Emmanuel Macron : avant tout, une politique cohérente

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Emmanuel Macron au forum de Davos en janvier 2016 (Crédits : World Economic Forum, CC-BY-NC-SA 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Emmanuel Macron : avant tout, une politique cohérente

Publié le 30 octobre 2020
- A +

Par h16

En République du Bisounoursland, chaque jour qui passe est un nouveau défi. Heureusement, dans cette épreuve, le Chef de l’État ne se laisse pas démonter et utilise avec brio son plus grand atout : sa cohérence.

Car s’il y a bien une chose indispensable pour gouverner, c’est d’être cohérent. Et s’il y a bien une chose que les événéments passés, même récents, nous prouvent encore et encore, c’est à quel point Emmanuel Macron est d’une cohérence en béton armé. C’est du solide, taillé au cordeau, et fait pour durer.

Prenez la politique énergétique du pays : le peuple et ses politiciens ont fait le choix d’une France plus écologique, avec un air plus pur et des petits oiseaux qui gazouillent plus ferme. Ceci impose donc d’en finir, entre autres, avec les productions électriques à base de ressources non renouvelables.

Il a donc été choisi de sortir progressivement la France de l’usage de ces ressources : gaz, pétrole, charbon et bien sûr nucléaire devront être remplacés par des moulins à vent, des panneaux solaires. La cohérence imposait donc de commencer à supprimer des centrales au charbon et au pétrole.

Emanuel Macron a donc subtilement confirmé l’arrêt de la centrale nucléaire de Fessenheim.

L’automne arrivant, les températures baissent. Et là, c’est le drame : les Français (ces idiots pas assez conscientisés) augmentent donc leur consommation de chauffage et d’électricité. Heureusement, les éoliennes et les panneaux phototrucmuches relèvent brillamment le défi de fournir l’électricité qui n’est plus produite par la centrale de Fessenheim et… Ah bah non, finalement, il faut rallumer des centrales à charbon.

Manifestement, la France n’est pas capable de produire suffisamment d’électricité nucléaire, ni d’électricité éco-consciente syntonisée avec Gaïa. Alors la France crame du bon gros charbon pour compenser les non-émissions de CO2 de ses centrales nucléaires. Cohérent et malin.

Cependant, rassurez-vous : en Guyane, ce ne sera pas une centrale au charbon qui sera ouverte pour les besoins de ce département. En accord et en toute cohérence avec notre politique, il s’agira d’une centrale thermique au fioul.

Bah, qu’à cela ne tienne : développons l’éolien marin, par exemple ! La France et son gouvernement, parfaitement cohérent, choisiront donc habilement de ne surtout pas appliquer le principe de précaution pourtant inscrit dans sa Constitution, quand bien même les effets délétères de ce mode de production énergétique sont déjà connus, listés et dénoncés par tous les acteurs concernés. Au moins aurons-nous davantage de moulins à vent inefficaces et économiquement ruineux pour compenser nos centrales nucléaires rentables et efficaces. Cohérent et malin.

De la même façon, cette transition énergétique résolument menée permet, en toute cohérence, d’insister sur le fait que les voitures particulières polluent beaucoup trop. C’est logiquement que le gouvernement va donc en tabasser les propriétaires de taxes et de vexations fiscales diverses, en plus des inévitables prunes bien sucrées. C’est aussi logiquement que les constructeurs revoient leurs capacités de production et ferment donc leurs usines à produire ces engins qui font des prouts du diable. Ce qui finit inévitablement par conduire à des licenciements et des chômeurs.

En toute cohérence, le gouvernement en vient donc à demander à tous les Français de continuer à acheter des voitures pour ne surtout pas les utiliser.

On pourrait croire que la cohérence se cantonne à ce domaine. Il n’en est rien.

En République du Bisounoursland, la cohérence de l’action politique est PARTOUT ! Elle se niche dans chaque alinéa de la loi, dans chaque formulaire de chaque cerfa, dans chacune des harmonieuses paroles lancées à petits chuintements feutrés par notre Président lors de ses allocutions pluri-mensuelles.

Le domaine sanitaire en est un exemple frappant : la cohérence globale de la gestion d’une épidémie a été si parfaite, si totale, qu’elle laisse les autres pays pantois d’admiration.

Les masques sont ainsi passés du statut « contre-productifs voire dangereux » au statut « obligatoires » à mesure que les stocks officiels se remplissaient. La deuxième vague fut, des paroles mêmes du Président Macron, aussi prévisible qu’anticipée par un gouvernement tendu comme une corde de piano. Ce qui a permis, en toute cohérence, de ne remettre à plat aucune des invraisemblables lourdeurs administratives et des absurdités managériales qui ont gangrené le système de soins français.

En toute cohérence, il n’a donc été planifié aucune capacité supplémentaire et de façon tout aussi cohérente, tout le monde est maintenant pris de court par ce qui ressemble à quelque chose qu’on retrouve chaque année à la même saison.

Mieux encore, notre Président nous a chuinté quelques petites prévisions au sujet de cette seconde vague si prévisible et si bien anticipée : apparemment, ce sera plus sévère que la précédente, ce qui, en toute cohérence, justifie donc de laisser les écoles et les entreprises ouvertes et de ne fermer que les bars et les restaurants. Cohérent et malin.

Enfin, le même président nous a bien expliqué qu’il entend protéger les plus faibles et mettra tout en œuvre pour ce faire, et ira jusqu’à saboter l’économie s’il le faut. En toute cohérence, il n’ira tout de même pas jusqu’à imposer un État régalien minimal et efficace, ce serait probablement exagéré : protéger des petits vieux en EHPAD, à la limite (et encore), mais ceux qui viennent prier dans une église, pas question.

Dès lors, en toute cohérence, il sera indispensable d’imposer des petits papiers et autres cerfas colorés à tous les Français souhaitant sortir de chez eux, ce qui sauvera des vies. Sauf s’ils sont fichés S, ou radicalisés, ou avec un casier judiciaire pas trop vierge, ou « défavorablement connu des services de police ».

Dès lors, en toute cohérence, on interdira aux gens de se réunir, de se voir, de se déplacer, de travailler dans certains secteurs. Sauf s’ils vendent de la drogue ou tirent au mortier sur des commissariats de quartier.

Toute cette belle cohérence permet, à n’en pas douter, d’asseoir l’ensemble de la politique du gouvernement actuel (et des précédents) sur des bases extrêmement solides, ces bases qui permettent à un peuple d’avoir confiance dans ses dirigeants, de leur prêter main forte lorsque des crises surviennent, de faire corps pour affronter les défis.

Toute cette cohérence d’ensemble affichée par Emmanuel Macron et sa fine équipe de branleurs intersidérants promet, un petit matin, un retour de manivelle aussi violent que désagréable.

Français, tenez vous prêts.


—-
Sur le web

Voir les commentaires (67)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (67)
  • cohérent , bonjour les dégâts ; en revanche , tolérant , ça oui : la culture musulmane fait partie de notre histoire Française et européenne ( jean yves le drian )…ça s’appelle  » baisser son froc ;

    • cela s’appelle être franc-maçon/socialiste et donc voir dans l’Islam un allié pour détruire l’Eglise Catholique.

      • A breizh
        Ces « lumières » ignorants de l’Histoire, oublient une chose : en premier, ces collabo de l’islam – considérés comme traitres- seront éliminés sans pitié ; en second une fois la religion chrétienne disparue (devenue clandestine) elle sera remplacée par la charia et autres réjouissances du style et, les « chanceux » échappés à la décapitation s’y soumettront et continueront à lécher selon leur habitude !

    • Sauf qu’à chaque fois que la culture a été mentionnée dans notre histoire, c’était pas pour faire des bisous… 🙂

    • On a vraiment l’impression que nos dirigeants veulent tuer l’économie pour justifier à terme des prises de position collectivistes.
      Le désastre économique actuel et à venir n’est que la conséquence des décisions de nos gouvernants et non du covid.

    • non ça s’appelle un traître à la nation …et normalement c’est puni par la Loi si elle est bien faite (pas comme en France en fait)

      • @dekkard
        Bonsoir,
        Les articles 411-2 à 411-11 définissent les actes de trahison.
        Tels les articles 411-2 :
        « Le fait de livrer à une puissance étrangère, à une organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou à leurs agents soit des troupes appartenant aux forces armées françaises, soit tout ou partie du territoire national est puni de la détention criminelle à perpétuité et de 750 000 euros d’amende.

        Les deux premiers alinéas de l’article 132-23 relatif à la période de sûreté sont applicables au crime prévu par le présent article. » (donc de 22 ans de prison maximum) ;
        et 411-4 :
        « Le fait d’entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents, en vue de susciter des hostilités ou des actes d’agression contre la France, est puni de trente ans de détention criminelle et de 450 000 euros d’amende.

        Est puni des mêmes peines le fait de fournir à une puissance étrangère, à une entreprise ou une organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou à leurs agents les moyens d’entreprendre des hostilités ou d’accomplir des actes d’agression contre la France. »

    • En effet: ils font partie de notre hisoire. D’ailleurs on a dû les foutre dehors tant en France qu’en Europe. Ils sont donc cités dans nos livres d’histoire. Et ce n’est pas fini.

  • Ça doit brainstormer severe en conseil des ministres. Quand les inutiles deviennent nuisibles ça devient vraiment flippant. Sans parler de la presidente de la bce qui croit en la numerologie. On peut sincerement se poser la question de son influençabilité…
    CMEF

    • c’est très impressionnant cette capacité française de pousser au sommet de l’Etat les plus incapables/idiots/incompétents, capacité qui a déteint sur la commission européenne, la BCE…

    • A Mises
      Oui, on est dirigé par des fous et des déséquilibrés. Il y a de quoi s’inquiéter sérieusement.

  • Wash rince repeat economy go brrrr

    • J’ai tout de suite eu l’image du meme en tête, ça m’a bien fait rire vous avez égayé ce début de journée de confinement ?

  • Faites des titres courts, par exemple: « E. Macron : avant tout, une politique C.. », cela résumera bien le propos. Pas c.. le mec.

    • Mais comment peut-on élire des cons pareils? C’est cette question que l’on doit se poser!

      • Le peuple français, largement appauvri intellectuellement et moralement (voir spirituellement) peut-il encore faire preuve de discernement?

        • Ca c’est sûr comme dit plus haut des cons élisent des cons,un peuple capable de faire la queue des heures durant lorsqu’une nouvelle console de jeux ,qui les rendra encore plus cons,est annoncé ou dont le seul projet de vie est de boire des bières en terrasse!
          Réécouter les propos de cet avocat franco-suisse,je crois,après les attentats de 2015 devant un auditoire médusé d’HEC est édifiant .

      • L’argent public coule à flots dans les médias, une minorité tiens tous les pouvoirs ; éducation, justice, culture, elle multiplie les gens dépendants grâce aux 750 milliards de dépense sociale, aux 7 millions de salariés du public et fait la pluie et le beau temps en matière de votation.
        Et quand ça ne suffit pas, parce que le peuple est définitivement bien moins convaincu que prévu, on envoie une justice politisée pour sniper un candidat dangereux.
        .
        Sans surprise, « l’état profond » a choisi un ex-encarté PS, ex ministre du socialiste hollande pour qu’il ne touche surtout pas à l’état « quoi qu’il en coûte » et la facture est salée.

  • La cohérence, c’est de fermer les centrales, de diminuer le chauffage, d’entasser les gens dans leur maison mais en gardant ouvert les bureaux … et d’ouvrir en grand toutes les fenêtres pour aérer et diminuer la concentration de Covid.

    Hum !

    J’ai développé ma sonde personnelle pour surveiller la tension et la fréquence de l’alimentation secteur. Je ne sais pas encore si le niveau d’alerte est bien paramétré. J’aurai peut-être la bonne nouvelle quelques minutes avant tout le monde.

    • Fermons toutes les centrales nucléaires, supprimons le photovoltaïque et fermons les centrales a fuel et à charbon.
      MAIS utilisons la bêtise ,la stupidité et la nullité du calife élyséen et de sa clique, la les réserves sont inépuisables et en stock….mais pas sûr que ce soit très écologique

  • Alors la France crame du bon gros charbon pour compenser les non-émissions de CO2 de ses centrales nucléaires. Cohérent et malin.

    Macron est un génie. Le génie des alpages. Tenez vous bien.
    Une superbe équipe de bras cassés, sauf un, le Grivois qui a un excellent bras droit ❗

    • Génie des alpages ?

      J’ai été dans les Alpes Suisses, Autrichiennes, Françaises, Italiennes, mais des génies comme celui là je n’en ais pas croisé, et pourtant…

      A moins que vous ne parliez des ‘dahus’ ?

  • C’est tellement vrai que c’en est déprimant!

  • Pour notre pays, ce sera bien que le retour de manivelle ne tarde pas trop..
    Quant à la cohérence, nul ne peut servir deux maîtres. Le peuple qui a été abusé en 2017 apprendra à ses frais que ce n’est pas lui que son président sert.

    • A La petite bête.
      « Pour notre pays, ce sera bien que le retour de manivelle ne tarde pas trop.. »
      Rassurez-vous, il viendra plus vite que vous ne le pensiez. Maintenant, « l’argent magique » coule à flot continu. Qui financera les milliards distribués ? Aucune mesure d’économie budgétaire n’ayant été faite, notre endettement (avant le covid) était de plus 100% du PIB et a atteint les 125% suite au premier confinement. Ce deuxième confinement signera la faillite déclarée et la mise sous tutelle de notre pays, comme la Grèce. Et si par malheur les taux d’intérêts augmentaient… le retour de bâton sera abominable. Attention à vos économies !

      • Il est à ceaindre que, face à l’appauvrissement quasi général, les mondialistes en profitent lour imposer un revenu universel qui rendra tous les citoyens dépendants de l’Etat pour leur survie. Lequel Etat aura donc tout pouvoir.
        Reste à savoir si ce sera l’Etat français collabo ou directement un Etat mondial.

  • Il suffit de regarder ses yeux quand il parle (je sais, c’est pénible mais on peut couper le son). Le pauvre garçon semble totalement perdu comme un gosse désemparé qui sent que tout le dépasse et qui ne sait plus quoi faire.

    • A RB83
      Comme vous dites, en coupant le son, on remarque que ses yeux sont scotchés au prompteur, ânonnant un discours qui lui est étranger. Sa personne ne fait pas corps avec ses paroles et visiblement il est dépassé par les évènements.

      • Narcisse a mal digéré les cours de théâtre de Maman. Il a oublié qu’il devait pénétrer le personnage. Narcisse se prend pour un acteur alors qu’il n’est qu’un comédien.

    • Ses yeux sont ceux d’un drogué

  • si vous gouvernez un pays comme la france en vous fiant à des sondages…

  • « acheter des voitures pour ne surtout pas les utiliser »

    Il ne faut pas exagérer. Nous sommes encore libres d’utiliser nos voitures comme nous le voulons… Sauf là… ni là, ni là encore… Ahhhh non, pas là bien sûr… Et ici non plus, ni à côté, ni avant ni après… Meuh non, pas là tout de même !!! Et là non plus, tout de même… Mais ce n’est pas possible, vous le faites exprès ? Bon, ok, on va vous simplifier la règle pour que vous compreniez mieux. Désormais, tout ce qui n’est pas explicitement autorisé est strictement et fermement interdit. Ca va mieux comme ça ?

    Un ange passe, les ailes d’un splendide rouge Ferrari.

    Le vendeur : « Bon alors, cette voiture française Demmerd (10% ingénieur, 30% CGT, 60% taxes) que vous ne pourrez pas utiliser, vous la voulez, oui ou non ? Faudrait voir qu’elle se dépêche, la petite dame, la promo à -70% va bientôt prendre fin. »

    • En Belgique, on trouvé un système que vous n’avez peut-être pas en France: des rues sont à sens unique DANS LES 2 SENS … sauf pour les vélos et les riverains (probablement au moyen d’une pétition). A croire que ces riverains ont payé eux-mêmes l’équipement de ces artères et qu’ils ne vont jamais rouler devant les maisons des autres. J’ai pourtant payé une téaxe de mise en circulation énorme (?) et je paye une taxe de roulage … mais je ne peux circuler dans beaucoup d’endroits. Etonnant, non ?

    • quand on voit le nombre de débiles profonds qui achètent des peugeot/renault/citroen en pensant acheter français déjà ..oh c’est joli je la prends , oui mais c’est pas fiable, oui mais c’est joli et c’est français, euh non mais en plus c’est pas fiable, taisez-vous je veux l’acheter, ok bon bah bon courage.

  • Excellent résumé des décisions prises par ce gouvernement ! 😀

  • En fait macron a parfaitement synthétisé son incohérence en magnifiant le « en même temps » !

    En haut et en même temps en bas, noir et blanc « en même temps »‘, lutter contre l’islamisme en le favorisant par ailleurs (immigration massive programmée: pacte de Marrakech) etc…

    Cherchez la cohérence !!

  • Une anecdote à propos de l’hôpital public : en début de semaine, je suis allé dans un grand hôpital public pour y faire un examen spécifique. cela faisait des années que je n’avais pas mis les pieds à l’hôpital.
    Quelques jours avant, le secrétariat du service concerné m’avait demandé un résultat d’analyse de sang : elle souhait l’avoir par fax… n’ayant pas de fax, j’ai proposé de l’envoyer par mail – le labo me l’avait envoyé par mail. Réponse : non, nous ne sommes pas équipés pour cela. Imprimez le résultat d’analyse sur papier et amenez-le mardi en venant. OK.
    Sur place le jour J, je propose de leur donner les documents demandés, à quoi on me répond : pas la peine, le labo nous les a envoyés par fax. Par fax ! Retour vers le futur…

    Au moment de payer ce que je devais à l’hôpital pour cet examen, je reçois une feuille de soins en papier. Je vais devoir envoyer cette feuille à ma caisse de CPAM par courrier. Cela fait tellement longtemps que je n’ai plus fait ça (le peu que je fais se faisant toujours par voie électronique depuis pas mal d’années) que je ne sais plus à quelle adresse envoyer la feuille de maladie !

    Heureusement que nous payons donc un pognon de dingue pour l’hôpital public, qu’est-ce que ce serait sinon !

    • Appréciez votre chance : vous en êtes sorti vivant et sans maladie nosocomiale invalidante.

    • Remarquez bien que l’opposé existe : ceux qui vous arrosent de e-mail avec adresse de retour « no-reply » et vous invite à utiliser leur site web catastrophique.

    • faites gaffe quand même la Cpam a cette fâcheuse manie de ne jamais recevoir les feuilles qu’on leur envoie (pour l’avoir renvoyé deux fois lors d’un arrêt maladie)

  • Avec un peu de chance, il est possible que nous ayons déjà passé le pic de la deuxième épidémie débutée en septembre, avant même que Macron nous fasse son grand discours d’enfermement des Gaulois Réfractaires, transformant la France en vaste camp d’internement à ciel ouvert.

    Cohérence : comment régira Narcisse lorsque les Français éclateront de rire d’ici quelques jours et se foutront ouvertement de sa tronche de premier de la classe ? Démissionnera-t-il avec cohérence (n’espérons pas l’élégance) ? Ou prétendra-t-il que c’est grâce au grrrrand chef de guerre que le virus a reculé ?

    • Laurent Lenormand
      31 octobre 2020 at 0 h 04 min

      J’espère que vous avez raison concernant le pic épidémique. Mais franchement, je crois que plus grand monde n’a envie de rire…

      • Surtout qu’il me semble avoir vu sur youentube l’interview d’un médecin (expert?) qui voit déjà arriver la troisième vague pour le jour de l’an je crois?

        • A C2MR.
          Oui, il a même parler de 4ème vague pour le printemps. Il a lu cela dans sa « super » boule de cristal payée par… ?

          • Cette fabuleuse notion de vague (épidémique) permet de raconter vraiment n’importe quoi. Politiquement, c’est le nirvana absolu. Nul doute qu’avec un tel succès, le concept va être étendu à tous les sujets.

            • Dans ma boule de crystal, je vois un tsunami de manifestations, de décapitations, de coups de mentons et de répression de la ménagère de plus ou moins 50 ans .

              • Les différentes vagues font partie du scé’ario prébu. Ce qui n’exclut pas qu’un nouveau virus, plus dangereux puisse « s’échapper »…

    • Sûrement vu le décalage entre être malade et être mort.
      Gardons la foi, on nous mène en bateau et il se transforme doucement en radeau de la meduse

    • Vous connaissez la blague des petits drapeaux anti-girafes? Bah pareil:
      « J’ai stoppé l’avancée du terrible virus tueur de chatons grâce à mes mesures énergiques et aux sacrifices que VOUS avez faits pour MOI. Mais restons sur nos gardes, la huitième vague arrive, l’état d’urgence et mon mandat de satrape impérial de l’Union Soviétique Euroislaméenne sont prolongés pour dix ans. Vive moi. »

  • MODÉRATION CONTREPOINTS >> Commentaire modéré pour insultes.

  • Les rares centrales au fioul ou au charbon qui nous restent, si elles ont une durée de vie encore importante doivent évidement être maintenue en état de fonctionner. Elles ne sont utilisées en permanence et produisent donc peu de CO2, mais elle ont une grande utilité en cas de problème de réseau, de maintenance ou de pic de froid.
    Il est simplement effrayant que personne n’ait expliqué ça a Macron et ou, qu’il ne l’ait pas compris !

    • Macron ne comprend que ce qui marche au soleil ou au vent parce qu’il peut prétendre aux gogos que c’est gratuit ( ou payé par l’Etat avec nos impôts), ce qui satisfait les 70% de français lobotomisés!

    • « Il est simplement effrayant que personne n’ait expliqué ça a Macron »

      Ce n’est pas comme ça que fonctionne le monde kafkaïen où nous vivons : à la base vous avez un technicien qui ne peut faire son travail à cause d’une vis rouillée impossible à retirer par cause de manque de maintenance.

      Après 6 mois de transmission du problème dans les échelons administratifs et retour par le même chemin, on lui répondra qu’il doit faire une demande groupée pour l’achat de vis françaises.

    • A Esprit critique.
      Son égo sur-dimentionné ne tolérant ni critique ni contradiction, ne prête attention à rien d’autre qu’à lui. Même s’il voulait se donner la peine d’écouter les explications, cet ado retardé et intellectuellement limité, ne les comprendrait pas.

      • Rien ajouter si ce n’est que, et Alan a raison sur l’aspect qu’il soulève, mais il me semble qu’il y a un aspect précis que je pense important.
        Il n’y a plus aucun polytechniciens , Centraliens et … dans les cabinets ministériels a Matignon ou a l’Elysée. Il n’y a plus que des tarés sortis de l’ENA qui ont presque tous des conflits d’intérêts avec l’intérêt général !!!
        Petit espoir très mince, j’ai la conviction que le dernier discours de Macron sur le confinement n’a pas été écrit par la même personne.
        Il est plus construit, structurés, et soyons fou, presque un poil cartésien.

  • Très juste. Les lendemains (s’il y en a parce que toutes ces mesues liberticides ne sont certainement pas seulement prises contre ce virus pas si méchant que ça) ne chanteront pas. Et la révolte qui commence à gronder un peu partout dans le pays risque de devenir une marée incompressible quand les aides à rester chez soi seront épuisées

  • A partir des années 1980, l’Administration a fait un énorme effort de modernisation en vue d’un seul objectif : maximiser la recette fiscale. Pourquoi? Pour jouir de l’ivresse du pouvoir et dépenser à tort et à travers sans compter. Il en résulte un pays appauvri, privé d’investissements et d’avenir. Le scandale de la fermeture de Fessenheim aura montré que le jeu de massacre s’est acharné jusqu’à aujourd’hui à détruire même les rares investissements réalisés.

    Comme certains pères de famille ont assassiné femme et enfants avant de se suicider après avoir ruiné leur famille, les hommes de l’État utilisent le prétexte de l’épidémie pour assassiner la population française en l’empêchant de travailler après avoir livré le pays au pillage et l’avoir conduit à la ruine.

    Etant devenu un pays sous-équipé (sauf pour le BTP qui a largement profité du pillage perpétré), nous devons adopter des solutions en conséquence. Le lien ci-après en donne un aperçu.

    Quand un pouvoir se révèle à ce point incapable de faire face à la situation, la population doit se reprendre en mains avec les moyens qu’il lui reste. Voici un aperçu du type de mesures à prendre en urgence. Cela fait penser à l’Inde. mais regardons ce que nous sommes devenus et acceptons de nous battre avec les derniers moyens dont nous disposons : ceux d’un pays que des décennies de maltraitance politico-administrative aura propulsé sur la voie du désordre et du sous-développement.

    Adopter ces mesures de bon sens nous fera oublier le discours pathétique de ce pauvre Macron nous expliquant qu’on ne peut rien faire parce que, vous comprenez, il faut au moins 8 ans pour former du personnel de santé. Et pourquoi pas 8 ans de confinement, en attendant! Son parti, c’est pas « en marche » mais « en attente » assis au milieu des murs en train de s’effondrer. Il est temps de nous soustraire à cet attentisme suicidaire.

    https://www.leslignesbougent.org/petitions/mettre-en-oeuvre-les-solutions-du-pr-juvin/

  • Géniale juxtaposition de quelques unes des incohérences du gouvernement ! Quand on prétend décider de tout et pour tout le monde, il ne peut en être autrement.

  • @Bubulle
    Bonsoir,
    Les masques à gaz sont classés en catégorie A, en compagnie des lunettes de vision nocturne, des gilets pare-balles et des armes à feu à mode de tir automatique.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

C’est le 9 octobre 2021 qu’Édouard Philippe a officiellement lancé son propre parti, Horizons. L’ancien Premier ministre a présenté celui-ci comme étant destiné à favoriser la réélection d’Emmanuel Macron. Mais il semble que les critiques qu’il a émises concernant « la gestion de la dette et le probable report de la réforme des retraites » n’aient pas été appréciées par le président. Ainsi, Horizons a très vite été perçu comme une menace potentielle pour LREM.

La sanction ne s’est pas fait attendre : la récente proposition de Philippe ... Poursuivre la lecture

Ce 19 janvier, Emmanuel Macron a pris la parole au parlement européen pour faire un discours dans le cadre de la présidence européenne de la France.

Arrivé de Macron au parlement... pic.twitter.com/rBEkIdJfG6

— Esposito Corinne (@coconuts1315) January 19, 2022

Le propos s’est concentré sur les valeurs qu'il souhaite défendre. Il a été critiqué par les représentants français des groupes européens de l’opposition comme Jordan Bardella du RN, Yannick Jadot d'Europe Ecologie les Verts, François-Xa... Poursuivre la lecture

À l’heure où la Guadeloupe connait de nouvelles restrictions sanitaires, on peut se demander si ses habitants ne sont pas perçus par le gouvernement comme des citoyens de seconde zone. Les propos de Macron de la semaine dernière mettent en avant la volonté d’une société discriminant les non-vaccinés qui ne seraient plus des citoyens. Une discrimination qui se veut sanitaire. Mais quand on regarde qui sont les populations non-vaccinées, on s’aperçoit que le discours du président Macron va avoir un impact sur des catégories de populations bien ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles