La liberté d’expression n’est plus gratuite

Dans le monde qui est le nôtre, la liberté d’expression n’est malheureusement plus que le fruit de l’indépendance financière. Donnez à Contrepoints pour la sauver.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 1
Source : https://unsplash.com/photos/WWtC9QUXxGk

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

La liberté d’expression n’est plus gratuite

Publié le 10 novembre 2022
- A +

Cher ami,

Une nouvelle année difficile pour la liberté est sur le point de se terminer. Les nuages s’amoncellent sur des décennies d’impérities économiques. Les élites occidentales semblent de plus en plus oublier les idées libérales les plus basiques. L’apathie gagne la population.

Face à ce sombre tableau, il est plus que jamais nécessaire de faire entendre les voix libérales.

Depuis dix ans, Contrepoints, sa rédaction, ses bénévoles et ses auteurs s’emploient à faire vivre un média authentiquement libéral. Alors que l’exercice de la liberté d’expression est constamment menacé par des institutions en roue libre, Contrepoints garde le cap d’une pensée indépendante et libérale. Mais pour survivre et rester indépendant, Contrepoints a besoin de la mobilisation de centaines de petits donateurs, qui pour beaucoup nous renouvellent leur confiance chaque année.

Dans le monde qui est le nôtre, la liberté d’expression n’est malheureusement plus que le fruit de l’indépendance financière. Pour être sûr de pouvoir publier l’année prochaine, nous avons besoin de réunir 115 000€ d’ici le 31 décembre 2022.

115 000€, c’est 0.02% des subventions à l’audio-visuel public en France, c’est 0.01% des aides publiques à la presse.

Pour les résidents fiscaux français, les dons faits à Contrepoints sont déductibles de vos impôts. Pour les personnes physiques, sur 100€ de dons, vous n’en payez que 34€. Pour les personnes morales, sur 100€ de dons, vous n’en payez que 40€. Fléchez votre impôt vers ce qui vous importe !

Les reçus fiscaux seront envoyés en fin d’année. Vous pouvez nous contacter à l’adresse admin@liberaux.org pour toute information.

PS : Si vous avez déjà donné cette année, ce message ne vous est pas adressé, et nous vous remercions du fond du cœur pour votre don.

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • Je suis tout à fait prêt à redonner à Contrepoints, mais je voudrai recevoir un reçu fiscal, ce qui n’a pas été le cas précédemment malgré plusieurs demandes.

    • Bonjour,
      Votre reçu fiscal a bien été envoyé. Malheureusement, il semble qu’il a été envoyé sur une de vos anciennes adresse mail. Il porte le numéro 667. Je vous le renvoie par e-mail.
      Cordialement,
      Le trésorier

  • Virement fait.

  • Désolé, mais l’action de Contrepoints ne me paraît plus assez constructive pour que je continue à contribuer.

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Le Salon de l’agriculture s'est ouvert à Paris le 24 février. Nous sommes dans l’attente des réponses que le gouvernement va donner aux agriculteurs, suite à la révolte qui a éclaté dans ce secteur en janvier dernier. Pour la déclencher, il a suffi d’une simple augmentation du prix du GNR, le gas-oil utilisé pour leurs exploitations, et elle a embrasé subitement toute la France.

Tous les syndicats agricoles se sont entendus pour mobiliser leurs troupes, et des quatre coins du pays, des milliers de tracteurs ont afflué vers Paris pour t... Poursuivre la lecture

Aurélien Duchêne est consultant géopolitique et défense et chroniqueur pour la chaîne LCI, et chargé d'études pour Euro Créative. Auteur de Russie : la prochaine surprise stratégique ? (2021, rééd. Librinova, 2022), il a précocement développé l’hypothèse d’une prochaine invasion de l’Ukraine par la Russie, à une période où ce risque n’était pas encore pris au sérieux dans le débat public. Grand entretien pour Contrepoints par Loup Viallet, rédacteur en chef.

 

Que représentent les pays baltes pour la Russie de Poutine ?

Aur... Poursuivre la lecture

Lors de son discours de politique générale, Gabriel Attal a annoncé deux milliards d’euros de baisses d’impôts pour les classes moyennes, financées par la solidarité nationale.

En langage courant, cela signifie payé par les riches. Les classes moyennes ne devraient pas se réjouir trop tôt : François Hollande avait déjà opéré ce type de transfert fiscal au début de son quinquennat et pour lui, être riche commençait à 4000 euros par mois. Le jeune Gabriel Attal était à cette époque membre du cabinet de Marisol Touraine. Le fruit ne tombe... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles