contrepoints !

Dans un monde où la lutte contre la désinformation et le complotisme est devenue le paravent de la censure, Contrepoints maintient une fenêtre ouverte à la liberté d’expression.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
CENSURE by Dasemarcalvarez on Wikimedia Commons

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Contre la censure, il n’y a que Contrepoints !

Publié le 24 novembre 2022
- A +

Cher ami,

Depuis le lancement de sa campagne de dons, Contrepoints a récolté 20 000 euros sur sa cible de 115 000 euros. Avec cette somme, nous sommes assurés de pouvoir maintenir notre infrastructure technique, et c’est à peu près tout.

Contrepoints don

Avoir une infrastructure technique dédiée nous donne une forme d’indépendance vis-à-vis des grandes plateformes internet. Nous sommes seuls responsables de notre modération et de la ligne éditoriale de Contrepoints. Mais ce n’est pas suffisant : pour être certains de continuer à publier l’an prochain, il nous faut encore 95 000 euros afin de rémunérer les salariés et les pigistes qui travaillent pour Contrepoints.

Dans un monde où la lutte contre la désinformation et le complotisme est devenue le paravent de la censure, Contrepoints maintient une fenêtre ouverte à la liberté d’expression. Que ce soit face à des démocraties libérales en déclin, ou face aux autocraties, qui utilisent les mêmes outils, l’exercice d’une expression libérale passe par le modèle Contrepoints. C’est-à-dire une rédaction salariée, garante de la qualité et de la véracité des articles publiés et qui s’appuie sur un écosystème d’auteurs authentiquement libéraux.

À Contrepoints, notre mission consiste à nous faire le porte-voix de toutes les idées libérales et de résister à toutes les intimidations des censeurs modernes, en gardant en tête ce qui fut notre devise :

« Le nivellement par le haut ».

En donnant à Contrepoints, vous êtes sûrs de soutenir la liberté mais vous êtes également certains de soutenir la liberté d’expression.

Contrepoints don

Pour les résidents fiscaux français, les dons faits à Contrepoints sont déductibles des impôts. Pour les personnes physiques, sur 100 euros de dons, vous n’en payez que 34. Pour les personnes morales, sur 100 euros de dons, vous n’en payez que 40. Fléchez votre impôt vers ce qui vous importe !

Les reçus fiscaux seront envoyés en fin d’année.

PS : Si vous avez déjà donné cette année, ce mail ne vous est pas adressé et nous vous remercions du fond du cœur pour votre don. Si votre don a été fait en décembre, nous vous transmettrons votre reçu fiscal lors de notre clôture comptable du mois de janvier.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’Occident semble avoir accéléré son déclin dans une espèce de folie autodestructrice rarement égalée.

Les sociétés occidentales subissent les conséquences de la scandaleuse gestion de la pandémie de covid de leurs dirigeants politiques et souffrent d’une inflation des prix, auto-infligée par leurs propres sanctions contre la Russie.

C’est dans ce contexte qu’il faut lire le dernier livre de Olivier Piacentini, La Chute Finale : l’Occident survivra t-il ?.

 

Ce déclin ne date pas d'hier

Comme l’explique avec b... Poursuivre la lecture

Rapport annuel Contrepoints
3
Sauvegarder cet article
Cher lecteur,

L'association qui édite Contrepoints publie aujourd'hui son rapport annuel.

C'est l'occasion pour nous d'être transparents sur nos comptes :

La publication d'articles sur Contrepoints représente 90 % de nos dépenses ; Les dons de moins de 500 euros représentent 78 % de nos dons et la très grande majorité de nos ressources.

[caption id="attachment_444986" align="aligncenter" width="274"] Rapport annuel Contrepoints[/caption]

Les frais d'infrastructure représentent 2 % car nous n'avons pas de local !... Poursuivre la lecture

Trois bonhommes Monopoly, l'un se couvrant les yeux avec ses mais, le deuxième les oreilles et le dernier la bouche
2
Sauvegarder cet article

Un article de La Nouvelle Lettre

 

Pas enseigné, pas pratiqué, le libéralisme est caricaturé : loi de la jungle, vol organisé, égoïsme débridé, inégalités croissantes, victoire de l’avoir sur l’être, société de consommation, concurrence sauvage, obsession de la rentabilité, etc. Il est facile de réfuter ces attaques : la réalité est autre.

Il y a mieux à faire : il est temps d’appliquer les vrais principes libéraux. Pourquoi préciser les « vrais » principes ? Parce qu’il est dit beaucoup de choses ridicules et menson... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles