La France devient un pays d’émigration

La France a perdu de son attractivité parmi les pays occidentaux et devient peu à un peu un pays d’émigration.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
travel source https://unsplash.com/photos/mSESwdMZr-A

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La France devient un pays d’émigration

Publié le 11 décembre 2021
- A +

Par Alexandre Massaux.

Le sujet de l’immigration est revenu au cœur de l’actualité française et de la campagne présidentielle. Néanmoins, l’émigration mérite une attention particulière car une partie croissante de la population française quitte le pays, principalement pour des raisons professionnelles.

Si la pandémie a impacté ces migrations, elle ne les arrêtera pas et risque juste de les transformer.

Une attractivité faible de la France comparée à ses voisins

Selon le Migration Data Portail, un outil financé par plusieurs gouvernements européens, le solde migratoire net (nombre d’immigrants entrants moins celui d’émigrants sortants) de la France est faible. En 2020, il est de 0,6. Un score identique à la Hongrie. Ces deux pays se placent derrière la République tchèque (2,5), l’Allemagne (6,6) ou le Royaume-Uni (3,9), l’Italie (2,5), l’Espagne (0,9).

De même l’Amérique du Nord reste attractive avec le Canada à 6,6 et les États-Unis à 2,9.

Ces différentes données montrent qu’en France quasiment autant de personnes partent du pays que d’immigrés n’y entrent.

Les diplômés et les actifs partent du pays

Selon les données du gouvernement, au 1er janvier 2020, plus de 1 700 000 Français étaient inscrits au registre des Français établis hors de France. Une donnée qui est très certainement sous-estimée car tous les Français en dehors de la France n’y sont pas inscrits.

Ils sont majoritairement composés d’actifs entre 25-64 ans et sont 58 % à avoir un diplôme d’enseignement supérieur. Cette population contribue à l’économie en général. De plus, les deux tiers sont à l’étranger pour plus de 10 ans. Il ne s’agit pas d’une expatriation courte ou de simples voyages étudiants. Les départs de ces Français sont la traduction d’un vrai projet personnel et professionnel pouvant être un départ définitif du pays.

Comme le montre France Diplomatie, c’est une population jeune qui émigre : « 34,67 % des inscrits ont moins de 25 ans quand 49,12 % ont entre 25 et 60 ans et 16,21 % plus de 60 ans ».

Les destinations favorites pour l’émigration depuis la France : des pays avec des opportunités économiques

Les pays comptant le plus de Français en 2020 sont dans l’ordre : la Suisse (176 000), les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Belgique et le Canada (98 000). On constate une forte prégnance des pays anglo-saxons et des pays ayant une bonne situation économique.

Ces destinations sont aussi celles qui ont un taux de migration net élevé. La clé de l’attraction réside ainsi dans un environnement économique favorable aux individus.

Toutefois, il conviendra de vérifier si la crise sanitaire et les restrictions ne vont pas modifier les destinations d’émigration. De plus, le développement du télétravail, surtout dans les métiers diplômés, va peut-être permettre une plus grande diversité de choix pour les pays d’accueil.

Voir les commentaires (26)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (26)
  • Il y a un paquet de britanniques qui doivent être dégoûtés de se faire grand-remplacer par des froggies.

  • Le grand remplacement s’achéve par endroit , la grande eviction est en marche.

  • Et l’émigration intérieure (dans le sens de démission intérieure), ça compte ?

    Je reste chez moi et je vis comme si j’étais étranger dans le pays ou inversement, dans un pays étranger ?

  • Les personnes compétentes et douées ne veulent plus travailler pour payer des gens au RSA, des aides sociales qui enferment les assujettis à la stagnation au risque de les perdre, et des fonctionnaires qui font plus de présence que de travail.
    De plus, ils savent que s’ils réussissent, L’État leur confisquera une partie importante de cette réussite. Et ils seront stigmatisés s’ils s’enrichissent par leurs talents.
    La France devient ainsi le pays des sans avenir et sans perspectives. Autant aller vers des pays qui reconnaissent la valeur des individus.
    Et ne parlons pas de l’éducation nationale 100% communiste à laquelle ils veulent que leurs enfants échappent.

    • Le champion de développé-couché en entrepreneur Baptiste Marchais a expliqué pourquoi il comptait émigrer au Texas (qu’il connaît bien) : pour la liberté en général, pour la possibilité de bien gagner sa vie sans que l’État lui pique 75% de ses revenus, pour que ses gosses aient une instruction digne de ce nom, pour la sécurité (bcp moins d’insécurité qu’en France, possibilité de se défendre en cas d’agression). Je ne me souviens plus s’il a parlé de la possibilité de se soigner correctement, mais vu l’évolution de la situation en France, il aurait tout aussi bien pu le faire.

      • Il faudra que ce rustre se civilise un peu, alors. Je doute que les Texans apprécient qu’on mette des torgnoles aux femmes.

        • Il a mis des torgnoles aux femmes ? Je ne savais pas et ne l’ai jamais lu. Vous avez une source pour cela ?

        • Bon, j’ai trouvé de quoi il s’agit. C’est tout récent, une plainte a été déposée par une militante féministe qui a reçu une baffe de la part de Marchais. Attendons le jugement…

          • Une militante féministe, oui, mais attention, pas une stupide qui réclame l’écriture inclusive ou une cinglée qui veut que les femmes puissent être pères. C’est une personne normale, ici.

        • « Bats ta femme, même si tu ne sais pas pourquoi,
          elle le sait » – Proverbe arabe –

    • +1
      Quand on voit les énormités de Parcours sup… certains très bons élèves se voient refuser leurs voeux, d’autres moins brillants y accèdent dans ce grand blougiboulga opaque.
      Tout est fait pour décourager l’investissement personnel dans ce pays

    • @JR
      Le RSA et les aides sociales c est la partie emergee de l iceberg. Le gros des ponctions c est pour payer les retraites et la securité sociale. Et il faut bien reconnaitre qu il y a un consensus pour faire payer les jeunes generations (regardez la campagne pour la presidentielle: personne ne parle de tailler dans les depenses (Z ne parle que de supprimer les alloc des etrangers qui sont un faible %, Pecresse (dont les retraités sont l electorat majeur) elle parle de faire travailler plus les jeunes pour ne pas impacter son electorat).
      Evidement quand vous avez 25 ans, vous etes peu motivé pour depenser 50 % de votre salaire pour vous loger et vous entre dire que vous avez la chance d avoir un travail alors qu ailleurs vous pourrez gagner le double

  • Il convient d’ajouter les 130 000 frontaliers français qui travaillent au Luxembourg pour gagner au moins 30% de plus qu’en France, se constituer de bonnes retraites et doubler leurs allocations familiales…tout en payant de solides impôts.
    Certains Politiques ont l’arrogance de demander au Luxembourg des « dédommagements » pour avoir formé toute cette main d’oeuvre dont profite gratuitement le Luxembourg.
    Sans l’économie luxembourgeoise, nous aurions probablement en France 100 000 chômeurs supplémentaires…
    Cela est vrai pour l’ensemble des frontaliers vers la Belgique, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie, l’Espagne, bref tous nos voisins dont la France se croit souvent tellement supérieure…
    Il faudrait au contraire dire merci car ces frontaliers ne quittent pas la France et continuent de dépenser leurs revenus chez nous…

  • Blédards in, productifs out. Le futur en marche.

  • « Toutefois il faut voir si la crise sanitaire et les restrictions ne vont pas modifier… »

    La crise sanitaire ne va pas non plus durer des lustres. Il serait temps qu’on arrête de sous-entendre le contraire. Aucune pandémie n’a jamais empêché de reprendre le cours de la vie normale. Je ne vois pad pourquoi celle du covid serait différente.

    • La peste justinienne a duré plus de 200 ans mais ils ont continué à vivre (pour ne pas mourir de faim au minimum). Un lustre c’est dix ans apparemment. La pandémie va s’arrêter probablement assez vite mais la crise sanitaire, j’en suis moins certain.

  • Échange 20 arrivants « bas de gamme » contre 1 partant « haut de gamme ». Offre avantages sociaux en tout genre financés par des impôts iniques grâce à tous ceux qui ne peuvent pas partir.

  • Les riches quittent la France.
    Ce n’est pas très grave, les pauvres du monde entier viendront
    les remplacer.

    • on parle ici pas des riches (au sens monetaire du terme) mais de gens formés. Ce qui est bien plus grave. Perdre un Nono Lagardere est pas un probleme en soi, il ne fait rien et ca se sentira uniquement sur la consommation deproduit de luxe. Par contre perdre 1 ingenieur ou un docteur est plus problematique car ce sont des gens productifs

  • Je ne sais plus qui a dit « En France on importe les bacs moins 5 et on exporte les bacs plus 5 »

    • Charles Gave.

    • Je corrige : En France on importe des bac – 8 et on exporte des bac +8. C’était le résultat d’une étude réalisée lors de la première année du mandat de capitaine pédalo. La France avait alors perdu 5000 bac + 8 en un an, en particulier dans la High Tech. Pour ma part, j’ai été sollicité par de nombreux jeunes diplômés très doués qui voulaient quitter la France pour aller s’installer aux USA.

  • Il eu été également intéressant en comparaison de donner les chiffres en % de l’émigration des pays comme la Suisse , les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, etc…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
3
Sauvegarder cet article

En France, il faut davantage d'enseignants, il faut davantage de juges, il faut davantage de policiers, il faut davantage d’informaticiens, davantage de plombiers et on pourrait allonger la liste…

Et cela pour d’excellentes raisons que nous allons rappeler, car des problèmes à résoudre sont très importants. Mais ces revendications se terminent par des demandes de moyens financiers… alors que la question n’est pas là.

Les raisons de recruter sont excellentes

Il n’y a pas assez de profs ? C’est vrai, il y a encore des classes surc... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

En France on teste aujourd’hui à tout-va. Le ministre de la Santé annonce que la barre des 12 millions de tests hebdomadaires serait très prochainement atteinte, un record dont se félicite son administration. Depuis le début de l’épidémie, six milliards d’euros d’argent public ont déjà été consacrés à ce poste de dépense qui fait la fortune des laboratoires mais dont on peut se demander à quoi il sert exactement.

Ces chiffres sont à la mesure de la trouille intense qui s’est emparée de la société française, une sainte trouille alimenté... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Comme cela a d’ailleurs été le cas assez souvent dans le passé, on se préoccupe souvent actuellement, et en particulier les politiciens, des changements éventuels à décider pour les allocations chômage et pour les retraites. Il s’agit dans les deux cas des périodes durant lesquelles des personnes cessent de travailler pendant un certain temps (chômage) ou définitivement (retraites). Les revenus qui sont gagnés au cours des périodes de travail cessent évidemment de l’être dans ces deux cas et il est donc normal que les travailleurs puissent di... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles