[PODCAST] Les leçons de Frédéric Bastiat pour notre système de santé – avec Patrick De Casanove

Épisode 27 du podcast Contrepoints avec Patrick de Casanove.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Jouer le podcast

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

[PODCAST] Les leçons de Frédéric Bastiat pour notre système de santé – avec Patrick De Casanove

Publié le 18 octobre 2022
- A +

Épisode #27

 

Patrick de Casanove est président du Cercle Frédéric Bastiat, à la tête duquel il travaille à faire connaître la pensée de cet économiste et homme politique français originaire des Landes. Dans cet entretien enregistré le 25 septembre 2022 à Saint-Paul-Lès-Dax, nous discutons de l’héritage intellectuel de Bastiat pour notre époque, en particulier dans le domaine de la santé. Né en 1959, marié, père de 4 enfants, le Dr. de Casanove a été diplômé en 1985. Médecin généraliste en cabinet libéral jusqu’en 2017, il exercera ensuite en tant que médecin coordonnateur en EHPAD, jusqu’à sa retraite en 2022. Il a été Maire d’Ondres de 1995 à 2001.

Pour écouter l’épisode d’aujourd’hui cliquez sur le lecteur ci-dessous. Si rien ne s’affiche, vous pouvez recharger cette page ou encore cliquer directement ici. 

Programme :

00:00 Introduction

01:24 Présentation de l’invité

07:42 Bastiat en politique

10:25 Pourquoi Bastiat est-il largement oublié hors des cercles libéraux ?

14:21 Un libéralisme économique fondé sur la morale

20:12 Bastiat : libertarien pragmatique ?

23:04 Bastiat prêt à faire la révolution à Bayonne ?

24:43 La Loi pervertie

28:57 Peut-on encore freiner la lente dérive vers le socialisme ?

35:22 Considérations économiques sur les soins

44:05 Le substrat technologique de la santé

49:34 Faut-il autoriser toutes les drogues en vente libre ?

55:32 L’invention de la Sécu en 1945 partait-elle d’une bonne intention ?

01:00:21 La Sécu de 2022 : entre faillite financière et surveillance généralisée

01:02:56 Sur le Covid-19 et les vaccins

01:09:22 Comment réformer le système de santé français ?

 

Aller plus loin : 

– Site web du Cercle Frédéric Bastiat

Droit naturel (notice Wikibéral)

– « La loi » (Bastiat)

– « Des salaires » (Bastiat)

Sécu : comment faire mieux (2012)

– Patrick de Casanove sur Contrepoints

Chaîne Youtube du Cercle Bastiat

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • l’oms a une définition de la santé. qui au passage interdit toute décision non arbotraire car utilisant des grandeurs non objectivement normalisables . ( additionner carottes et navets ) donc..pour quelle raison devrai je « obéir » à l’oms.
    Votre santé est votre affaire.. et ça apparait comme terrible r certaines personnes..et ce n’est pas un droit;.

    le sujet de discussion devrait toujours être qui doit payer et conduire la (ou les?) voiture balai et décider à quelles conditions certaines personnes montent dedans;

    les autres , jugés responsables, choisissent eh oui ça veut dire des gens qui refusent antibio transfusions ou autre vaccinations..
    Et oui..soigner mon cancer avec des huiles essentielles… ou homéopathie..
    Et la médecine moderne repose AUSSI sur un postulat arbitraire.. votre affectation à un groupe essentiellement arbitraire pour vous affecter avec son bénéfice risque. Pour moi c’est la raison de la nécessité absolue du consentement du malade. Et par là de l’importance de la relation de confiance malade thérapeute, la transparence et l’hooeté sont centrales. ..

  • Les commentaires sont fermés.