L’inflation va s’accélérer

6 raisons pour lesquelles l’inflation va perdurer.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Photo by Mathieu Stern on Unsplash

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’inflation va s’accélérer

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 7 juillet 2022
- A +

La dernière forte inflation remonte à 1980 où elle a atteint 13,6 %. Je m’en souviens car c’est l’année d’achat de ma première maison et le taux d’intérêt s’élevait à 18 %.

Elle a néanmoins fortement décru puisqu’elle est passée à 5,8 % en 1985 pour atteindre progressivement 0,5 % en 2020.

 

Pourquoi cette baisse régulière ?

La principale raison vient de la Chine. En effet, Alain Peyrefitte l’a très bien prophétisé lorsque en 1973 il a écrit son livre Quand la Chine s’éveillera.

Depuis les années 1990 la Chine est devenue progressivement l’usine du monde. En pratiquant des prix défiant toute concurrence elle a permis la diminution sensible et progressive de l’inflation en Occident.

Mais la vraie inflation est restée sous-jacente et maintenant que nous avons pris conscience du danger de la dépendance de notre économie à la production chinoise, nous voulons rapatrier celle-ci en France avec automatiquement une augmentation des coûts de production, donc un retour à une inflation factuelle.

 

Le retour à une inflation pérenne

Un premier constat : si elle est accentuée par la guerre de la Russie contre l’Ukraine et par ricochet contre l’Occident, l’inflation s’est accélérée avant l’invasion des troupes russes.

En effet, en janvier de cette année elle avait déjà atteint 3 % en France et plus de 5 % en Allemagne ; en février elle se situait à 3,6 %, c’est dire que son accélération était déjà en route.

Le phénomène inflationniste n’a donc aucune raison de disparaître et même si la guerre s’arrêtait elle resterait à un niveau élevé.

 

Pourquoi l’inflation va perdurer

J’ai dénombré 6 raisons pour laquelle l’inflation va persister :

  1. Nous n’entrerons pas dans le même piège avec d’autres fournisseurs à bas coût, le danger étant trop grand d’être dans la même situation qu’avec la Chine. Il faudra accepter une augmentation des prix des produits fabriqués en Europe.
  2. Indépendamment de la flambée des prix du gaz et du pétrole conséquemment aux mesures de rétorsion prises contre la Russie, ils resteront à un niveau élevé tant que nous en dépendrons pour notre besoin énergétique, d’autant plus que sa fiscalité est en hausse constante.
  3. Au niveau actuellement atteint, la population n’acceptera pas une telle chute de pouvoir d’achat et, même si ce n’est pas dans son intérêt à moyen et long terme elle réclamera des hausses substantielles de salaire qu’elle obtiendra afin d’éviter une révolte sociale. La boucle salaire/inflation se mettra donc en route avec ses effets bien connus sur une pérennisation de l’inflation.
  4. La transition écologique qui nous est annoncée indispensable ne peut être qu’inflationniste car d’un coût faramineux.
  5. Même si la production agricole est relativement moins touchée en France, avec toutes les contraintes sanitaires imposées par l’Europe le rendement sera obligatoirement plus faible et donc les prix plus élevés.
  6. Enfin, il faudra s’habituer à un prix des matières premières en forte hausse pour deux raisons : leur coût de transport ne peut qu’augmenter et si il faut réouvrir des mines abandonnées ce sera là également avec une augmentation de son prix.

 

En conclusion

Même en restant optimistes l’augmentation des coûts ne pourra que perdurer au moins quelques années.

Dans le scénario le plus optimiste une inflation d’un minimum de 5 % est à prévoir sur une durée que j’estime entre 5 et 10 ans, le temps, comme pour la voiture électrique, de faire la transition. Et en ce qui concerne la maîtrise de l’inflation, passer du monde actuel à un nouveau monde beaucoup moins globalisé.

Voir les commentaires (7)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (7)
  • Aucun mot sur la création monétaire ??

    • L’UE a fait marcher la planche a billet en immaginant que comme pour la planche a dollar ça pourrait passer en toutes impunité …. Pas de bol ça a foiré.
      La planche a billet Américaine est savonnée, L’UE va vers la faillite. Seul l’abandon du dollar par l’Inde, la Russie, la Chine etc… peut nous sauver.

  • Merci pour cet article très intéressants listant les points conjoncturels qui contribuent à l’inflation par contre l’école classique autrichienne a parfaitement montre que l’inflation au-delà des facteur périphériques est toujours lie à un excès de liquidités.
    En d’autres termes, il n’y a pas assez de biens a acheter pour la quantité de cash disponible donc des bulles se forment.

    L’inflation d’aujourd’hui n’est que le résultat de l’argent magique d’hier.

    • L’inflation à démarrer avec covid (désorganisation de la production). L’argent magique seul ne semble pas à l’origine du déclenchement de l’inflation, c’est un facteur aggravant. Il faut une étincelle pour mettre le feu aux poudres.

      • L inflation a démarré avec les faramineux plans de relance américains et européens qui ont engendré une tres grosse demande qui a buté sur le lent redémarrage de l offre qui était quasiment a l arrêt. L’argent magique est la principale cause de l inflation

  • votre article parle de la hausse des prix, pas de l’inflation qui est la baisse de la valeur de la monnaie qui est un phénomène différent et découplé du premier. L’inflation est due à la création sans contrôle de monnaie par le BCE au profit des états déficitaires : cette monnaie ne se résorbera pas pour redevenir cohérente avec la richesse produite (qui n’augmente que très peu).
    L’inflation va durer et elle se conjugue avec la hausse des prix qui n’est qu’un réajustement de l’offre par rapport à la demande.
    Cette conjugaison/conjonction va être douloureuse.

  • Cet article laisse de côté la cause principale et la seule vraie cause de l’inflation : la création monétaire débridée des banques centrales pour soutenir des états aux politiques électoralistes d’achat de voix délirantes.
    « L’inflation est partout et toujours un phénomène monétaire » Milton Friedman

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Surprise, surprise ! L’inflation - auparavant cantonnée aux produits financiers et à l’immobilier - leste maintenant le panier de la ménagère :

« On va vers des hausses qu'on n'a pas connu depuis près de 40 ans", a prévenu […] Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) […]. Notre prévision actuelle, c'est entre 7 et 10 %, de manière assez rapide", a assuré le dirigeant de la FCD, organisation professionnelle qui regroupe la plupart des enseignes de la grande distribution ».

L’origi... Poursuivre la lecture

L'inflation s'est accélérée en juillet pour atteindre 6,1 % sur un an, selon l'Insee.

 

L’inflation est de retour

C’est une erreur de penser que ce que l’on appelle communément « inflation » se résume simplement à l’augmentation des prix à la consommation.

L’inflation ne doit pas se définir comme une augmentation des prix à la consommation, mais comme une augmentation de la masse monétaire. L’augmentation des prix à la consommation n’est que l’un des symptômes de l’inflation, tout comme l’est l’augme... Poursuivre la lecture

Non, ce n’est pas le covid et la mise à l’arrêt de l’économie ou encore la guerre en Ukraine qui provoquent l’inflation actuelle dans l’Eurozone. Ce sont les politiques monétaires des banques centrales qui l’ont suscitée, au premier rang desquelles la BCE.

Pour comprendre ce qui nous arrive aujourd’hui et comment la situation va évoluer, il faut se pencher sur 5000 ans d’histoire monétaire. Toutes les bêtises ont déjà été faites par le passé et ont toujours les mêmes conséquences. La multiplication de la monnaie adossée à rien (à aucun... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles