Le programme de Valérie Pécresse est à compléter

Valérie Pécresse a été très précise sur certains de ses projets, et très vague sur d’autres.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Valérie Pécresse (Crédits : Marie-Lan Nguyen, licence CC BY 3.0), via Wikipédia.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le programme de Valérie Pécresse est à compléter

Publié le 21 décembre 2021
- A +

« Projet contre projet » a déclaré Bruno Le Maire. Il a sans doute raison. Le choix des Français en avril 2022 sera largement déterminé par leur opinion sur les projets des candidats, c’est-à-dire sur la crédibilité et la qualité de ces projets, et en particulier sur leur précision.

Valérie Pécresse a été très précise sur certains de ses projets, et très vague sur d’autres.

Le programme migratoire de Valérie Pécresse

Pour le contrôle de l’immigration, elle a tenu compte de l’avis de son directeur de campagne, Patrick Stefanini, dont la compétence dans ce domaine n’est pas contestée.

Dans son livre Ces réalités qu’on nous cache, il proposait des mesures précises, que Valérie Pécresse a inscrites à son programme :

  • quotas d’immigrés par métiers et par pays ;
  • expulsion rapide des étrangers sortant de prison et des mineurs condamnés ;
  • demandes d’asile déposées à l’étranger sinon rétention des demandeurs dans des centres fermés ;
  • pas de visas pour les citoyens de pays qui refusent de reprendre leurs compatriotes expulsés de France ;
  • cinq ans de résidence pour l’octroi de prestations sociales ;
  • AME réservée aux cas d’urgence et de contagion ;
  • contrôle des « déclarations anticipées » de nationalité à 18 ans (ce qui réduirait sensiblement le « droit du sol ») ;
  • délais de jugement réduits à six mois y compris pour tous les délits quotidiens ;
  • construction de 20 000 places de prison ;
  • plafond de 30 % de logements sociaux par quartier.

 

Elle n’a pas repris certaines propositions de Patrick Stefanini :

  • dénonciation des accords passés avec les pays du Maghreb dont les ressortissants bénéficient d’avantages injustifiés ;
  • réduction des aides aux pays qui refusent leurs citoyens expulsés de France ;
  • contrôle des mariages célébrés à l’étranger ;
  • impôt sur les transferts financiers à l’étranger ;
  • examen de français pour l’octroi de l’asile et les naturalisations ;
  • droit d’asile limité à la résidence dans une seule commune.

 

Mais elle a ajouté trois mesures importantes :

  • crime d’« intelligence avec l’ennemi » pour ceux consultant régulièrement des sites djihadistes ;
  • peines plus fortes pour les condamnés des 62 « zones de reconquête républicaine » (les zones de non-droit) ;
  • paiement par les condamnés du coût de leur incarcération.

Une partie économique à préciser

En matière économique, certains des projets de Valérie Pécresse sont précis :

 

D’autres projets mériteraient d’être précisés :

  • dégressivité des allocations chômage après six mois (de combien ?) ;
  • retraite à 65 ans (dans quels délais ?) ;
  • baisse de 200 000 des effectifs de fonctionnaires (dans quels délais et quelles administrations ?) ;
  • baisse des dépenses publiques annuelles de 45 milliards (idem) ;
  • privatisations de 15 milliards (lesquelles ? dans quels délais ?) ;
  • fin des 35 heures (suppression de la durée légale de 35 heures ? Quid des fonctionnaires ?) ;
  • baisses des impôts (lesquels ? de combien ?) ;
  • comité de la hâche de la simplification administrative (composition ? délais ? instructions ?) ;
  • taxe carbone, impossible à définir précisément, est heureusement des plus vagues.

 

La campagne électorale ne fait que commencer.

Il est normal qu’à ce stade toutes les précisions n’aient pas été données.

Elles sont donc à venir.

Voir les commentaires (11)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (11)
  • « paiement par les condamnés du cout de leur incarcération « …..ainsi en est -il au Danemark et au pays bas ;

  • Le problème du programme de Valérie P., c’est qu’elle n’a jamais fait montre d’aucun courage politique, or les défis qui attendent la France en nécessiteront énormément, raison pour laquelle ni elle, ni l’actuel locataire ne feront l’affaire.

    Typiquement:
    – il serait bien de mettre fin à l’état d’urgence permanent
    – il serait bien qu’elle reprenne la main sur l’éducation, notamment en mettant en place un chèque éducation
    – il serait bien qu’elle reprenne en main la santé, pour revenir à un système moins bureaucratisé et plus décentralisé, laissant plus de place aux initiatives locales et aux praticiens
    – il serait bien qu’elle abolisse toutes les mesures de coercition mise en place par le « tout à l’Etat, tout par l’Etat, tout pour l’Etat » actuellement en place
    – …

    Par ailleurs, et au vu de l’enveloppe laissée par ses prédécesseurs, il ne lui sera plus possible de faire de la cavalerie sur la dette, et je doute qu’elle ait le courage de dire aux créanciers étrangers d’aller se faire cuire un oeuf…elle risque donc de privilégier la tonte sur tous les comptes bancaires ainsi que l’augmentation des taxes / prélèvements / impôts pour raison escroclogique, ainsi que le non entretien / destruction des infrastructures laissées par nos aïeux (cf les divers rapports sur l’entretien des ponts ou des routes)…ce qui accélérera encore la tiers-mondisation de ce pays.

  • Deja il faut etre naif pour croire que Pecresse va tenir ses promesses. N oublions pas que cette brave dame a soutneu Fillon, puis s est raillié a Juppé qui devait etre elu president, puis est revenu vers Fillon , puis a quitté les LR en esperant un beau ministre de macron puis y est revenu pour se faire designer candidate …
    C est pas pour rien que l entourage de Fillon l avait qualifié de Pecresse-traitresse

    Sinon une partie de ses mesures sont inapplicables :
    – « crime d’« intelligence avec l’ennemi » pour ceux consultant régulièrement des sites djihadistes ; »: vous allez condamner les chercheurs ou les membres des renseignements generaux ? Comment qualifier un site de djihadiste ? c est aussi debile que de condamner quelqu un pour nazisme car il lit mein kampf. En theorie nous sommes dans une democratie et on a le droit de penser cet de lire ce qu on veut

    – paiement de l incarceration : ca doit marcher pour son collegue Gueant mais pour le delinquant de base insolvable je me demande comment elle va faire. Surtout si elle veut l’expluser ensuite. Elle va le garder jusqu a ce qu il ait payé ?

    – reduction des cotisation sociales : Sait elle que le systeme actuel est lourdement déficitaire ? On peut certes baisser les cotisations mais il faut alors annoncer les baisses de prestations qui y sont associés. Comme Pecresse fait un carton chez les retraités (d apres le journal le monde, elle a 35 % des voix dans cette categorie) elle est pas prete a tailler dans les dépenses. Je signale a tout hasard que Fillon avait lors de la primaire pensé reduire les remboursement de la secu et qu il avait abandonné l idee quand on lui a expliqué que ca allait frapper de plein fouet son electorat.

    Bref Pecresse au pouvoir c est un Chirac bis: promettre n importe quoi pour etre elu et apres on continue la politique du chien creve au fil de l eau

    • Il vaut quand même mieux faire des promesses sensées au risque qu’elles ne soient pas tenues que faire des promesses insensées et les tenir…

      -1
  • Avatar
    jbb.bichon@gmail.com
    21 décembre 2021 at 11 h 21 min

    A quoi bon se pencher sur son programme puisqu’une fois élue elle fera le contraire. Cela fait 30ans que la droite française se fait élire sur des discours de droite et met en place des politiques de gauche.

  • Et voilà, elle a planté son arbre à promesses, d’ici l’élection il sera recouvert de fleurs, puis après il deviendra un arbre mort.

  • Le projet de Macron 2017 était bien ficelé et a séduit de nombreux Français, dont ma modeste personne.
    Pourtant, il n’en a même pas appliqué le quart, à cause de la crise sanitaire nous dit-il. C’est d’ailleurs faux puisqu’il avait déjà reculé au moment des gilets jaunes et que le Covid est arrivé à point nommé pour abandonner la réforme des retraites, largement sabotée par Edouard Phillippe et sa fameuse mesure d’âge qui n’était pas prévue dans le projet initial et qui a braqué les syndicats.
    Je pense que cette élection sera très spéciale et ne se jouera pas sur des arguments économiques, certainement à tort.
    Le gaspillage d’argent public, suite à la mise à l’arrêt de notre pays depuis 2 ans a montré aux Français que nos politiques n’ont aucun crédit en matière économique.
    Si on y ajoute les aides en tout genre pour l’achat d’un vélo ou d’une voiture électrique, le remplacement de sa chaudière, le chèque culture, le chèque inflation…, on ne peut que douter de la compétence économique de nos gouvernants.
    Bien que vacciné, je ne voterai ni pour Pécresse, ni pour Macron car ils sont tous les deux d’accord pour enfermer les non vaccinés.
    Je ne suis pas le seul à penser comme ça et les candidats feraient bien de se méfier des communicants et autres sondeurs qui ne connaissent pas la France et encore moins les Français…

  • Pecresse et ce parti, n’ont aucune vision à long terme du pays de là où il se trouve et de là où ils veulent le mener. C’est comme un mauvais investisseur qui fait du stock picking sans aucune analyse de fond. De plus il n’y a personne de bien couillu dans ce parti qui n’a cessé de trahir ses électeurs et je ne vois pas pourquoi ça changerait. Ce ne sont que des Vrp de la politique et des opportuniste. De plus tant que son mari ne change pas de boutique je ne voterai pas pour elle car j’imagine que la France sera couverte d’éoliennes GE Renewable energy une fois au pouvoir..

    • J’ajoute que un programme bien détaillé comme Macron Hollande Sarkozy Chirac et Mitterrand en ont pondu signifie aucune volonté et sincérité ni grande ligne directrice d’action. Ça permet à un médiocre de se cacher derrière un tas de mesures dont le nombre est proportionnel à la médiocrité du personnage. Ces candidats programatiques sont des nuls et des besogneux médiocres à la mesure de la médiocrité des journalistes qui réclament des programmes . C’est un peu comme ces mauvais managers qui gèrent le boîtes pour plaire aux analystes financiers. Ils sont mauvais.

  • Certains arrivent encore à croire que cette apparatchik girouette a un programme ?
    Le seul candidat libéral est Zemmour, mais les vrais libéraux ont fuit à « l’extrême droite » puisqu’ils ne sont plus que très médiocrement représentés ici.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Il y a quelques temps, j’avais publié un billet portant sur la bande dessinée de l’économiste Bryan Caplan intitulée Open Borders, qui faisait l’apologie de l’immigration. Même si cette œuvre était très convainquante, certains pourraient préférer un livre plus formel sur cette question.

Ces derniers mois, j’ai lu deux livres sur le sujet de l’immigration. Le premier intitulé Wretched Refuse, par Alex Nowrasteh et Benjamin Powell (ANBP) est un ouvrage très empirique, qui épluche toute la littérature académique sur les impacts de l’immig... Poursuivre la lecture

Par Alessandro Mazzola. 

 

Giorgia Meloni, 45 ans, leader du parti d’extrême droite Fratelli d’Italia, se prépare à présider le 68e gouvernement italien depuis la Seconde Guerre mondiale, qui sera le gouvernement le plus à droite depuis Benito Mussolini.

La coalition dans laquelle sa formation tient le premier rôle a en effet obtenu près de 44 % des suffrages (plus de 26 % pour Fratelli d’Italia, 9 % pour la Lega de Matteo Salvini et 8 % pour Forza Italia de Silvio Berlusconi) aux législatives tenues ce 25 septembre.... Poursuivre la lecture

Outre la santé, l’immigration est sans doute le sujet politique le plus polémique aux États-Unis. Les deux principaux partis se renvoient constamment la balle sans apporter de solution constructive à ce problème criant.

Car n’en déplaise à la vice-présidente, à qui incombe le problème, la frontière est très poreuse. Selon les dernières estimations, deux millions de personnes pourraient avoir traversé la frontière d’ici la fin septembre. On vient même de nuit pour tenter sa chance, et depuis le Pakistan parfois.

Et ce ne sont pas... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles