RTE demande aux Français de rationner leur consommation d’électricité

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

RTE demande aux Français de rationner leur consommation d’électricité

Publié le 8 janvier 2021
- A +

Par Michel Gay.

Le gestionnaire du réseau électrique (RTE) vient d’annoncer qu’il prévoit une forte hausse de la consommation d’électricité en raison de la vague de froid attendue et conseille de réduire sa consommation pour « éviter tout risque de coupure ».

Une politique énergétique ubuesque

Cette situation inimaginable il y a quelques années est le résultat délibéré d’une politique d’abandon de l’industrie électrique reposant de plus en plus sur des moyens de productions intermittentes comme l’éolien et le solaire pour remplacer des sources fiables et pilotables, notamment le nucléaire.

En période hivernale anticyclonique sans vent et avec peu de soleil le jour, les éoliennes et les panneaux photovoltaïques ne produisent pas ou peu d’électricité.

Pour une puissance installée voisine de 14 000 MW les éoliennes ont fourni parfois  moins de 1000 MW le 7 et le 8 janvier 2021, soit environ 5 %.

Cette réalité balaye toutes les contre-vérités assénées depuis des années par les promoteurs du renouvelable affirmant qu’il y aura toujours du vent quelque part grâce au « foisonnement » qui garantira la production du parc éolien français.

Madame Pompili rassure

Pour rassurer les Français, Barbara Pompili la ministre de la Transition écologique et solidaire, affirme le 19 novembre 2020 qu’un black-out (effondrement généralisé du réseau) ne se produira pas si l’hiver est « normal ». Peut-elle le garantir dans le cas où la température descendrait à -10°C ?

Elle envisageait cependant déjà des coupures de courant au moment où le redressement économique de la France devrait être fondé au contraire sur une électricité abondante, fiable et bon marché.

Cette situation critique met en évidence la fragilité de la production française d’électricité conduisant fatalement à un programme de restrictions et de rationnement.

Une folle stratégie

Cette stratégie irresponsable a été actée par la signature de la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE).

Les gouvernements ont non seulement sacrifié l’indépendance de la France et sa liberté d’action mais, en plus, l’annonce de RTE montre qu’ils mettent désormais en danger la sécurité électrique du territoire national.

Voir les commentaires (85)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (85)
  • c’est d’un pathétique…Je suis dans une région du Centre où les petites communes moyennant subsides « plantent » trois à quatre éoliennes avec sur cette année le projet d’en avoir une vingtaine….Le peu qu’il y a ne sert à rien du tout car aucun vent …La durée de vie de ces engins est d’une trentaine d’années et les cimetières des grandes pales ont encore de beaux jours « polluants » devant eux….

    https://www.usinenouvelle.com/article/et-si-on-arretait-d-enfouir-les-pales-d-eoliennes.N807845

  • vivement la fin des subventions…
    pour le reste, isolation des logements et ceux qui sont éloignés : groupe électrogène de secours.

    • il faut privatiser ce mastodonte etatique et le découper et le vendre au privé, car investir à l’international des dizaines de milliards dans des EPR qui ne fonctionnent toujours pas, dehors les énarques de cette boite. Vive la concurrence, abattre le monopole de l’etat incapable. que diable nous sommes urs un site libéral, EDF est l’antithese de la libre concurrence, reveillez vous, certains d’entre vous supportent une entreprise d’etat qui nous coute un bras depuis plusieurs decennies.
      bon je ne vais pas me faire des amis, il ya beaucoup, sur ce forum, de supporters de l’etat « providentiel »

      • Pas.forcement une bonne idée, les vautours tournent autour de sa carcasse encore fumante.

      • Privatiser ne suffira pas. Le pb c’est la réglementation qui s’applique aussi aux entreprises privées.

      • Du grand n’importe quoi, l’électricité est une ressource et service vital qu’il ne faut surtout pas abandonner au privé ou alors vous etes parti pour la payer au même prix que les ménages Allemands ou Espagnols..
        7827 vous etes hors sujet et vous ne savez pas de quoi vous parlez, s’il y a un manque de MWh à partir de cette année c’est un peu à cause de ces écolos qui ont réussi à faire fermer Fessenheim pour une raison uniquement electorale
        il faut au contraire revenir à l’avant 2005 , renationaliser l’entité EDF toutes filiales confondue (et oui EDF est devenue une SA depuis cette époque) seul gage d’une électricité fiable peu chère et suffisante pour le pays

      • 7827 en Chine deux EPR sont en exploitation depuis plus de deux ans et donnent entière satisfaction, vous parlez de ce que vous ne connaissez pas mais vous en parlez ..!!

    • Je le répète continuellement.
      Il y aura deux catégories de français.
      Ceux qui auront les moyens de se doter de leur propre source électrique, et surtout d’un bon système de conditionnement et backup…
      … Et les gueux qui n’auront que le biberon électrique aléatoire d’Etat, et apprendront doucement les plaisirs du tiers monde vers, résultat de la décroissance programmée par nos visionnaires dirigeants 🙂

  • Où en serions-nous si nous devions fermer 14 réacteurs de plus et avec l’éolien à 5 % de facteur de production comme actuellement ? https://nuclear-monitor.fr/#/mix Le retour à la bougie.

    • Aujourd’hui c’est 1% (voir site Eco2mix de RTE)!

    • Déjà la fermeture de Fessenheim pour des raisons purement idéologiques et de très basse politique politicienne ont donné le ton: ces imbéciles qui croient nous gouverner ont décidé de saboter le pays. Ils méritent la prison (non chauffée) à vie.

  • Liberté du Peuple
    8 janvier 2021 at 16 h 34 min

    Quelle misère. Où sommes-nous tombés : 1000 millards d’investissement déjà effectués dans les éoliennes, avec pour conséquence une hausse du coût de l’électricite, la nécessité de recourir à des centrales au gaz pour compenser les périodes sans vent – et donc une puissance installée quasiment non utilisée – et la fragilisation de notre industrie nucléaire obligée à des acrobaties pour piloter le réseau.

    Imaginez-vous tout ce que nous aurions pu faire de plus intelligent et plus utile avec 1000 millards ???

    • oui, les laisser aux contribuables !

    • Bah, il ne faut pas oublier qu’on n’a pas encore réussi à mettre une tranche nucléaire supplémentaire, on a même réussi en enlever et mettre en mainten1nce des centrales en plein hiver, l’état ne nous aime vraiment pas, mais adore le charbon et la lignite germanique.

      • Jerémy Lapurée
        9 janvier 2021 at 8 h 21 min

        Et encore plus les ENR (eolien et solaire) qui représentent plus en moyenne, dans le mix énergétique allemand, que le charbon et la lignite ! …

        • Mais le ENR se sont pas toujours là lorsqu’on en a besoin !

        • comme beaucoup qui n’y connaissent pas grand chose vous mélangez puissance installée et production réelle, le facteur de charge des ENRi toutes confondue dépasse péniblement 15% en moyenne annuelle avec très peu de périodes à 100% et beaucoup à 1%, c’est pas avec ces gadgets ça qu’on va alimenter un pays industrialisé, il faudra quoi qu’on en pense ou qu’en disent les écolos et autres idéologues garantir 100% de la puissance par du pilotable..hydro, nucléaire sans CO2 ou hydro et fossile avec CO2

          • Bien tenté mais raté !
            Je vous parle bien de production réelle…
            Charbon lignite : 290 TWh en 2000, 170 TWh en 2019
            ENR (éolien, solaire) : 10 TWh en 2000, 174 TWh en 2019

            • Et le prix de l’électricité a doublé! L’Allemagne compte sur la France et la Pologne pour lui en fournir quand les ENR ne produisent pas assez!

            • 2020 est une année particulière. Cela vous a-t-il échappé ? Retour en force du charbon et lignite en décembre 2020 et janvier 2021 !

  • Et quand tout le parc auto sera électrique?Tous à vélo car les voitures n’auront pas pu être chargées?

  • Laurent Lenormand
    8 janvier 2021 at 16 h 54 min

    L’Etat stratège, saison 71 épisode 65…

  • Le socialisme dans toute sa splendeur… Pénurie de ce qui est bien, overdose de ce qui est mal.

  • Il y a une vingtaine d’années la France était productrice excédentaire et exportait de l’électricité à l’Italie, l’Allemagne, si ma mémoire est bonne. J’ai vu que récemment, on en importait !

    • En dehors de l’hiver, la France exporte beaucoup et est champion mondial dans ce domaine. L’hiver nous profitons des centrales charbon et gaz de l’Allemagne qui ont tout conservé (charbon autour de 40 % de leur électricité en ce moment). https://energy-charts.info/charts/installed_power/chart.htm?l=fr&c=DE

      • L’Allemagne a réouvert des centrales à charbon pour compenser l’abandon du nucléaire. Avec tous les inconvénients qui vont avec : pollution atmosphérique (dont nous profitons quand la météo s’y met), dégâts écologiques monstrueux sur les mines de lignite à ciel ouvert. Pas vraiment un modèle à suivre.

        • Jerémy Lapurée
          9 janvier 2021 at 8 h 14 min

          Faux ! Depuis l’essor de l’éolien, et dans le même temps, cad depuis le début des années 2000, le recours au charbon et lignite a baissé de 40 % …

          • Mais le parc n’a pas été réduit et est fortement sollicité ces jours-ci !

          • «  »Jerémy Lapurée9 jan. 8h14

            Faux ! Depuis l’essor de l’éolien, et dans le même temps, cad depuis le début des années 2000, le recours au charbon et lignite a baissé de 40 % … » »
            mais c’est bien sûr et c’est pour cela qu’ils viennent de mettre en service une nouvelle tranche au charbon et que leur production de CO2 n’a pas varié d’un iota depuis les années 90

          • « Jerémy Lapurée9 jan. 8h14

            Faux ! Depuis l’essor de l’éolien, et dans le même temps, cad depuis le début des années 2000, le recours au charbon et lignite a baissé de 40 % … » »

            Mais c’est bien sûr, c’est même pour cela qu’ils viennent de mettre en service une nouvelle tranche au charbon toute neuve et que leur production de CO2 n’a pas varié d’un iota depuis les années90..

          • Bien sûr et c’est même pour cela qu’ils viennent de démarrer une tranche au charbon toute neuve et que leur production de CO2 n’a pratiquement pas varié depuis 20 ans ..

          • Cela a baissé depuis 2010. Mais ces temps-ci, cela reprend, même si le pays reste à 50% de 2010.

  • « Barbara Pompili la ministre de la Transition écologique et solidaire, affirme le 19 novembre 2020 qu’un black-out (effondrement généralisé du réseau) ne se produira pas si l’hiver est « normal » »

    Pour les écolos, un hiver « normal » est celui où la température ne descendra pas en dessous de zéro, grâce à l’horrible réchauffement climatique sans doute? Plus incohérent, tu meurs!

    • un hiver normal, cela existe autant qu’un président normal !

      • Déjà définir ce qui est normal. Par rapport à quoi? Les hivers étant aussi différents que les présidents, si l’on se cale sur leur seule caractéristique commune…… je vous laisse préciser laquelle!

  • Non seulement les ENR produisent peu mais « en même temps » on leur rachète l’électricité à prix d’or!
    On devrait arrêter de payer la surcharge « écolo » de nos factures d’électricité, au prorata de l’énergie produite par ces moulins à vents solaires.

  • Il n’y a pas besoin d’attendre un pic de conso pour constater que l’eolien est aléatoire, c’est toute l’année.
    La nuance, c’est que là les centrales fossiles excédentaires qui remplacent habituellement l’éolsolaire quand ça défaille sont ici déjà mobilisées, qu’on a stoppé Fessenheim et que plusieurs centrales nucléaires sont encore indisponibles du fait du covid (le gouvernement n’avait sans doute pas compris que l’énergie est vitale, un peu comme la bouffe et qu’il aurait fallu laisser la maintenance se faire…)
    Conlusion: alors que le mix électrique avait supporté 102MW il y a quelques années, là on est déja tendu à 87MW…

    • Pour nos clowns à roulettes, l’énergie c’est « pas essentiel ». Et quand on manque d’électricité: plus de chauffage, d’éclairage, d’industrie, de TGV, de voitures électriques, de clim, de pompe à chaleur, plus d’hôpitaux, plus rien, juste des grottes! Il va falloir creuser sérieusement! CPEF

      • SNCF nouveaux investissement Très grande Vapeur… Recrutement dans la région de Lens ON ré-ouvre les mines !
        Les Français aiment les Verts (pastèques) et ON arrête les centrales nucléaires… le problème c’est qu’il faut envisager d’acheter aux Chinois des cuisinières à charbon, d’arrêter la 4G/5G/6G, Internet pour revenir au tam-tam écolo (bidon de 200 litres de Gasoil recyclé)…

    • GW …

    • Hervé2 je suis tout à fait d’accord avec vous mais il manque 10puissance 3 à vos chiffres:
      102000 MW …87000MW ou alors 102TW 87 TW
      (la puissance des deux tranches de Fesssenheim qu’on a arrête par imposture représentent à elles seules 1800MW ..2×900)

    • L’électricité n’est peut être plus essentielle avec le gouvernement et les écolos (comme certains magasins) actuels et cessons toutes les subventions aux developpeurs de l’éolien, notre argent ne sera plus gaspillé. Pauvre France dans 20 ans, jonchée de friches industrielles avec des éoliennes à démonter. Les développeurs auront disparu du paysage. Les communes seront obligés de payer donc les habitants pour nettoyer. Merci a certains députés et Président de Com’Com qui forcent la main aux maires des petits villages (qui refusent par délibérations) mais que l’on écoute pas. Scandale !

  • Rigolo, j’ai eu droit à un arrêt de 3 h de l’electricite aujourd’hui, lot et Garonne , panne pas panne dieu seul le sait. Mais ce n’est pas la première coupure, 1min de temps en temps… Pas bon d’avoir un champs solaire dans la commune, pas mal d’anomalies sur les programmateurs liés au secteur aussi, fraquence variable ?

  • En Belgique, dernièrement, les écolos triomphaient: l’éolien avait satisfait 3/4 de la production électrique. « Vous voyez, disent-ils, que c’est possible sans le nucléaire grâce aux installations offshore en Mer du Nord ». Mais, ce jour (1 ou 2) il y avait une tempête et, donc, les éoliennes tournaient bien. Mais les jours sans vent ? Comment vont-ils approvisionner, par exemple, la foire à Liège (une kermesse géante) sans coupures de courant pour les autres ? A nouveau ils vont ignorer les études qui ont été faites. Ils ne regardent que les leurs faites par des ….. écolos.

    • PAS 3/4 de la production !!!! 3/4 de la production du nucléaire !!!!
      Ce qui fait, en gros et par temps de tempête, 35 % de la production nécessaire.

  • Ah ah ah ah ah…je rigole. C’est là que les choses sérieuses vont commencer. Très bientôt, Il ne va pas faire bon d’être étiqueté un écolo.

  • En ce moment, vendredi 21hr, les 4000 mw d’éoliennes installées en Belgique produisent… 0 mw

    https://www.elia.be/fr/donnees-de-reseau/production/donnees-de-production-eolienne

  • Quand on est gouverné par des crétins doctrinaires… Je vais consommer à fond ?????

  • s’il y avait une justice ( divine ) les écolos devraient être les seuls à se farcir les coupures d’électricité ….et sur le long terme ….ça leur ferait les pieds ;

    • Avec les compteurs dits intelligents on pourrait imaginer de couper en priorité les clients qui s’approvisionnent chez les fournisseurs verts quand il n’y a pas de vent.

  • Les français se rationnent déjà depuis des mois, ils n’ utilisent plus les remontées mécaniques des stations de ski, ils ne vont plus au restaurant, ils prennent moins le train. Et il faut encore se serrer la ceinture ? Mais virez moi cette bande de branquignols qui dirige le pays ! ?

  • Jerémy Lapurée
    9 janvier 2021 at 8 h 10 min

    Les quelques 6 % de la production d’origine ENR n’y sont pas pour grand chose.
    C’est surtout qu’on 7 réacteurs arrêtés et qu’on doit en avoir 13, sur 58, en février pour des opérations de maintenances retardées à cause des confinements…

    • On a bien 80 % de l’éolien quine répond pas.

    • Les aléas et retards dus au COVID ont été comblés la disponibilité du parc nucléaire en ce moment est quasiment identique à ce qu’elle était l’an dernier à cette époque…moins les 1800MW de Fessenheim arrêtes pour un deal électoraliste entre HO.land et les escrolos.
      Il faut savoir mais vous ne le saviez apparemment pas que sur un parc de 58 (56 maintenant) il arrive très rarement que toutes les tranches soient en production en même temps tout simplement parce qu’il faut remplacer les charges de combustible et que ça se planifie tout au long de l’année ..mais c’est planifié et contrairement aux gadgets ENR qui s’arrêtent comme bon leur semble et sans prévenir
      Oui effectivement les 6% de production d’ENR (dont les trois quarts issus d’hydraulique) ne sont pour pas grand chose parce que les ENRi (hors hydraulique) ne représentent rien et ne servent à rien mis à part perturber le réseau et engraisser quelques maquignons de l’énergie

      • Je ne sais pas qui est le plus ignorant en la matière… Les opérations de maintenance se font traditionnellement au printemps et à l’été pour bénéficier du maximum de production en hiver.
        Il est exceptionnel d’avoir 13 tranches arrêtées en hiver.
        Accuser une partie des 6 % de la production d’ENR de perturber le réseau quand on a le quasi-quart de la production nucléaire amputée est une farce qui ne trompera que les gogos !

        • Il y a confusion sur « perturber » le réseau : les EnRi perturbent le réseau quand elles fonctionnent. Ici le fait que le quasi-quart du nucléaire est amputé prive le réseau d’une énergie stable qui est bien nécessaire pour satisfaire la demande quand les EnRi ne fonctionnent pas , çàd. au moins 75% du temps.

        • Faux, J. Lapurée. Nous n’avons que 10 réacteurs à l’arrêt soit plus de 80 % de son potentiel. L’éolien culmine à qqes % de son potentiel.https://nuclear-monitor.fr/#/mix

  • On vous l’avait bien dit..

    Bien entendu 100% éolaire c’est possible, il suffit d’effacer 60% de la consommation.. et ne pas se soucier du prix..
    Il n’yaura plus jamais de black out, il y aura de méchants consommateurs qui auront ce qu’ils « méritent. »…

    Ce que je ne comprends toujours pas est la connotation positive de l’ecologisme … au prétexte que le vrai écologisme est autre chose…
    non le vrai écologisme implique de consommer moins d’energie. point.
    Etre fier de faire un geste supposé « écologique » c’est penser qu’on avance en regardant seulement les pas vers l’avant.

    SI tu t’es plaint un jour de la surconsommation, du gaspillage ..ne vient pas te plaindre!! et baisse ton chauffage..

    On a souvent prévenu que tant qu’on se gorge de mots..écologisme serait « populaire » puis viendra le moment de payer..

  • des irresponsable, le nucléaire est ce qui a de mieux pour le moment, et développé la fusion et des centrale nucléaire au thorium qui est 1000 fois moins radioactive que l’uranium.

    • « des irresponsables » -Soyons logiques ,c’est nous les irresponsables,qui nous interressons surtout au foot,aux artistes ,ect…plutot qu’aux questions essentielles.

  • Quelle aurait été la situation si l’économie n’était pas bridé par covid l’industrie est le commerce tourne au ralenti

  • Rassurez vous, le gouvernement a la solution: en plus de pousser à marche forcée vers la voiture électrique, on interdit le chauffage au gaz et au fuel, histoire d’améliorer la situation

    • Oui il faut reservez le gaz à la production d’électricité… afin qu’elle soit plus verte sans doute ! On marche sur la tête !

  • Une électricité de plus en plus chère pour une disponibilité de moins en moins assurée. Mais soyons rassurés, nous allons sauver la planète.

  • Attention les black-out font des morts…

  • Nous avons tout à craindre de nos gouvernants.
    Ils ont détérioré notre système de Santé et Paf le Covid
    ils ont abimé notre production et notre indépendance énergétique et Paf….catastrophe annoncée
    car si nous ne mourrons pas du covid nous mourrons de froid

  • Ils sont gonflés. Ils ont fermé Fessenheim, réouvert 4 centrales au charbon (drôle de méthode de lutter contre le diabolique CO2, mais typiquement français) et maintenant ils osent nous demander de nous rationner? Je vais allumer tout dans mon appart !

  • La France vient de remettre en marche 4 centrales au charbon, ce qui confirme ce que vous dites!

  • En tous cas cela explique la fermeture des restaurants !

    Imaginez ces milliers de cuistots qui enclenchent leurs pianos en même temps le soir à 18h30 par – 5°C …

    Avec les ménagères qui réchauffent les nuggets pour les marmots, ceux qui remontent le chauffage en rentrant du boulot et sauveurs de la planète qui branchent leur Zoe ?

    Pouf ! et tout le monde (pas seulement les écolobobos) allume les bougies, mangent des cornflakes et, privés de télé, sortent le monopoly …

  • Certains « fournisseurs virtuels » d’électricité prétendent fournir de l’électricité « verte ».

    YAKA délester les abonnés (grâce au formidable compteur Linky) quand on est en période de stress pour cause de panne de vent écologique.

    • La tour Eiffel est écalirée avec de l’électricité « verte ». J’espère qu’elle est éteinte en ce moment ou alors cela signifierait qu’on se f… de notre g…

      Ce que je n’ose bien sur pas imaginer.

  • Extrait de la newsletter de la SEII décembre 2020 :
    « … Sous-estimer l’intermittence rédhibitoire des énergies éolienne et solaire est le signe qu’on n’a pas perçu l’importance cruciale que représente la sécurité d’alimentation du réseau électrique. …
    … En juin 2014, Michel FORET, alors gouverneur de la province de Liège, avait invité ses collègues européens pendant trois jours pour discuter du risque qu’entraînerait un black-out électrique pour la protection civile. … Voici une liste non détaillée de certaines conséquences résultant d’une telle interruption, que ce soit à cause d’un black-out accidentel ou bien suite à un délestage découlant de l’intermittence de l’électricité d’origine éolienne et solaire :
    • Les trains sont arrêtés en pleine campagne et les métros dans les tunnels, tandis que les trams bloquent les carrefours ; les passages à niveau restent fermés. 
    • Les tunnels ne sont plus accessibles par manque de ventilation. Sur les routes, c’est le chaos, car les feux de circulation sont à l’arrêt et la police est débordée. 
    • Les écluses n’étant plus opérationnelles, le trafic fluvial est aussi paralysé.
    • Les pompes à essence ne fonctionnent plus, ni, bien entendu, les bornes de rechargement des véhicules électriques.
    • Les alarmes se déclenchent un peu partout. Les portes électriques des immeubles et portes de garage restent désespérément bloquées.
    • Des personnes sont bloquées dans les ascenseurs avec peu de possibilités de les secourir.
    • Les pompiers sont débordés, car des incendies nombreux sont occasionnés par l’usage de bougies, la population maladroite n’y étant plus habituée depuis longtemps. En plus, la pression d’eau chute partout, car les pompes indispensables à l’alimentation ne fonctionnent plus.
    • La sécurité dans les prisons devient préoccupante.
    • Si on est en saison froide, il va faire froid, car les chaudières ne fonctionnent plus.
    • Les hôpitaux disposent de groupes électrogènes, mais ils doivent fonctionner au ralenti car les réserves de carburant sont limitées.
    • Tout ce qui est numérique ne marche plus : ordinateurs, smartphones ( de toute façon, les antennes de transmission ne fonctionnent plus), payements électroniques
    ( plus d’achats possibles, ni en ligne ni même en cash dans les magasins, les caisses enregistreuses ne fonctionnant plus ). Tous les services de la protection civile sont en panne. Etc.
    • Bien entendu, l’industrie est à l’arrêt, ainsi que tous les appareils domestiques.

  • On ne peut pas « en même temps » fermer Fessenheim et continuer à produire la même quantité d’énergie.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Simone Wapler.

Le mot protéger était dans une phrase sur deux prononcées par Bruno Le Maire lors de cette interview. Après le Koikilenkoute, nous allons basculer dans le Kaparka, une variante bien plus ciblée de toutes les aides dont nous bénéficions et payées avec notre propre argent.

Parmi les nombreux plans de Bruno Le Maire pour nous protéger de tout, le plus lunaire concerne son plan de lutte contre l’inflation exposé à partir de la dixième minute.

Le Maire contre l'inflation

Après avoir enfoncé une porte ouverte... Poursuivre la lecture

Par Jean-François Moreau[1. Jean-François Moreau est ingénieur de formation, journaliste spécialisé dans les domaines des énergies, de la transition énergétique et de l’efficacité énergétique des bâtiments.].

Dans son intervention du 19 octobre 2021 sur RMC, Jean-Luc Mélenchon a brandi le spectre de la péremption supposée des réacteurs, en affirmant que « les centrales ont été construites avec une durée de vie de 40 ans », tout en insinuant qu’il était possible de les bricoler « pour les faire durer 20 ans » de plus. Une affirmation qu... Poursuivre la lecture

Quel modèle de croissance pour demain ? C'est pour répondre à cette question que Philippe Charlez sort ce mois-ci aux éditions Jacques-Marie Laffont L'utopie de la croissance verte. Les lois de la thermodynamique sociale. Philippe Charlez est ingénieur des mines (Faculté polytechnique de Mons, Belgique), docteur en physique et spécialiste de l'énergie internationalement reconnu. Il écrit pour Contrepoints, Atlantico, Valeurs actuelles et Opinion Internationale. Il est expert des questions énergétiques de l'Institut Sapiens.

Votre livre... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles